En cette période de crise, les enfants doivent pouvoir à la fois se protéger mais continuer à vivre leur vraie vie d’enfants, en ayant accès à l’éducation, à la nourriture, aux loisirs.
SOS Villages d’Enfants œuvre pour que partout dans le monde les enfants n’aient pas à choisir entre fuir le virus ou vivre leur vie d’enfant.

Top partenaire [?]

Ils braillent, il piaillent, ils courent partout. Ils sont excités comme jamais. Ils sont excités comme des puces. Ils sont heureux de ne pas aller à l’école mais malheureux d’être à la maison. Eux, ce sont les enfants et si on ne trouve pas un truc pour les occuper rapidement, c’est la santé mentale de toute la famille qui risque d’en prendre un coup. Ne vous inquiétez pas, on est là pour vous aider à trouver des occupations réellement sympas à faire avec vos enfants en ces temps d’enfermement.

1. Fabriquer un moulin à vent

SOS Villages d’Enfants propose à tous les parents de fabriquer un moulin à vent avec leurs enfants, pour symboliser le vent qui tournera après cette crise. En postant la photo de la fabrication du moulin sur les réseaux sociaux avec le #LeVentTournera, celle-ci sera reprise sur les réseaux de l’association. Toutes les infos sont à retrouver ici.

2. Faire une maison pour chats avec des cartons

Parce qu’une cabane, ce serait ambitieux, alors qu’une maison pour les chats (ou les chiens), c’est faisable. Il y a toujours des cartons qui traînent quelque part. On les assemble, par exemple en forme de château, on fout des grattoirs à l’intérieur et on peut même peindre la façade pour que ça prenne plus de temps. Ensuite, donnez un petit billet ou un sachet de pâté supplémentaire à votre chat pour qu’il ait la gentillesse de s’intéresser ne serait-ce que deux minutes à sa nouvelle maison et le tour est joué.

3. Fabriquer son propre puzzle

Faire des puzzles, c’est bien, mais fabriquer ses puzzles, c’est encore mieux. Il suffit pour cela d’une imprimante, d’un bout de carton, de colle, d’un crayon et d’un cutter. Vous collez l’image de votre choix sur le carton, affinez les bords, dessinez les formes des futures pièces du puzzle avec le crayon puis découpez (je vous conseille de le faire vous, ça, plutôt que votre enfant afin qu’il conserve tous ses doigts) le puzzle en suivant les guides. Et hop, on a un puzzle entièrement personnalisé. C’est assez long et fastidieux, mais dîtes-vous qu’ensuite l’enfant vous fichera la paix pendant qu’il fera le puzzle.

4. Apprendre à dessiner

Ça paraît stupide, mais ça ne l’est pas. Ce qui est bien, avec le dessin, c’est que vous pouvez apprendre en même temps que vos enfants. Il existe des dizaines et des dizaines de tutos sur Youtube. Vous, vous en profitez pour apprendre un truc que vous faisiez mal et votre enfant s’éveille aux joies de l’oeuvre d’art à l’heure de sa reproductibilité. C’est pas merveilleux ?

5. Faire de l'origami

Ça demande de la minutie et de la patience, bien sûr, mais faire des origami, ça peut être une activité super intéressante pour les enfants et surtout super motivante. Là encore, il existe des dizaines et des dizaines de tutoriaux. Le mieux est d’avoir des papiers de couleur.

6. Fabriquer des marionnettes

Ce qui est chouette, c’est que c’est un investissement pour l’avenir. Non seulement fabriquer la marionnette occupe, mais encore faudra-t-il par la suite fabriquer le petit théâtre de marionnettes en carton et bien sûr écrire le spectacle pour que tout cela ait du sens. Une simple chaussette qui a perdu sa copine, un peu de fil, des boutons, et le tour est joué. Un exemple de tuto reproductible à l’infini.

7. Faire une chasse au trésor

Organiser une chasse au trésor, c’est s’assurer une après-midi d’amusement. On cache un truc – des bonbecs, du chocolat, des billets de 12 000 euros – et c’est parti pour la carte au trésor, les indices, etc. En plus, si vous avez plusieurs enfants dont l’un n’a pas 4 ans, il devrait lui aussi avoir envie de faire sa propre chasse au trésor et peu à peu vous pourrez quitter la pièce et l’ambiance en reculant sur la pointe des pieds. Evidemment, ça marche mieux en maison que dans un 18 m² à 6.

8. Inventer un jeu de société

Si vous en avez marre du Monopoly, vous pouvez organiser une sorte de brainsto géant pour définir les règles d’un jeu de société familial. Une fois que vous aurez réussi à trouver un concept qui satisfait tout le monde, il faudra fabriquer les cartes, le plateau, les fiches éventuelles… Un boulot monstre et super créatif qui occupera tout le monde utilement.

9. Fabriquer un déguisement

En plus il y aura l’excitation de pouvoir utiliser les affaires des parents (sans que ce soit interdit, pour une fois). Ça peut être un déguisement pour rigoler ou dans le cadre du challenge qui veut que l’on reproduise des tableaux célèbres avec les moyens du bord. Une bonne activité de samedi aprem. Ou de dimanche aprem si vous avez déjà passé tout le samedi à faire une chasse au trésor.

10. Redécorer sa chambre

Si plutôt que de demander à un enfant de ranger sa chambre on lui propose de la redécorer entièrement mais que pour y parvenir il faut préalablement la ranger, on obtiendra ce qu’on veut et en plus l’enfant pourra mettre en oeuvre sa créativité pour obtenir une chambre qui lui ressemble davantage. Ne vous lancez pas forcément dans la grande aventure de la peinture, sans quoi vous allez devenir chèvres, mais bouger les meubles, accrocher des images, c’est cool.

11. (Bonus)Fabriquer un moteur de voiture à injection hybride

Ou un réacteur nucléaire à fusion portable. C’est pas évident évident, on ne trouve pas facilement des tutos, mais si vous y arrivez on pourra dire que vous aurez mis à profit votre confinement pour faire des choses carrément pratiques. Evidemment si vous parvenez à faire ceci les doigts dans le nez, il est temps pour vous de trouver un vaccin contre le coronavirus entre deux parties de cache-cache quantique.

Et surtout ne craquez pas. Ils n’y sont pour rien, les enfants, s’ils sont pleins de joie de vivre et qu’ils ont trop d’énergie.