Crédits photo (creative commons) : WTL photos

Depuis quelques jours, nous avons enfin droit au grand soleil, et tout le monde à l'air de s'en satisfaire. Sauf les amateurs de fin du monde qui voient en cette canicule les premiers signes de la fin de l'Histoire. Et ceux qui sont contre tout, par principe. Mais même si on aime se faire caresser la nuque par l'astre jaune, tout n'est pas toujours aussi rose quand le soleil tape méchamment: il y a aussi une petite liste de choses super pénibles...

  1. Tu dois te lever pour ranger le chocolat dans le frigo à chaque fois que t'en manges: c'est pas une vie.
  2. Sans manteau, tu n'as plus assez de poches pour porter clés, portable, porte feuille...: tu es à deux doigts de prendre un sac à main, toi l'homme viril. Si, si.
  3. Le ventilateur qui tourne à fond soulève joliment la poussière partout dans ton appart: et comme il fait trop chaud pour acheter un aspirateur...
  4. Les fumeurs n'ont plus de place sur les terrasses des cafés : vivement l'hiver qu'on retrouve ses marques.
  5. C'est officiel, il n'y a plus un seul vélo de libre dans les bornes: ou alors ça devient vite OK Coral pour le choper. "Ah si, j'en aperçois un là, sans chaîne..." A nous de vous faire préférer le métro.
  6. Tu regrettes légèrement d'avoir choisi l'option "sellerie cuir noire" dans ta bagnole: prendre sa bagnole un jour de chaleur revient un peu à s'asseoir brusquement dans un bain trop chaud. Doucement, doucement...
  7. Les serveurs font une drôle de tête quand tu commandes ta choucroute royale: et on ne parle même pas du confit.
  8. C'est officiel, il n'y a plus non plus un mètre carré de pelouse libre dans les parcs : ville verte qu'ils disaient.
  9. Il faut encore plus diluer le pastis pour vraiment se désaltérer: du coup t'en bois plus.
  10. Tu dois te coltiner les visites familiales pour voir tous les anciens, rapidement: on ne sait jamais...
  11. C'est le grand retour des chemisettes jaune moutarde: le soleil a fait beaucoup de mal à notre rétine, et pas que pour les rayons ultra violet.
  12. La climatisation même puissance "ridiculement forte" ne couvre plus l'odeur de ton collègue: certes tu es en plus mort de froid, mais tu voudrais être enrhumé et le nez pris tout de suite, là maintenant.
  13. Il n'est pas impossible non plus que tu découvres que l'odeur rance vienne de toi: tu devras donc t'excuser auprès de ton collègue avec qui tu viens d'avoir une discussion franche et constructive sur le besoin de prendre une douche tous les matins.
  14. Tu en es à ton 53eme magasin pour trouver un ventilateur: et tu dois évidemment oublier ta résolution de ne jamais, ô grand jamais, acheter chinois.
  15. Tu dors mal, et donc tu es fatigué, et donc tu dors encore plus mal et donc...: 27° la nuit. S'endormir au sauna, c'est pas si simple.
  16. Tu te promènes avec ton diffuseur de parfum ou d'encens un peu partout dans le métro: et tu obligé de le prendre (cf point 5). L'hiver finalement, ça a du bon
  17. Tu luttes un peu plus tous les jours contre le phénomène Birkenstock: et pourtant on a l'air bien... Mais non, résiste, sois fort.
  18. Tu repenses fort à ta phrase au moment de l'acheter "boh la clim dans la voiture, tu t'en sers 2 mois, je vois pas l'intérêt": en ce moment, tu y repenses très, très fort.
  19. Tu en es à 12eme glace de l'après midi: certes tu connais maintenant tous les parfums Häagen-Dazs, mais tu risques aussi d'être un peu à l'étroit dans ton speedo dans quelques jours sur une plage bretonne.
  20. Tu n'as pas grand chose à dire sur la météo, donc ta vie sociale est en chute libre : puisque tout tourne autour de la chaleur. Et on te regarde du coin de l'oeil depuis que tu as osé dire "oui il fait chaud mais en même temps, c'est l'été...". En plus en 76 pour la canicule t'étais pas né, alors tu n'as vraiment rien à dire. Tu ne peux pas vivre dans un monde où les paroles d'Evelyne Dhéliat sont attendues comme celle d'un oracle...

Et vous, qu'est ce qui vous dérange avec les grosses chaleurs ?

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Topito Voyage qu'il te faut.