Jeudi dernier, les apiculteurs de France se sont réunis pour rendre hommage aux abeilles perdues. Leur objectif : faire réagir le gouvernement face à la situation d’urgence dans laquelle nous nous trouvons. Le ministre de l’agriculture leur a promis d’établir un état précis des lieux de la mortalité de ces dernières dans le pays, ce lundi 11 juin. Une démarche nécessaire puisque s’il y a bien des insectes qu’il vaut mieux éviter de défoncer à coup de savate contre un mur blanc, ce sont bien les abeilles. Et pourquoi donc ?

1. Les abeilles comprennent le concept de zéro

Et c’est quand même un truc de malade puisque ce dernier consiste à quantifier le néant. Pour ce faire, des scientifiques les ont entraînées à s’orienter vers les panneaux contenant le moins de formes noires en les récompensant avec un liquide sucré. Si elles se dirigeaient vers l’autre, elles goûtaient à une solution amère dégueulasse. Et bien, lorsque ce panneau ne contenait aucune forme noire, elles fonçaient tout de même dessus pour signifier qu’il s’agissait de celui contenant le moins de formes noires. Impressionnant.

2. La Reine peut choisir de donner naissance à une abeille femelle (ouvrière) ou mâle (faux-bourdon)

Les faux-bourdons n’ont pas de père (et c’est plutôt triste) puisqu’ils sont issus des œufs non fertilisés pondus par la Reine. Pour donner naissance à une abeille femelle, la Reine a recours à sa spermathèque (futur concept store à Paris, attendez quelques mois) qu’elle a constitué après des vols nuptiaux au pendant lesquels elle a copulé avec plusieurs mâles.

3. Pour mourir, il faudrait se faire piquer 1101 fois (sauf si t'es allergique, évidemment)

Oui parce qu’autant vous dire qu’un choc anaphylactique, ce n’est pas franchement sympathique (du tout) et il vaut mieux que votre entourage réagisse rapidement en cas de crise. De façon générale, à partir de 20 piqûres d’abeilles à la fois, il est très très largement conseillé de filer à l’hosto par précaution.

4. La Reine des abeilles pond jusqu'à 2 500 œufs par jour pendant l'été

Imaginez 2 500 accouchements à la suite tout au long de la journée… Non n’imaginez pas en fait. Mais bref, la Reine est la seule femelle fertile de la ruche (composée de près de 20 000 abeilles qui sont, pour la plupart, ses enfants… C’est ti pas mignon), du coup elle en a du taf à la saison des pontes…

5. Elles aident à attraper les tueurs en série

La police utilise des modèles créés (avec des algorithmes bien compliqués que tu ne comprendras jamais) par des scientifiques ayant étudié le comportement des abeilles que l’on pourrait assimiler à celui des serial-killers. Ces derniers commettent leurs crimes à proximité de leur maison mais suffisamment loin de chez eux pour éviter d’être suspecté par leurs voisins. De la même façon, les abeilles collectent le pollen à proximité de leur nid, mais suffisamment loin de chez elles pour empêcher les prédateurs de les trouver. On parle de « périmètre de protection ». Du coup, la prochaine fois que vous avez à élucider un meurtre, pensez-y. La bise.

6. Ells ont des superpouvoirs : leur venin possède des vertus médicinales plutôt ouf

Leur venin contient une toxine nommée « Melittin » qui aurait la capacité de faire des trous dans l’enveloppe de protection du virus du sida. Ainsi, il serait possible d’utiliser cette toxine dans des gels préventifs. Par ailleurs, elle atténuerait la douleur liée aux rhumatismes (quand t’as mal à tes vieilles articulations) en augmentant le niveau d’hormones anti-inflammatoires.

7. Elles peuvent avoir différentes personnalités

L’Université de l’Illinois est parvenue à déterminer que ces mignonnes petites abeilles (jusqu’à ce qu’elles vous piquent à la mort, bande de grosses bâtardes) seraient pourvues d’un caractère : certaines sont plus travailleuses que d’autres, tandis que d’autres sont plus timides que celles que l’on pourrait qualifier de « fonceuses ». Par ailleurs, il semblerait que les abeilles plutôt agitées soient les moins optimistes…

8. Elles utilisent le soleil comme boussole, et lorsqu'il est absent, elles se contentent de la lumière

Comme les Vikings, elles utilisent le soleil pour se guider (fin’ mon père le fait aussi donc on se détend). Et lorsqu’il y a des nuages, elles parviennent à se diriger en utilisant la lumière polarisée, ce qui est quand même plutôt brillant comme procédé.

9. Elles sont capables de reconnaître l'odeur de plusieurs centaines de fleurs

Et c’est normal puisque c’est un peu leur taf de polliniser les fleurs (entre autre). Du coup, vaut mieux qu’elles parviennent à reconnaître l’odeur d’une fleur à plusieurs mètres. Pour être tout à fait honnête le processus de pollinisation par l’intermédiaire d’un insecte (« entomophile », youpi vous avez appris un mooot) est plutôt inconscient chez l’abeille qui lutte surtout pour sa survie (le pollen est utilisé pour nourrir ses larves à elle.) Mais quand on y réfléchit, c’est presque encore plus beau, cet altruisme irréfléchi. Nous sommes émus.

10. Pour faire un kilo de miel, une ruche doit faire environ 145 000 kilomètres soit trois fois le tour de la Terre, ce qui fait loin

Et toi, t’oses te plaindre après trois heures de révision pour ton bac que tu vas probablement foirer ? Et ouais, les abeilles, ça ne leur fait pas peur de trimer. En même temps, elles n’ont que ça à foutre et sans elles, l’écosystème part en zgeg donc la responsabilité est forte.

11. Elles sont en danger

Leur nombre a chuté de près de 25% entre 1985 et 2005. Une situation plutôt dramatique qui s’étend plus largement à tous les insectes pollinisateurs. Et c’est problématique dans la mesure où 75 % de la production mondiale de nourriture dépend de ces derniers. En cause ? Les pesticides, la pratique de la monoculture et les dérèglements climatiques, que des troubles que l’on peut incomber à l’homme. DONC ON S’BOUGE LES FESSES ET ON AGIT.

On espère que l’on est parvenu à vous convaincre de l’utilité et de la force de ces petites abeilles. D’ailleurs, si elles vous piquent, c’est uniquement parce qu’elles se sentent menacées… Elles en meurent instantanément (ce qui n’est pas une réaction logique). Donc on fait preuve de compassion la prochaine fois qu’on se fait attaquer par l’une de ces dernières.

Source : Mentalfloss, Benefits of Honey, Le Monde

Source Image: Africa Studio/ Shutterstock