Chaque année, en France, 8,7 milliards de litres d'eau sont mis en bouteille et consommés et seulement une bouteille sur deux est recyclée. Autant vous dire que ça en fait, des bouteilles qui finissent dans nos océans. Pourtant, on peut très bien agir à notre échelle, en commençant par privilégier l'eau du robinet, dont la qualité est excellente ! Eau de Paris s'engage pour faire de Paris la première ville de l'eau zéro déchet plastique, et pour rejoindre le mouvement, il suffit de signer le manifeste par ici !

Top partenaire [?]

OK c’est pas fastoche de devenir un super écolo en un jour, on fait comme on peut avec des petits changements. Mais il y en a qui sont tout de même plus évidents que d’autres. Arrêter de boire de l’eau en bouteille en fait partie. C’est tout simplement le plus gros scandale écologique et la plus grosse arnaque financière. Alors on arrête de faire n’importe quoi et on fait une croix sur ce produit totalement débile. Je vous promets vous ne serez pas déçus.

1. Bah... déjà... parce que ahum... eh bien... euh... on a déjà de l'eau de qualité au robinet

C’est quand même fou de se dire qu’on a réussi à nous inculquer l’idée qu’acheter des bouteilles d’eau était normal alors qu’on a exactement la même chose (en mieux) chez nous. Bon alors l’eau du robinet n’est pas totalement gratuite mais pour vous donner une échelle de valeur elle coûte 300 fois moins que l’eau en bouteille. C’est un peu comme si on nous vendait de l’air en canette quoi.

Source photo : Giphy

2. Et même, commençons par là : ON A DE L'EAU POTABLE AU ROBINET

Juste pour vous donner un petit chiffre, 29 % de la population mondiale ne bénéficie pas d’un tel luxe. Eux, ils galèrent vraiment. Et l’eau du puits c’est rarement la porte à côté. Alors déjà qu’on gaspille 9 litres d’eau potable chaque fois quand on tire la chasse d’eau, c’est plutôt scandaleux, arrêtons de snober cette eau pour l’acheter en bouteille c’est vraiment honteux.

3. Les bouteilles en plastique polluent

Ce qui est génial avec l’eau en bouteille c’est qu’elle entraîne tout un engrenage très vicieux. D’abord parce qu’elles puisent leurs ressources dans les nappes phréatiques destinées à nos robinets. Ensuite parce que les bouteilles en plastique constituent un des plus gros polluants des océans (seule une sur deux est recyclée) ce qui entraîne une pollution de nos eaux aussi. En gros, on nous vole notre eau pour nous la vendre 300 fois plus cher et pour mieux polluer les quelques gouttes d’eau potable restantes. Aïe.

4. Boire de l'eau dans des bouteilles en plastique revient à boire... du plastique

Mais genre vraiment. Plusieurs études ont récemment montré qu’on ingérait en moyenne 5 grammes de plastique chaque semaine (l’équivalent d’une carte de crédit). On en trouve bien sûr aussi dans les fruits de mers et à peu près tous les produits marins. Bientôt on pourra se faire des blanquettes de plastoc (plat garanti végan).

5. Boire de l'eau du robinet ferait économiser en moyenne 7 kilos de plastique par an et par foyer

Et contrairement à ce que dit l’adage, le plastique c’est pas si fantastique que ça donc on est bien content de réduire nos déchets pour éviter de voir la terre imploser avant Noël prochain.

6. L'eau du robinet n'est pas dégueu

En France on est plutôt bien lotis. Rien qu’à Paris, l’eau du robinet est hautement surveillée et un million de mesures (littéralement, un million) de sécurité servent à en faire une des meilleures eaux potables. Globalement en France le service des eaux potables est très surveillé alors que les industriels sont moins regardants. Il y a beaucoup plus de chances qu’on retrouve des saloperies dans les bouteilles d’eau que dans un verre d’eau du robinet.

Source photo : Giphy

7. Tu ne peux même pas utiliser une bouteille en plastique comme une gourde

Parce que je te vois venir et me dire que ouiiiiiiiiiii toi tu achètes de temps en temps une bouteille d’eau mais après tu la gardes huit ans pour boire toujours dedans. Mauvaise nouvelle, c’est pas bon du tout. Une étude a en effet montré qu’une bouteille en plastique réutilisée contenait 100 fois plus de bactéries que la cuvette des toilettes. Miam miam.

8. Un quart de l'eau en bouteille provient du robinet

On en revient encore et toujours à ce petit problème d’absurdité. Les industriels utilisent en effet l’eau du robinet et la traitent pour lui donner le goût qu’ils souhaitent. Goût « eau » quoi.

9. Les bouteilles sont pleines de perturbateurs endocriniens tout choupis

Fabriquées avec des composants chimiques qu’on appelle polytéréphtalate d’éthylène (PET pour les intimes), les bouteilles contiennent tout plein de perturbateurs endocriniens qui peuvent entraîner sur le long terme des trucs pas cool du tout comme la stérilité ou des petits cancers sympatoches.

10. Parce que si on veut VRAIMENT boire de l'eau dans une bouteille, on pourrait au moins avoir une bouteille en verre et qui soit consignée

Allez voilà zou, solution trouvée on en parle plus.

Eau en bouteille = le diable.

Pour faire de Paris la première ville de l'eau zéro déchet plastique, chacun peut apporter sa contribution, par exemple en consommant l'eau du robinet plutôt que de l'eau en bouteilles plastiques. En effet, personne n'a envie de voir sa bouteille ne pas être recyclée et terminer dans l'océan ! Et pour commencer à agir dès maintenant, il suffit de signer le manifeste d'eau de Paris !