Au cas où vous n’auriez pas remarqué on est un peu comme tout le monde : on aime bien Netflix. C’est comme ça qu’on vous a parlé des films les plus vus sur Netflix, des memes les plus drôles sur Netflix, des sous-titres les plus foirés de Netflix, ou encore des séries Netflix les mieux notées sur Allociné. Vous pouvez aussi aller voir les meilleurs films d’horreur de l’histoire. Forts de ce passif, il était tout naturel de continuer sur notre voie en vous parlant ici du classement Allociné des meilleurs films sur Netflix.

La ligne verte, de Franck Darabont

L’histoire d’un gardien de prison qui voit un jour sa vie basculer lors de l’arrivée d’un nouveau détenu énigmatique. Un film beau, prenant, bien réalisé, bien joué, qui vous fera chialer comme jamais. Sans déconner faut le voir.

Les Evadés, de Frank Darabont

On le retrouve ce vieux loustic de Darabont avec certainement un des meilleurs films qui se passent en prison et surtout un des meilleurs films des années 90. Pour plus d’informations, je vous invite à le voir.

The Dark Knight, Le Chevalier Noir

Je ne retiendrai qu’une réplique de Dark Knight : « Si t’es bon dans quelque chose, ne le fais pas gratuitement. »

Django Unchained, de Quentin Tarantino

Oscar du César du Golden Globe de la scène atrocement abjecte où deux esclaves sont forcés de se battre à mort sous le regard excité de Calvin Candie. On est forcément un peu dans le mal-être pendant ces quelques minutes de torture sanguinolente.

Gladiator, de Ridley Scott

Même si on aime relever les anachronismes dans Gladiator, sachez que « Ce que l’on fait dans sa vie résonne dans l’éternité. »

Your Name, Makoto Shinkai

Vous avez aimé Tenet ? Alors déjà, je me permets de vous demander pourquoi. Ensuite, que vous ayez aimé ou non Tenet, il y a un peu de ça dans ce film, mais en mieux écrit et en beau parce que l’animation est pas dég. Un bon film parfait pour vous casser la tête avec une boucle temporelle comme on les aime. Je ne vous en dis pas plus.

Interstellar, de Christopher Nolan

Et que j’te chouine du ouin ouin par-ci et que je te parle de la puissance de l’amour par là. Pff. Chiant ce film. J’ai préféré Oui-Oui.

Fight Club, de David Fincher

Si vous aimez la tristesse, la bagarre et critiquer la société avec une bonne dose de cynisme, vous devriez être de grands fans de Fight Club, un film qui tabasse.

Les Affranchis, de Martin Scorcese

Ce film est interdit au moins de 16 ans donc perso je préfère respecter la loi.

Inception, de Christopher Nolan

Quand Christopher Nolan pousse à son paroxysme le concept de chute scénaristique « EN FAIT DEPUIS LE DEBUT C’ETAIT UN REVE ».

Retour vers le futur, de Robert Zemeckis

Simplement le meilleur d’entre tous. Et n’hésitez pas à utiliser les répliques de Retour vers le futur dans la vie de tous jours. Et n’hésitez pas non plus à investir toutes mes économies dans les cadeaux Retour vers le futur.

Le Voyage de Chihiro, de Hayao Miyazaki

L’un des meilleurs Miyazaki, mais aussi l’un des plus angoissants avec une galerie de personnages tous plus dérangeants les uns que les autres. Oui, c’est un dessin animé qui traumatise des milliers d’enfants chaque année, mais je vous le conseille tout de même vivement.

Princesse Mononoké, de Hayao Miyazaki

Il y a deux choses que vous aurez envie de faire après avoir vu Mononoké : devenir ami avec un gros loup blanc et écouter la Bande Originale encore et encore. Tiens je vais me la passer immédiatement.

Le Conte de la princesse Kaguya, de Isao Takahata

Poétique, merveilleux, beau. Classique mais fonctionne parfaitement si vous cherchez un animé de qualité.

Matrix, de Lana et Lilly Wachowski

Même si on continue de se poser tout un tas de questions sur Matrix, ça reste un des meilleurs films de tous les temps (le premier volet hein, le reste vous me jetez ça à la poubelle, surtout le 4).

Shutter Island, de Martin Scorcese

Un film d’enquête comme on en voit trop rarement : superbement filmé, extrêmement bien joué et surtout énigmatique jusqu’au bout, sauf pour les quelques personnes qui disent « ouais j’avais tout deviné dès le début en fait ».

