Les casting au cinoche et à la tv, on sait comment ça se passe : on prend des mecs qui plaisent aux meufs et des meufs qui plaisent aux mecs, comme ça on fait un max d’audience. Enfin ça, c’est la théorie, puisqu’en pratique il existe aussi plein de rôles destinés à des physiques plus banals. C’est là que les acteurs BG, qui sont d’habitude un peu avantagés, se retrouvent à galérer pour décrocher un taf. La vie n’est pas toujours facile quand on a une belle peau de bébé et des abdos.

1. Les producteurs de Shameless US trouvaient que Emmy Rossum était trop belle pour le rôle de Fiona

Ceux qui ont déjà maté Shameless US le savent : la série parle d’une famille américaine qui galère à joindre les deux bouts et qui vit dans une maison légèrement crado. Fiona, c’est la grande sœur de la famille, celle qui prend tout en main mais qui est quand même parfois en retard d’une douche ou deux. À l’écran, il faut donc qu’elle ne soit pas toujours au top physiquement, et c’est là que ça a coincé pour Emmy Rossum qui est, en toute objectivité, une bombe. Les producteurs estimaient qu’elle ne pourrait pas ne pas être jolie, quoi qu’on lui mette sur la tronche. L’actrice a réussi à leur prouver le contraire, mais bon, en vrai elle est toujours belle gosse. C’est pas pour rien qu’on la retrouve dans le top des personnages de série à qui on dirait pas non même s’ils auraient bien besoin d’une bonne douche (oui, ce top existe et j’en suis fier.)

2. On avait refusé à Jennifer Lawrence son rôle dans Winter's Bone dans un premier temps

Si Jennifer Lawrence est aujourd’hui l’une des plus grandes actrices d’Hollywood, c’est grâce à son talent, mais aussi au film Winter’s Bone qui l’a propulsée sur le devant de la scène. Elle y joue le rôle de Ree Dolly, une fille qui s’occupe de ses frères et de sa mère malade, quitte à s’oublier elle-même. Il fallait donc quelqu’un qui ait l’air de ne pas trop prendre soin de lui pour ce rôle, et Jennifer Lawrence représentait à peu près tout le contraire, ce qui lui a fait perdre le rôle dans un premier temps. Elle a dû se battre et prouver aux producteurs que oui, elle pouvait avoir l’air négligée et s’habiller avec des fringues trop larges. Et c’est vrai que ça le fait plutôt bien dans le film.

3. Le scénariste de Quatre Mariages et un enterrement ne voulait pas de ce bg de Hugh Grant au casting

Richard Curtis, qui avait écrit le scénario du film, avait fait tout ce qu’il pouvait pour que Hugh Grant ne soit pas dans le casting. Il tenait à ce que le personnage principal ne soit pas beau, et, vous le savez tous, ce bon vieux Hugh est plutôt pas dégueu. Mais, malheureusement pour Curtis, il a quand même décroché le rôle. On ne peut pas tout avoir dans la vie. Enfin si, Hugh le peut, lui.

4. Le réalisateur d'Orgueil et Préjugés trouvait Keira Knightley trop belle

L’actrice a raconté en interview que Joe Wright, le réalisateur d’Orgueil et Préjugés, n’était pas très chaud pour la voir dans le rôle d’Elizabeth Bennet, femme dont la petite famille galère pas mal dans la vie. Mais Keira Knightley a ajouté qu’après l’avoir rencontrée en vrai, Joe Wright lui a dit que, finalement, elle était bien pour le rôle. Apparemment elle l’a super bien pris.

5. Alison Brie a failli ne pas pouvoir jouer dans Glow parce qu'elle était trop mignonne

Glow, qu’on peut mater sur Netflix, raconte l’histoire de Ruth, une actrice au chômage qui intègre une émission de catch féminin. Pour jouer Ruth, il fallait une actrice au physique lambda, alors quand Alison Brie, abonnée aux rôles de jeunes femmes mignonnes, a candidaté pour le rôle, ça a été compliqué. Mais Alison ne s’est pas démontée et s’est pointée à l’audition dans des fringues de sport, sans maquillage, et les cheveux attachés. Une vraie tenue de gueule de bois quoi, y’a rien de tel pour perdre une bonne dose de beauté.

6. Jessica Biel galérait a trouver des rôles parce qu'elle était trop sexy

En 2005, Jessica Biel avait été élue « Femme la plus sexy du monde », et, même si ça peut faire plaisir, ça ne lui a pas apporté que du bon. Sur le plan professionnel, comme elle l’a déclaré en interview, ça lui a fermé pas mal de portes. Les producteurs cherchaient des femmes pour incarner des rôles de filles mignonnes mais accessibles, ils ne voulaient pas de la femme la plus sexy du monde. Vous voyez, c’est plus facile d’être moche.

7. Scarlett Johansson n'a pas été prise dans "Millénium : Les hommes qui n'aimaient pas les femmes" parce qu'elle était trop belle

L’actrice a passé les auditions pour jouer dans le polar, et David Fincher l’a trouvée vraiment forte, mais un peu trop canon. Il a expliqué (attention, ça pique un peu au niveau du sexisme) que la seule chose qu’on veut quand Scarlett Johansson apparaît à l’écran, c’est qu’elle se déshabille. Le rôle est donc allé à Rooney Mara, un peu plus taillée pour jouer Lisbeth Salander, la geek gothique du film.

8. Noomi Rapace a failli louper le rôle de Lisbeth Salander dans la version originale de Millenium

Juste avant on parlait de la version américaine by Fincher, mais le même problème s’est posé pour l’originale suédoise de Niels Arden Oplev. Le réalisateur trouvait Noomi Rapace trop belle pour interpréter Lisbeth Salander. Au final, l’actrice a fait tout ce qu’elle pouvait pour prouver qu’elle en était capable et s’est plongée à 100% dans le rôle pour convaincre tout le monde. Et c’est vrai, elle a convaincu tout le monde.

9. Raphaël Personnaz s'est vu refuser pas mal de rôles parce qu'il avait un physique de jeune premier

Quand on a une belle gueule de gendre idéal, on peut facilement pécho en soirée, mais pour ce qui est de pécho des rôles, c’est pas forcément la même affaire. Raphaël Personnaz l’a bien constaté puisqu’on lui a refusé plein de personna(z)ges à cause de son physique trop avantageux. Il a raconté en interview qu’un réalisateur lui avait même dit qu’il lui faisait trop penser à Delon. J’aimerais bien qu’on me dise la même chose un jour, mais pour l’instant on dit surtout que je ressemble à Karim Leklou. De toute façon je préfère Karim Leklou.

10. Daniel Auteuil a failli ne pas pouvoir jouer dans Jean de Florette à cause de son physique de dieu vivant

Bon, en tout cas, c’est lui qui raconte que Claude Berri, le réalisateur du film, lui avait refusé le rôle d’Ugolin parce qu’il était « trop beau ». Ni une ni deux, notre Daniel a saisi sa tondeuse et s’est fait la boule à zéro pour montrer que lui aussi pouvait avoir un physique banal. Ça a marché, et il a pu jouer avec Montand et Depardieu. Quel BG ce Daniel.