Le Point a de nouveau montré qui était le patron quand il s'agissait d'égayer les kiosques. Si l'idée de faire un dossier historique sur une civilisation plusieurs fois millénaire est intéressante, on ne peut s'empêcher de penser que lorsqu'un hebdo d'actualité plutôt à droite s’empare du sujet, la couverture est loin d'être innocente. Du coup, phénomène classique, parodies, détournements sur #TitreCommeLePoint, et c'est le bordel, on n'arrive plus à faire la part des choses entre les fausses couvertures délibérément choquantes et les vraies partisulièrement carabinées. Pour toutes celles-là, on a un doute :

1.

2.

3.

4.

5.

6.

7.

8.

9.

10.

11.

12.

13.

14.

15.

16.