Les acteurs sont parfois prêts à tout pour le cinoche : à apprendre un métier pour se mettre dans la peau d’un personnage, à passer des heures au maquillage, à se couper du monde, et même, parfois, à se niquer le corps juste pour un rôle. On salue la performance, mais on se dit que ça va quand même un peu trop loin de temps en temps. Embarquez pour la fameuse histoire des acteurs qui se sont physiquement défoncé juste pour jouer dans un film.

1. Robert De Niro s'est fait exploser les dents pour Les Nerfs à Vif

Pour le film de Martin Scorsese sorti en 1991, De Niro a payé un chirurgien 5000 dollars pour qu’il lui défonce les dents, dans le but de ressembler à un agresseur sexuel. Une fois le film fini, l’acteur a claqué 20000 balles pour qu’on lui refasse les dents. Aujourd’hui ça paraît invraisemblable tellement les maquilleurs et prothésistes peuvent faire ça « facilement » sans avoir besoin de faire de la chirurgie. En plus, ça n’a même pas permis à De Niro de gagner l’Oscar en 1992 puisque c’est Anthony Hopkins qui l’a raflé en jouant Hannibal Lecter dans Le Silence des agneaux. C’est con.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Gorup de Besanez

2. Daniel Day-Lewis est allé un peu trop loin pour jouer un handicapé dans My Left Foot

Pour ce film où il joue le poète infirme Chrity Brown, Day-Lewis a décidé de toujours rester dans son rôle pendant toute la durée du tournage. Du coup, il était tout le temps dans une position voûtée sur son fauteuil roulant. Le problème, c’est que cette position lui a valu de se péter deux côtes et que maintenant il souffre encore de problèmes de dos à cause de cet incident. Il a gagné l’Oscar de 1990, mais aussi le droit d’aller consulter un ostéo à vie.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Jaguar MENA

3. Nicole Kidman s'est pétée une côte pour être belle dans Moulin Rouge !

Qu’on s’entende, c’était une façon de parler : Nicole Kidman est toujours belle. Mais dans le film culte de Baz Luhrmann, elle devait porter un corset très serré pour correspondre aux critères de beauté de la fin du XIXème. Du coup, pendant le tournage, Kidman a voulu serrer son corset au maximum, et elle s’est cassé une côte, ce qui l’a handicapée un petit moment. Comme quoi, parfois, il vaut mieux essayer de faire dans la demi-mesure.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Georges Biard

4. Dans Very Bad Trip, il manquait vraiment une dent à Ed Helms

L’acteur jouait le personnage de Stu, un dentiste qui se retrouvait avec une dent en moins au lendemain d’une cuite dont lui et ses potes ne se souvenaient pas. Au lieu de faire appel à des maquilleurs, Ed Helms a demandé à son dentiste de lui retirer l’implant qu’il avait à cet endroit pour que ce soit plus réaliste. C’est quoi ce genre de mec fou qui préfère aller chez le dentiste que chez les maquilleurs ?

Crédits photo (CC BY 3.0) : Shana Fagan at https://www.flickr.com/photos/shanafagan

5. Shia LaBeouf s'est tailladé le visage pour Fury

Shia LaBeouf est le genre de mec qui peut parfois aller très loin pour un rôle. Ici, il devait avoir des cicatrices sur le visage, et comme il n’était pas très satisfait du travail de make-up, il a décidé de se taillader lui-même le visage avec un couteau et se garder ses cicatrices bien fraiches pendant toute la durée du tournage. En plus de ça, il avait arrêté de se laver pour se mettre dans la peau de son personnage, et il s’était fait retirer une dent par son dentiste. Le mec est un peu trop intense.

Crédits photo (CC BY 2.0) : John Bauld from Toronto, Canada

6. Choi Min-Sik s'est brûlé exprès pour Old Boy

Dans ce film où il joue un mec qui s’est fait kidnapper et enfermer pendant des années, Choi Min-Sik a décidé de jouer le jeu à fond. Au-delà de la performance d’avoir mangé un vrai poulpe vivant, il s’est marqué la peau avec un fil brûlant pour inscrire sur lui le nombre d’années que son personnage avait passé en captivité. Était-ce utile ? Non, pas du tout. Est-ce impressionnant ? Un peu quand même.

7. Charlize Theron s'est rasé les sourcils pour jouer dans Monster

Pour incarner la serial killer Aileen Wuornos, Charlize Theron a pris une dizaine de kilos, s’est fait teindre les cheveux et maquiller salement le visage, mais elle a apporté sa petite touche personnelle en se rasant les sourcils. Pour faire ça, il faut vraiment le vouloir, parce que c’est vraiment chiant quand ça repousse, les sourcils. Avec ça, Charlize a remporté l’Oscar en 2004, donc on va dire que ça valait quand même le coup.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Georges Biard

8. Nicolas Cage est lui aussi passé chez l'arracheur de dents pour son rôle dans Birdy

Pour incarner son personnage, Nicolas Cage a voulu se faire retirer quatre dents. C’est déjà assez extrême. Mais Cage, souvent moqué pour avoir toujours la même expression dans ses films, est plus impliqué qu’on ne le pense dans ses rôles : il a décidé de faire sa chirurgie dentaire sans anesthésie. A la dure. Il voulait qu’on voie sur son visage qu’il en avait bien bavé. C’est assez badass.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Georges Biard

9. Laura Innes s'est niqué la colonne vertébrale pour Urgences

Pendant des années, Laura Innes a joué le rôle du Docteur Kerry dans la série médicale avec Georges Clooney. Pour ça, elle devait utiliser une béquille. A priori, ça n’a pas l’air bien extrême. Sauf qu’après moult saisons à se tenir penchée sur sa béquille, sa colonne vertébrale s’est retrouvée légèrement courbée, lui causant un léger inconfort. C’est cher payé pour de la télé.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Greg Hernandez

10. Malcolm McDowell s'est abîmé les yeux dans Orange Mécanique

On vous en parlait dans le top des acteurs traumatisés par un rôle : pour la scène où on le forçait à regarder des vidéos en lui maintenant les yeux ouverts à l’aide de pinces, Malcolm McDowell s’est retrouvé avec un vrai problème à la cornée, et il a été temporairement aveugle. Rien que d’y penser, on n’est pas bien.

Crédits photo (Domaine Public) : Stanley Kubrick