1
source photo : Shine a Light

Passé l'étape du solfège ou de la flûte à bec, si tu n'es pas encore dégoûté de la musique, tu vas enfin pouvoir choisir ton propre instrument. Du genre celui avec lequel tu espéreras percer un jour, ou au moins faire tomber toutes les zouzies de la 3eB. On espère pour toi que t'as pas déconné en prenant une basse, ta win est en jeu.

  1. Au bout de six mois d'apprentissage tu passes déjà pour un ouf
    Si tu sais faire des barrés, t'as déjà les trois quarts du boulot de fait, et avec quatre accords, tu peux négocier honnêtement 90% des tubes. Et ça tombe bien parce que les novices en soirée sont toujours ravis d'écouter Wonderwall. Et si tu tiens vraiment à flamber, varie un peu tes rythmiques et l'assemblée tombera à tes pieds pensant que tu improvises.
  2. Tu es bien mis à l'avant de la scène, juste à côté du chanteur
    Quand le batteur et le bassiste seront relégués au fond, à moitié derrière le rideau et qu'il n'est pas impossible qu'on ne leur demande rien de plus de tout le concert qu'une petite trame sonore. Et qu'on les oublie. Et qu'on les remplace par un set electro.
  3. L'ingé son t'arrange toujours un niveau de volume privilégié
    Etre mis en valeur visuellement, c'est bien. Mais si tu joues pour l'amour de la musique, ça ne devrait pas être ta priorité. Mais tout va bien pour toi étant donné que tu es avantagé sur absolument tous les tableaux.
  4. Si tu es très très bon, tu auras un jour un instrument à ton nom.
    Est-ce que Richard Clayderman joue sur un piano "Richard Clayderman" ? Et ben non. Est-ce que Freddy Mercury chantait dans un micro "Freddy Mercury"? Non plus.
  5. Un chanteur sans guitare passe pour une pop star
    On sait déjà que si tu assumes la double casquette chanteur-musicien, tu seras le Dieu tout-puissant de toutes les groupies. Mais contrairement à l'autre, si tu te contentes de jouer tranquilou ton petit instrument, tu auras quand même une côte de malade et le respect de tous tes confrères.
  6. D'ailleurs s'il manque un chanteur, en général ce sera toi
    Personne n'a dit que les guitaristes chantaient mieux que les autres, d'ailleurs ce n'est pas prouvé, d'ailleurs ce n'est pas vrai. Toujours est-il que c'est à eux qu'on file le mike, et la gloire qui va avec, porté aux nues par le chœur de tes potes de l'ombre trop heureux qu'on leur donne un petit rôle.
  7. C'est l'instrument le plus exportable en soirée
    Le piano, ça a de la gueule, mais tu le trimbales pas à la main dans son petit étui tatoué d'autocollants pour flamber dans la rue. Et tu te retrouves les mains dans les poches à ressasser ton seum quand le guitariste un peu con-con qui joue trois accords autour du feu accapare toute l'attention.
  8. C'est aussi l'instrument qu'on écoute le plus facilement en solo
    Ton pote bassiste peut toujours essayer de ramener son instrument à vos petites sauteries, personne ne l'écoutera, personne. Au début l'assemblée clémente essayera de reconnaître un ou deux tubes avant de l'enfermer dans une chambre quand les voisins commenceront à se plaindre du bruit.
  9. Tu peux t'adapter à tout plein de styles de musique, si le rock passe de mode
    Une fois de plus les autres instrumentistes du genre se retrouvent mis de côté. Quand tu te seras reconverti dans la musique country ou en spécialiste du flamenco, les autres pointeront comme des cons au chômage.
  10. Tu n'as pas besoin de parler pour être intéressant
    Toute la pression est sur le chanteur qui, en plus de composer comme un poète, doit briller entre chaque intermède pour trouver une autre punchline que "Merci les mecs ! Salut Paris ! C'était Jojo à la batterie". Et de fil en aiguille, c'est de lui aussi qu'on attend la plus brillante répartie une fois redescendu de la scène. Ton sex appeal ne passant que par ton instrument, qui est de loin le plus hot de la bande, tu es tranquille.
  11. Tu as une bonne excuse pour te laisser pousser les cheveux
    Les cheveux longs, c'est plus rock, y'a plus de mouv sur scène.

    1
    Queen B a pigé le truc
  12. T'as pas besoin de trop transpirer
    Contrairement au batteur qui se retrouve systématiquement en nage à la fin de chaque concert. Ceci dit, si tu te fends d'un petit solo qui t'échauffe un peu, personne ne te tiendra rigueur d'avoir des auréoles de cinquante centimètres de diamètre. Ce ne sera pas crade, ce sera sexy. Et c'est la groupie qui le dit.
  13. Tu peux avoir des double neck (ou guitares à deux manches, en moins classe)
    Déjà que tu étais au top du swag, mais tu peux encore plus imposer ton style et démontrer de ta dextérité musicale en multipliant le nombre tes manches.
  14. Tu peux pécho, pécho et encore pécho
    Si on résume : tu fais de la musique, ce qui n'est pas donné à tout le monde. Et tu es déjà dans un groupe, donc en passe potentiellement d'être connu. En plus de ça, tu es une des figures les plus visibles sur scène, celle dont les groupies se souviennent. En plus de ça, tu peux jouer des chansons en soirée pour te donner une contenance. Si tu ajoutes à tous ces atouts incroyables le fait que l'imaginaire collectif te voit comme un mec au sang chaud doué de ses mains, rebelle, créatif et passionné, tu défonces tout le monde dans la rude compétition de la drague.
  15. Les guitares, c'est décoratif
    Des guitares Hello Kitty qui font des doigts d'honneur aux guitares en verre, les choix sont infinis. Si ta carrière s'arrête plutôt que prévu, tu pourras au moins recycler ton matos. Alors qu'un mec qui fait de la flûte, déjà, il ne va pas aller très loin niveau variété de choix. Ensuite, ça ne rendra pas grand chose dans son salon. Même s'il y en a beaucoup, promis.

Tout en restant dans le second degré, étant moi-même guitariste, corde-ialement vôtre.

Un top signé QueenSoph'reine