Un jour je suis née puis un jour j’ai découvert que je faisais que des erreurs avec mon congélo, des erreurs avec ma poubelle et des erreurs avec mon sèche-cheveux. De là à dire que ma vie n’est qu’une accumulation d’échecs ? Assurément. Du coup pour continuer sur ma lancée, voici les erreurs (que l’on fait tous) à ne surtout pas faire avec nos poêles.

PS : pour illustrer ce top, je partagerai avec vous les photos des poêles les plus chaudes de la région.

1. La rincer à chaud avec de l'eau froide

En cuisine on n’aime pas les changements de température trop radicaux, voire radicalisés. Vous risquez de déformer votre matos et d’abimer le revêtement. Merci donc de laisser tranquillement refroidir votre poêle avant d’entreprendre son nettoyage.

2. Faire durer trop longtemps la cuisson

Avoir des aliments cuits c’est cool (d’aucuns diraient c’est swag même). Avoir des aliments trop cuits c’est pas cool (d’aucuns diraient c’est cancel même). Tout simplement parce que ça fait perdre des vitamines à ta pitance, or les vitamines c’est chouette (j’ai eu -12 au bac de nutritionniste). Donc on fait cuire les choses avec modération, mercii.

3. Laisser aux aliments le temps de noircir

En même temps c’est assez logique, je ne sais pas qui a envie de se fader un steak carbonisé sans se dire que c’est un tout petit peu mauvais pour la santé. Par ailleurs, les aliments trop cuits qui commencent à dégager de la fumée sont davantage cancérigènes donc pas sûr que ça vaille le coup de risquer sa vie.

4. L'utiliser tout de suite quand elle n'est pas encore très chaude

Inutile de balancer votre morceau de bidoche sur une poêle encore tiède. Les aliments, il faut les saisir avec une poêle bien chaudasse. N’ayez donc pas peur de la laisser chauffer une ou deux minutes avant d’y déposer votre matière grasse (je parle du beurre hein, jamais je ne me permettrai de parler de votre régime) puis une minute seulement après vous y balancez ce que vous projetez de cuire.

5. Acheter une poêle pas cher

Certes, quand on n’est pas un fana de cuisine on n’a pas envie d’investir des mille et des cents dans ce genre de produits, pourtant les poêles qui coûtent que dalle sont souvent de moins bonne qualité et auront une durée de vie plus courte, voilà pourquoi il est également conseillé d’en changer en moyenne une fois tous les deux ans (moins avec une poêle qualitative, donc sur la durée vous vous y retrouverez sur le prix).

6. Rayer le revêtement en mode yolo

Attention c’est le pire du pire de l’histoire du pire. Les poêles anti-adhésives contiennent des substances chimiques dans leur revêtement. Donc quand vous leur mettez un coup de fourchette ou que vous découpez directement les aliments dans la poêle (le truc à ne jamais JAMAIS faire), vous formez des égratignures qui peuvent se révéler hautement cancérigènes pour votre petit corps. Un risque grandement diminué avec les poêles en céramique ou en inox.

Ouais je sais c’est choquant, je suis actuellement en train de me débarrasser de toutes les poêles en espérant avoir encore au moins dix ans d’espérance de vie.

7. Nettoyer la poêle avec le côté grattant de l'éponge

Bah oui parce que ça l’abîme. Au bout d’un moment j’espère que vous avez compris que les poêles il faut en prendre soin comme de votre propre enfant. Et qu’est-ce qu’on ne fait pas avec son enfant ? Le mettre au lave-vaisselle. Bah la poêle c’est pareil.

8. Se la mettre sur la tête et dire à ses invités "regardez je suis à poêle" pour amuser la galerie

Non seulement ce n’est pas drôle mais en plus vous allez perdre une partie de votre cuir chevelu car la poêle avait atteint les 180°C.

Vous aussi vous mangez les cartilages de poulet ?

Source : Medisite, Le Figaro