La famille, la plupart du temps, on l’aime. Ils sont importants pour nous et on doit en prendre soin. Mais c’est pas parce que ce sont les personnes qu’on connaît le mieux qu’on peut forcément parler de tout avec eux. C’est même l’inverse : il y a des sujets qu’on n’a pas du tout envie d’aborder avec les membres de notre famille. C’est tout simplement trop gênant, trop angoissant, ou juste trop naze.

1. Le sexe

Le sexe tu en parles déjà avec ton mec/ta meuf, et éventuellement avec tes potes, mais c’est tout. Tu n’as aucune envie de parler de préliminaires et autres orgasmes avec ta maman ou, encore moins, avec ton papa. De toute façon, si tu es une fille, il y a de grandes chances pour que ton papa préfère lui aussi tout ignorer de ta vie sexuelle.

2. Ta situation amoureuse

Si tu adores saouler tes amis avec tes histoires de cœur sans fin, tu n’as vraiment pas envie d’en discuter avec ta famille. Ils vont te donner des avis totalement biaisés et te faire des leçons de morale parce qu’ils n’ont pas du tout la même conception de l’amour que toi. Tu peux toujours essayer avec ton frère ou ta sœur, qui te comprendront mieux, mais il y a de grandes chances qu’ils n’en aient rien à foutre où qu’ils trouvent ça tout simplement gênant que tu leur ouvres ton cœur.

3. Ta situation bancaire

Parler de la manière dont tu gères ton argent avec le reste de ta famille est le meilleur moyen de te voir donner des leçons sur la totalité de ton mode de vie. Après c’est vrai que tu gères très mal ton budget et que toutes tes thunes passent dans l’alcool et les fringues, alors ça serait peut-être mérité. Mais tu n’as pas envie de voir la vérité en face, donc n’aborde pas le sujet en famille.

4. La politique

Tu es de gauche, tes parents sont de droite, ton oncle encore plus à droite, et ta soeur bien plus à gauche que toi. Bref, si tu lances le moindre débat politique à table, c’est la Troisième Guerre Mondiale qui se déclenche. Tu le sais très bien, donc tu préfères te taire, et tu as bien raison.

5. Tes mauvaises notes

Tous les soirs en rentrant des cours tu espères pouvoir éviter le sujet des notes. Bon, si t’es un(e) bonne élève, tu t’en fous, mais si c’est pas le cas, tu te fais dessus en espérant qu’on ne te demande rien. Malheureusement, il y a deux cas de figures qui feront que tu n’y échapperas jamais totalement. Déjà, il y a ces sadiques de profs qui demandent de faire signer tes sales notes par les parents, et puis il y a le bulletin trimestriel qui va venir alimenter les conversations pendant une bonne semaine. C’est quand même bien relou les cours.

6. Ton travail

Oui, tu as un job de merde qui te donne envie de pleurer tous les soirs, avec des collègues cons et une cantine qui sent les chaussettes humides. Mais non, tu ne veux pas évoquer ce sujet en famille parce que tu ne veux pas décevoir tes parents qui t’ont payé deux ans d’école à 12.000 balles chacun. Si on te demande comment se passe le travail, tu répondras « très bien » et passeras habilement à un autre sujet.

7. Le permis

Tu ne l’as toujours pas passé. Tu n’as pas envie de le passer. Ta mère te demande toujours quand tu vas le passer. Tu fais semblant de ne pas l’entendre.

8. Ta consommation de tabac

Tu sais déjà que c’est pas bien, alors te faire engueuler régulièrement par tes parents ne t’aidera pas à arrêter, par contre ça te foutra bien les nerfs. Et ça te donnera envie de fumer. Tout en culpabilisant. C’est vraiment nul.

9. Ce que les papys et mamies ont fait pendant la guerre

« Ce qui se passe à la guerre reste à la guerre », ben oui papy mais justement on veut pas savoir que tu as volé le pain d’une famille pour survivre ou que tu as couché avec la fille du fermier pendant que mamie élevait les enfants à la maison. ON NE VEUT PAS SAVOIR.

10. Ta famille, tout simplement

Bah ouais, parler famille en famille, c’est le meilleur moyen pour faire resurgir des embrouilles qu’on avait soigneusement planquées dans les placards.

Et bien sûr on évite encore plus pendant le repas de Noël.