La finale se rapproche à grands coups de cromesquis ! Après l'élimination de Franck et le stress de la guerre des restos, place à un nouveau combat entre les 5 candidats restants. Xavier, Gabriel, Pierre, Thomas et Coline devront d'abord réinventer le steak-frites-salade dans le restaurant de Philippe Etchebest. Puis ils devront convaincre Pierre Gagnaire, chef trois étoiles. LET'S COOK. Top 10 de ce qu'il fallait retenir cette semaine !

  1. Qu'on a pas vraiment de favoris

    Les 5 candidats restants sont très sympas (sauf Gabriel) et ils méritent tous d'aller plus loin (sauf Gabriel). Mais personne ne se détache vraiment cette saison. Allez, si on veut être joueur, on mise un cromesquis sur Xavier. Et rien sur Gabriel par contre.

    Sans titre
  2. Que Etchebest est fort en communication
    Malin le Philou. Une épreuve dans son resto et hop, un gros coup de pub gratos pour Bibi. Alors oui, ça à l'air bon, mais c'est plus du placement de produit là, c'est encore au-dessus ! Et puis mollo sur les "moi moi moi", "ma recette", "mes idées", "mes dressages" et tout Philou, fait pas ton Gabriel. C'est bon tu l'as ta place, personne va te la piquer. CALME-TOI. On a compté 74 fois l'expression "mon restaurant". Chapeau pour le cadre par contre, on dirait plus un opéra qu'un resto par contre, mais c'est assez classe.

    Sans titre
    HEIN C'EST BON BORDEL ???? BAH DITES LE QUE C'EST BON PUTAIN HEIN C'EST BON ?
  3. Que Gabriel est INSUPPORTABLE
    "J'suis trop fort", "c'est merveilleux", "j'ai géré", "la marque d'un grand cuisiner c'est de savoir réagir", "je suis pas loin de la perfection." Sérieusement ? À trop prendre la confiance, Gabriel devient plus insupportable que Joy Astrid et Pierre Meneau réunis. Et c'est pas une mince affaire. Tu as juste fait un steak saignant avec de la salade, Gabriel. Et il a pas été sélectionné en plus. GROS NUL. BOUH LE NUL IL EST NUL. Oui on en fait beaucoup, mais il nous a beaucoup agacés. LE NUL.

    ezgif-418150060
  4. Qu'on a toujours pas compris le concept des sourcils de Coline
    Ensemble, aidons-la.
    Sans titre
    QUIZZ : Sourcils ou yeux fermés ?
  5. Que l'épreuve du steak frites était pénible
    Passer après la guerre des restos, c'est sur que ce n'est pas simple. Mais là, on s'est clairement un peu fait chier. Entre les melons de Gabriel et Etchebest, les doutes de Coline et les reproches envers Thomas, c'était pas Top (chef). Encore une fois, on aurait aimé voir des assiettes de fous à ce niveau de la compétition. Ça commence à devenir un peu long. Pour redresser les assiettes 30 secondes avant la fin y'a du monde hein ! Bon et le coup de faire durer le suspens trois plombes à la fin, on n'est pas dupes.
    tumblr_inline_np5sb80YO51ssikya_500
  6. Que Pierre Gagnaire est le "Zizou de la cuisine"
    On aurait plutôt dit "le François Bérléand des fourneaux".

    Sans titre
  7. Et qu'il peut toujours pas s’empêcher d'intervenir
    Pierre Gagnaire c'est le papy sympa qui t'explique comment couper une carotte, mais qui finit par le faire à ta place pour pas que tu te coupes. On l'aime trop. Ses petits conseils pour cuisiner à la bière, c'est surement le meilleur moment de la semaine. De la bière. Mais quel génie. On aurait aimé le voir en duo avec Jean François Piège, on aurait atteint un point de douceur et d’espièglerie ... En tout cas son épreuve sur l'amertume a eu le mérite d'être originale (et de ne pas choisir Gabriel)

    Ceqc6mfW8AAvk_4
    Amertume : définition
  8. Qu'on aime bien Xavier
    Avec Pierre, c'est le candidat le plus crédible pour la victoire finale. En plus, il est marrant, pas grande gueule et plein d'idées. Son seul défaut reste sa coupe de cheveux. Pas une coupe de vainqueur. Mais un petit tour chez le coiffeur et on tient un concurrent sérieux. ALLEZ XAV !

    CeqXQUwWwAAiG7-
  9. Que la dernière chance était forte en pommes
    Xavier, Thomas et Gabriel (bouuuuuh) étaient donc en dernière chance. Et ils en ont bouffé de la pomme. "Ça va peut-être être pour ma pomme" comme le dit le facétieux Thomas. En tout cas, l'épreuve était tendue, les trois ont tout donné et on a eu la boule au ventre. C'est ça qu'on veux. On a eu envie de tout manger. ET EN PLUS ON A PAS EU DE CROMESQUIS DE L'ÉMISSION.
    Sans titre
  10. Que ahahahahahahahahaha
    Allez, bye. Ça va peut-être te permettre de dégonfler un peu le melon. Sans rancune.
    Sans titre

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :