Vous avez très probablement entendu parler depuis le début du confinement du « film turc sur Netflix », comme tout le monde l’appelle, 7. Kogustaki Mucize de son vrai nom. Et, si le film est loin d’être parfait (on pense notamment au montage qui date d’une autre époque), il est vrai que ses acteurs sont géniaux et que l’histoire est tellement triste qu’on a, nous aussi, versé notre petite larme. Bref, tout le monde chiale en voyant l’histoire de ce papa handicapé accusé d’un meurtre qu’il n’a pas commis, et il faut maintenant trouver une solution pour se remettre de cette histoire et passer à autre chose. Voilà ce qu’on vous propose :

1. Adopter un bonzaï et lui offrir la plus belle vie possible

Vous pouvez lui donner un petit nom, comme Gérald, Juliette ou encore Pistille, peu importe. Maintenant, offrez-lui ce que vous avez de meilleur en vous pour qu’il ait une vie moins triste que celle de Memo et Ova…

2. Manger 2 kg de frites

Bon nous on dit frites, mais si vous voulez vous enfiler une plaque de chocolat ou un pot de pâte à tartiner, ça marche aussi hein. Tout ce qui est gras ou sucré et qui vous permettra de faire partir votre chagrin tout en faisant augmenter le volume de vos fesses fera l’affaire.

3. Se refaire le cours en ligne de Hollande

Sur la page Facebook de Bibliothèques Sans Frontières, notre ancien Président a donné un cours pour les enfants sur le thème des Institutions de la Cinquième République. Comme il est toujours drôle, y’a moyen de se mater le replay pour passer un bon moment avec votre nouveau prof d’éducation civique.

4. Dormir avec son chien

Pas le chien de Hollande, non, le vôtre. Ou votre chat. Parce que ça fait toujours du bien même si c’est un peu crado parce qu’ils passent leur temps à traîner dans les endroits les plus dégueulasses possibles et à se lécher l’anu (oui on dit « anu » nous). Si vous n’avez ni chien ni chat, vous pouvez dormir avec votre mec ou votre meuf (mais c’est moins bien), et si vous n’avez rien de tout ça alors bon courage et on passe au point numéro 5.

5. Donner tout son fric à l'association "Des vacances pour Topito"

Il s’agit d’une asso à but purement lucratif qui nous permettra de nous payer une villa au bord de la mer pendant 3 mois avec du champagne à volonté. En contrepartie, on t’enverra une carte postale rédigée par un stagiaire resté à Paris.

6. Faire un château de cartes mais à la place des cartes plutôt utiliser des pierres et du ciment

Comme ça à la fin ça fait un vrai château dans lequel vous pouvez vivre, fonder une famille et régner sur votre jardin. La belle vie, quoi.

7. Mater un vieux match de championnat turc, genre un Besiktas-Galatasaray, pour voir un côté moins sensible de la Turquie

Vous verrez, là, avec les débordements sur le terrain et en dehors, ça sera une autre limonade.

8. Se dire que le confinement c'est quand même mieux qu'être enfermé dans une prison pour le meurtre d'une gamine qu'on n'a pas commis

Eh merde on repense encore à ce film. Faut vraiment qu’on trouve quelque chose pour l’oublier.

9. Ecouter Happy de Pharrel Williams pendant 14h d'affilée

Si au bout de 14h ça ne vous fait rien, essayez 14h de plus.

10. Regarder un autre film turc pour se redonner le moral

Comme Turkish Star Wars, qui existe vraiment, oui oui.

11. (Bonus 1) Mater des séries comiques

TIENS TIENS COMME C’EST ORIGINAL. Ben oui, mais en même temps on change pas une recette qui gagne (cette expression n’existe pas), et binge-watcher des séries drôles sera toujours un bon remède pour éviter de chialer sous sa couette. On en profite donc pour vous renvoyer sur nos tops des séries les plus drôles et sur celui des meilleures séries comiques Netflix. Au passage, Community vient de débarquer sur Netflix, et si vous n’avez jamais vue cette série plus que géniale c’est le moment de vous y mettre.

12. (Bonus 2) Regarder un film encore plus triste

Pour oublier un truc triste, rien de mieux que de voir quelque chose qui met la barre de la tristesse encore un peu plus haut. Bon, c’est sûr que ça va être difficile de faire plus fort là, mais vous pouvez regarder du côté des films qui ressemblent à 7. Kogustaki Mucize, comme La ligne verte, ou Vol au-dessus d’un nid de coucou. Dans d’autres genres, mais toujours aussi tristes, on peut se faire La vie est belle, Forest Gump, Le tombeau des lucioles, Nos étoiles contraires, Mommy ou encore Lion. Bref, les films à pleurer ne manquent pas.

13. (Bonus 3) Traîner sur Topito et lire nos tops les plus débiles

On en a quelques uns qui sont très cons oui. Petit florilège : les moyens de reconnaître un porc breton, les aliments que t’imagines à la place des membres de ta famille quand tu as faim, les cygnes qui ne trompent pas, les reprises de chansons cultes au kazoo, les vies cachées des personnages de Qui est-ce ?, les photos d’animaux en position de yoga ou encore le top des meilleurs chiffres. Y’en a encore plein comme ça, à vous de les trouver.

Alors, ça va mieux ?