Reservoir Dogs, de Quentin Tarantino

Un film qui contrairement à ce que laisse penser le titre ne contient aucune scène avec des chiens ni avec des réservoirs.

7. Kogustaki Mucize, de Mehmet Ada Öztekin

Ceux qui l’ont savent qu’il était très difficile de se remettre de 7. Kogustaki Mucize. Rien que prononcer le titre c’est déjà une épreuve.

Ordet, de Carl Theodor Dreyer

Grosse surprise avec ce film danois datant de 1955 dont on se demande un peu ce qu’il fout dans ce classement. Mais bon après moi je suis pas contre hein.

The Dark Knight Rises, de Christopher Nolan

« Je me demandais ce qui se briserait en premier. Ta volonté… Ou ton corps ? » Bane.

« Pourquoi la vie est-elle ? » Ben.

12 Years a Slave, de Steve McQueen

Et saviez-vous que Brad Pitt a refusé de jouer le rôle d’Edwin Epps parce que c’était le gros méchant esclavagiste et que Brad il veut jouer que des mecs gentils qui ont des abdos. Ca fait partie des grandes histoires d’acteur qui ont refusé des rôles.

Dragons, de Chris Sanders et Dean DeBlois

Que toutes les associations de protection animale se rassurent, aucun dragon n’a été maltraité pendant ce tournage.

Retour vers le futur II, de Robert Zemeckis

S’il y a le premier il y a forcément le deuxième. C’est en revanche très bizarre qu’il n’y ait pas le troisième, je pense que c’est une erreur.

Heat, de Michael Mann

Un terrible jeu du chat et de la souris mais avec des humains (à combien jugez-vous la qualité de mon résumé sur une échelle de 1 au néant ?).

Le Château ambulant, de Hayao Miyazaki

A ce stade du top vous avez déjà certainement compris que les films de Miyazaki sont un peu les plus gros succès de Netflix.

Mon voisin Totoro, de Hayao Miyazaki

Clairement un des meilleurs films de tous les temps je ne comprends même pas pourquoi il n’est pas en première position.

Room, de Lenny Abrahamson

Un film super dur à regarder, dans le sens où c’est triste et flippant, mais il y a quelques scènes qui vont vous scotcher d’émotion et ça c’est rare.

Taxi Driver, de Martin Scorsese

Ce film parle autant de taxi que Raging Bull parle de taureau, mais c’est pas grave, ça reste un chef d’oeuvre du cinéma qu’on vous conseille évidemment de voir. Plus que d’autres films de la liste, mais ça on dira pas.

Le Château dans le ciel, de Hayao Miyazaki

Ça a quand même une autre gueule que le tapis volant d’Aladin franchement.

Gone Girl, de David Fincher

Enorme kif sur ce film au twist chamboulant. On aime on aime on aime. Je suis OK pour changer mon prénom pour Rosamund.

Violet Evergreen, de Taichi Ishidate

Une histoire d’amour, ça y ressemble en tout cas. Encore un bel animé (aussi bien visuellement qu’en terme d’histoire) que vous pouvez regarder à la place de votre télé pas allumée.

Le prestige, de Christopher Nolan

Tout simplement l’un des meilleurs films de Nolan, une rivalité entre deux magiciens prêts à tout pour avoir le meilleur numéro sur scène. Un joli tour de passe passe où vous ne verrez que du feu.

Jurassic Park, de Steven Spielberg

Les fans de Jurassic Park doivent souffrir de ne le voir débarquer qu’à la 35ème position. Ouais mais en même temps les dinosaures c’est vieux les gars.

Je veux manger ton pancréas, de Shin'ichirô Ushijima

Pas de vampirisme, ni aucune forme d’histoire de mort-vivant dans ce film qui parle juste de la mort, la vraie. Oui c’est un peu déprimant, mais si vous ne comptez voir que des comédies dans la vie, c’est pas ici que ça se passe.

Klaus, de Sergio Pablos

Un étonnant biopic pour enfant de Klaus Barbie, chelou un peu comme concept mais bon après tout pourquoi pas.

(Non c’est faux, respirez, c’est sur le père Noël.)

Midnight Express, de Alan Parker

Une scène horrible. Un traumatisme horrible.

