Ça vous est probablement déjà arrivé de regarder un film devant lequel vous avez été tellement happé que vous aviez l’impression de stresser encore plus que le personnage et que vous n’avez réalisé qu’au moment du générique que vous aviez rongé vos mains à cause de la pression. C’est normal, c’est que le film était bien fait, mais quand même allez voir un médecin pour votre main. On a eu l’idée de faire une petite liste de certaines des scènes les plus stressantes du cinéma, celles qui nous tiennent en haleine et semblent interminable et la voici.

1. La scène du deal de drogue dans "Boogie Nights"

Obligé de mettre cette scène en première place, rarement la tension a été aussi palpable dans une scène de film. Les personnages principaux rencontrent un contact qu’ils ne connaissent pas pour lui vendre de la drogue et pendant toute la scène un jeune garçon fait exploser des pétards. Ok ça a l’air con comme ça, mais c’est super bien fait.

2. L'introduction de "Inglorious Basterds"

Dès la première scène du film on prend une bonne claque qui nous met en tension : l’interrogatoire mené par l’angoissant Hans Landa et la présence d’une famille cachée sous la petite maison ça vous fout une pression d’entrée. On peut aussi citer la scène dans la taverne qui monte progressivement aussi, ça fout autant le stress que quand mon appli bancaire charge mon relevé de compte.

3. La scène du match de basket dans "Uncut Gems"

On ne peut pas trop en dire sur Uncut Gems sans spoiler, mais le film dans sa globalité arrive à poser une ambiance et un stress constant qui vous empêche de vous lever pour pisser. Les vingt dernières minutes deviennent intenable et on ne sait même pas pourquoi. Très maitrisé, même si on peut pas trop vous en parler du coup, ça foutrait en l’air la surprise.

4. La scène des raptors dans la cuisine dans "Jurassic Park"

On a tous vu ce film 10 fois et c’est difficile de ressentir le même stress après autant de visionnages, mais vous vous souvenez l’état dans lequel vous étiez en voyant pour la toute première fois la scène des raptors dans les cuisines ? Non, vous ne vous en souvenez pas parce qu’on vous avait amené à l’infirmerie car vous vous étiez évanouis de stress.

5. La scène de la cave dans "Le silence des agneaux"

L’ultime scène de la traque de Clarisse contre Buffalo Bill dans sa cave est un véritable calvaire à regarder. Pas parce que c’est gore ou violent, juste parce que c’est effroyablement bien fait : les lumières s’éteignent, le tueur met ses lunettes à vision nocturne et on entend plus que les respirations… Rien que de le décrire je tremble de la fesse.

6. La scène d'introduction de "Scream"

Devenue la scène la plus culte du film (et probablement de la saga) cette introduction d’une dizaine de minutes posait le ton du film en montant en tension au fur et à mesure que la discussion téléphonique avançait. On ne verra jamais plus les téléphones de la même manière. Ni les popcorns. Ni les portes-fenêtres. Ni les rideaux. Bref, ce film a tout changé, c’est pour ça qu’il est dans les meilleurs films d’horreur de l’histoire.

7. La scène du "funny guy" dans "Les affranchis"

On peut probablement tous s’accorder pour dire que Joe Pesci vole la vedette du reste du casting dans Les affranchis. Son personnage complètement imprévisible arrive à faire stresser ses propres potes alors quand on sait de quoi il est capable, voir la scène où on lui dit qu’il est drôle et qu’il commence à demander plusieurs fois « comment ça je suis drôle ?? » ça fout clairement une bonne tension.

8. La scène dans le village dans "1917"

L’excellent film de guerre en « faux » plan-séquence réserve quelques belles scènes mais également un certain nombre de moments stressants qu’on va bien se garder de spoiler. Néanmoins celle où le personnage principal arrive de nuit dans le village occupé par les allemands et essaie de se frayer un chemin sans se faire repérer vous accroche à votre siège jusqu’à ce qu’elle se termine. Et en plus la lumière est superbe.

9. La scène de l'affiche dans "Zodiac"

Encore une scène qui fout une pression de malade et qui se passe dans une cave. Dans celle-ci le personnage principal de Zodiac se retrouve chez un vieil homme car il enquête sur l’écriture de quelqu’un qui dessinait des affiches et qu’il réalise à un certain point que c’est le vieil homme en question qui les dessinait (et que c’est donc probablement le tueur). Cette expression de terreur sur le visage de Jake Gyllenhaal est parfaite, j’avais la même en regardant la scène.

10. La scène de la boite dans "Seven"

On pourrait simplement parler des trente dernières minutes du film puisqu’à partir du moment où un certain personnage entre en scène ça devient plus stressant qu’un télésiège à l’arrêt depuis 30 minutes. Mais la scène de l’ouverture de la boite et les quelques minutes qui la précèdent activent toutes les glandes de la sudation postérieure.

11. La scène de gros bordel dans "Mother!"

Si vous avez vu le film vous savez de quelle scène on veut parler, cet espèce de moment complètement indescriptible où il se passe un millier de trucs dans la maison tous plus angoissants les uns que les autres. Le film réussit à maintenir du mystère tout du long mais ce moment là part complètement dans le malaise et le stress (et c’est très bien fait).

12. La scène derrière le "diner" dans "Mulholland Drive"

Si cette scène ne vous a pas foutu un gros stress je ne sais pas ce qu’il vous faut. Pourtant il n’y a rien (au départ) de bien stressant, on a une discussion entre deux personnes dans un « diner » en plein jour, puis le dialogue prend une direction différente, plus angoissante, jusqu’au moment où les deux personnages sortent et marchent jusqu’à l’allée derrière le restaurant… Putain de pression.

13. La scène de la roulette russe dans "Voyage au bout de l'enfer"

En vrai on pourrait dire que l’intégralité de ce film après la scène du mariage est un véritable nid de stress et qu’il porte très bien son nom. Il y a de quoi se ronger les ongles pendant près de deux heures mais la scène de la roulette russe vous oblige à regarder avec les doigts devant les yeux, ce qui est très compliqué si on veut continuer de se les ronger en même temps.

14. La scène de pile ou face dans "No country for old men"

Vous savez très bien de quelle scène on parle. On aurait pu mettre plusieurs autres scènes du film mais ce dialogue entre le vieux patron de station service et le tueur psychopathe est une leçon de malaise. Un moment qui semble horriblement long et qui vous fout bien la chienne (c’est une expression québécoise qui veut dire que ça fait peur).

15. À peu près 90% du film "Nocturnal animals"

La course poursuite en voiture est littéralement traumatisante, on est pris dans le truc comme un lapin entre les phares d’une voiture (je crois que c’est une vraie expression, mais vous me dites si je l’invente). Ceci étant dit on peut s’accorder sur le fait que tout ce film est absolument stressant et nous laisse seul à la fin avec de bonnes raisons de mal dormir. Super ambiance Tom Ford.

Et si vous voulez savoir ce qu’il se passe dans votre corps devant ces films allez voir les effets des films d’horreur sur votre corps. Sinon vous auriez mis quoi d’autre dans la liste vous ?

Sources : Buzzfeed (1, 2), Reddit, Looper, Digital Spy.