Enjeu géostratégique majeur pendant près d'un millénaire, l'archipel a été occupé par toutes les civilisations de la Méditerranée jusqu'à son indépendance : de quoi offrir aux visiteurs un patrimoine architectural absolument inédit. Si on ajoute à ça le beau temps, la mer bleue et le fait que l'on peut y pratiquer l'anglais, on obtient un endroit merveilleux. Voici ta prochaine destination !

Top partenaire [?]

1. Visiter La Valette

Petites rues escarpées, invitation à la flânerie. Un patrimoine architectural assez unique avec notamment l’incroyable Co-Cathédrale Saint-Jean. Des coupoles, des arcades, les clochers, la culture et la fête. Et puis il y fait bon toute l’année.

Crédits photo (creative commons) : derivative works

2. Se baigner au Lagon Bleu de Comino

Entre les îles de Comino et Cominotto se trouve un chenal où les eaux sont absolument démentes : c’est le Lagon Bleu. Eaux bleu cyan ou vert émeraude, fond sableux, pas de vague, peu de profondeur. La joie.

3. Déjeuner le dimanche à Marsaxlokk après le marché

Les petits villages de pêcheurs du Sud-est de l’île sont vraiment à visiter. Des barques marquées des yeux d’Osiris qui souhaitent bonne chance aux marins, un environnement préservé même si, bien sûr, le tourisme a légèrement muséifié le cadre. On pourra manger du poisson à Marsaxlokk et Marsaskala en terrasse et laisser le soleil nous taper légèrement dessus.

4. Visiter l'hypogée de Hal Saflieni

Ces nécropoles souterraines sont toutes proches de La Valette. Il s’agit d’un patrimoine préhistorique préservé plusieurs mètres sous terre dont l’origine remonte au troisième millénaire avant JC. Six salles sont visitables et dans un état de préservation exceptionnel.

5. Visiter Mdina

Minuscule ville de 300 habitants fondée par les Phéniciens, Mdina a longtemps été occupée par les Arabes (d’où son nom). Elle possède un patrimoine dingo au regard de sa toute petite taille, dont la Cathédrale Saint-Paul, siège de l’archevêché, mais aussi une grande place centrale à l’architecture intéressante et plusieurs palais.

Crédits photo (creative commons) : Berthold Werner

6. Se mettre dans les pas d'Ulysse jusqu'à la grotte de Calypso, sur Gozo

On n’a pas tous les jours l’occasion de se rendre sur les traces d’Ulysse et de faire halte dans une grotte où le héros homérique a été recueilli après avoir fait naufrage par Calypso. Si vous le voyez, passez lui le bonjour.

7. Admirer le phare de Giordan

Situé à Gozo, ce phare domine le village de Ghasri et est facilement rejoint après une belle promenade d’une heure en partant de Zebbug. Le paysage est absolument fantastique, une garrigue tout à fait méditerranéenne ; et le phare est une attraction à lui seul.

8. Visiter le sanctuaire national Ta' Pinu près de Gharb

Le sanctuaire est situé sur l’emplacement d’une vieille chapelle où des miracles ont été constatés. C’est un haut lieu du catholicisme, qui a reçu la visite de plusieurs papes, dans un style typiquement néo roman.

9. Enfin comprendre ce qu'est le faucon maltais (à défaut de comprendre le film)

Il s’agissait d’un tribut payé chaque année par les chevaliers de l’Ordre de Jérusalem au roi d’Espagne qui leur avait confié l’administration de l’archipel. Loyer symbolique : les chevaliers envoyaient chaque année un faucon dressé à la couronne. Pour jouir d’un archipel au soleil toute l’année, ça va, c’est pas cher.

10. Cueillir du cynomorium écarlate dans la baie de Dwejra

Cette baie aux eaux opalines est fermée par Fungus Rock, un petit îlot aux allures de champignons sur laquelle pousse cette plante autrefois très prisé et auquel on prêtait des vertus aphrodisiaques. Mais c’est surtout pour la beauté du décor que l’endroit vaut le détour.

Pur Malte. Sans whisky. Après ce guide plus ou moins complet de trucs à faire à Malte : te cultiver, bronzer sur des plages paradisiaques, faire moult activités... tout en pratiquant l'anglais, tu as maintenant toutes les cartes en main pour réserver ton prochain voyage à Malte !