Je n’aurai qu’un mot à dire pour vous glacer le sang : le chat.

Laisse parler ton coeur, de Karan Johar

On ne serait pas sorti de là sans un petit Bollywood des familles. Sorti seulement en octobre 2021, qui sait ? Peut-être qu’il entrera au panthéon des meilleurs films Bollywood à voir.

Metropolis, de Fritz Lang

Un chef d’oeuvre du cinéma, tout simplement. Le film n’a pas du tout vieilli en plus. Enfin dans la mesure où c’est un film muet, en noir et blanc et réalisé dans les années 30. (Rien à voir avec la ville de Superman par contre)

Ready Player One, de Steven Spielberg

Le film qui chamboula les joueurs de jeux vidéo.

Non.

Mais un film sympa quand même.

Om Shanti Om, de Farah Khan

Blockbuster indien (oui y’a pas que Roland Emmerich dans la vie je vous signale) dont l’histoire complètement WTF prend place dans les années 70 : un jeune type inconnu au bataillon tombe amoureux d’une star et meurt en tentant de la sauver. Il renaît par la suite comme fils d’un réalisateur célèbre mais se voit rongé par les souvenirs de sa vie d’avant. Très envie de le voir désormais.

Mystic River, de Clint Eastwood

Ah ouais Mystic River, c’était sympa ça faudrait que je le revoie. Mais en même temps, tant de choses à voir entre les séries et les sorties ciné, alala. Et vous sinon ça va ? je pense que c’est le bon moment pour faire une pause café. La famille ça va ? Hâte d’être en week-end hein. Pfiou. Allez bah salut.

Call me by your name, de Luca Guadagnino

Certains ont crié au chef d’oeuvre, d’autre à l’ennui. Je vous laisse choisir votre camp, personnellement jamais je le revois ce film.

Nausicaä de la vallée du vent, de Hayao Miyazaki

Et un petit dernier de Miyazaki à se mettre sous le coude. Bon vous l’aurez compris, avec Miyazaki le plus simple c’est de tout mater. Plusieurs fois. Tous les jours.

The Revenant, d'Alejandro González Iñárritu

Juste pour voir Dicaprio copuler avec un ours.

Snatch, de Guy Ritchie

Des arnaques, des gangsters, des personnages hauts en couleur… Vous êtes bien dans un film de Guy Ritchie avec l’une des plus belles performances de Brad Pitt en prime. À regarder avec des sous-titres, quelle que soit la langue.

Le garçon qui dompta le vent, de Chiwetel Ejiofor

Ou comment un garçon de 13 ans parvient à sauver tout son village de la famine en construisant une éolienne avec un vélo. Et vous, vous avez fait quoi à vos 13 ans d’utile pour l’humanité ?

Arrête-moi si tu peux, de Steven Spielberg

Si jamais vous n’avez pas encore vu ce film faut franchement y remédier. L’histoire est incroyable, même si la réalité a un peu été tordue pour en faire un truc hollywoodien ça vaut clairement le coup d’oeil.

Scènes de la vie conjugale, de Ingmar Bergman

On a souvent peur de voir un film de Bergman et parfois c’est justifié, parfois ça ne l’est pas. En l’occurence ce film fait tout bonnement partie des petites pépites de l’humanité donc vous allez me faire le plaisir de regarder ça fissa.

120 battements Par Minute, de Robin Campillo

Un petite comédie sympa sur le Sida qui devrait vous mettre le smile !

Non évidement.

En revanche c’est tout de même un film absolument génial qui retrace les débuts de Act-up dans les années 90 alors que le Sida n’est pas encore connu de tous. Un film terriblement poignant qui lève le voile sur un pan de l’histoire peu connu et son aspect militant. Au vu du manque de connaissance actuel des jeunes de 15 à 25 ans sur la maladie, c’est une bonne piqûre de rappel.

Le Hobbit, de Peter Jackson

Même si pas mal de gens l’ont moins aimé par rapport au « Seigneur des anneaux » ça reste quand même une superbe adaptation très cool à regarder. Plus que le Aladdin avec Kev Addams en tout cas.

Bonus : Don't Look up, d'Adam McKay

Très concrètement l’une des meilleures productions maison de Netflix, c’est drôle, ça fait peur, c’est touchant, c’est réaliste et en même temps complètement loufoque… Un immanquable.

Allez, à la prochaine.