La Russie c'est très grand. Voilà la seule information géographique qui vous sera très utile pour la repérer sur une carte. De la pointe Est de Vladivostok jusqu'à l'occidentale St-Petersbourg, en passant par la Sibérie jusqu'aux bords de lac Baïkal, c'est autant de peuples différents et donc de gastronomies différentes. Néanmoins, on peut retrouver une certaine cohérence nationale avec, il est vrai, quelques adaptations locales. Après des années de sobriété culinaire à l'époque soviétique, la gastronomie actuelle est un mix entre des traditions slaves et des ingrédients plus internationaux.

    Zakouski

    Pour débuter un bon repas, on commence par une entrée.

  1. Caviar
    Certains types de caviar peuvent atteindre les 12 000 € le kilogramme. On connaît le caviar noir d'esturgeon mais on peut aussi céder au caviar de Saumon ou même d'aubergine ou de courgette.

    Osetra Siberian Baerii Caviar

  2. Pirojki
    Des petits pains qu'on peut remplir de viande hachée, de fromage ou de légumes (ou tout en même temps).

    Potato Pirojki

  3. Salade de champignon
    Le champignon est star en Russie. Il accompagne de nombreux plats, est utilisé dans de nombreuses farces ou même consommé très simplement en salade.

    Sauerkraut, Potato and Mushroom Salad

  4. Vtaroye

    On enchaîne avec les plats de résistance.

  5. Borshtch
    Une soupe qui nous fait au mieux penser à une punition et au pire à un goulag. Pourtant, cette soupe à la betterave avec de la viande et plein d'autres légumes est un délice !

    Borshch

  6. Boeuf Stroganov
    Peut être le plat le plus internationalement connu de Russie, des lamelles de bœuf cuites dans une sauce à la crème. On ne sait pas trop avec quoi il faut l'accompagner pour ne pas faire de faux pas !

    Beef Stroganov

  7. Goloubtsy
    Un plat qui se partage entre l'Ukraine, la Biélorussie et la Russie. Il s'agit de simples choux farcis.

    ??Jewish goloubtsy or holishkes is one of the most ancient dishes. There are hundreds of different versions of this dish. In our family we make holishkes the way my mother used to do it, and she, in her turn learned to do it from her mother, my grandmother . This dish was always the crown of our holiday feast. Especially on Sukkot, when we celebrate the end of harvesting season, and this dish represents to me the abundance that we were blessed with. ????????? ??-????????, ??? ??? ?? ?????????, ??? ???????? — ???? ?? ????? ??????? ????. ?????????? ????????? ????????? ?? ?????????????. ? ????? ????? ?? ?????????? ??????, ??????? ???????????? ??? ????, ? ?? ? ???? ??????? ??? ???????? ?? ????, ??? ???????. ??? ????? ?????? ???????? ??? ???? ?? ??????, ???????? ???????? ??????, ???? ??????? ???? ???????? ????????????? ????????. _________________________________ #holishkes#goloubtsy#jewishfood#kosherfood#kosher#jewish#beteavon#????????#???????#???#???????#???????

    A post shared by David Beteavon (@beteavon) on

  8. Solianka
    Une soupe épaisse et épicée à base de chou et de cornichons dans laquelle on ajoute des tomates, des câpres, du citron et des champignons.

    Solianka

  9. Pielmeni
    Ce sont des raviolis et leur contenance dépend beaucoup de la région où on se trouve : du bœuf, de l'agneau et du porc dans l'Oural jusqu'à de l'ours (OUI DE L'OURS) en Sibérie.

    veal #pielmeni

    A post shared by @autopilote on

  10. Chachlik
    Originaires du Caucase, les chachliks sont des brochettes de porc mariné dans du lait fermenté. On peut également en trouver au bœuf, à l'esturgeon ou à l'agneau.
  11. Konfiéty

    Les plaisirs sucrés

  12. Syrniki
    Des petites crêpes épaisses qu'on peut manger aussi bien sucrées que salées. Tout cela va dépendre de ce que vous mettrez en accompagnement.

    Syrniki with pineapple jam.

  13. Chak-Chak
    Originaire de l'empire Ottoman, le Chak-Chak ou Tchak-Tchak est fabriqué à partir d'une pâte molle et d'œufs crus, avec lesquels on forme de fines tiges qu'on recouvre alors de miel.

  14. Vatrouchka

    Une galette à base de levure fourrée au maximum avec des sucreries : fromage blanc sucré, confiture, lait concentré...

    #gateau #patisseriemaison #vatrouchka

    A post shared by ploxar (@ploxar) on

  15. Pour arroser le tout

  16. Bière
    Il existe une dizaine de bières russes qui ne s'exportent que très peu à cause de leur qualité très inégale. Seules les Baltika et Zolotaya Botchka arrivent à séduire les occidentaux.

    Baltika #7

  17. Vodka
    Bon en vrai on ne pouvait pas faire ce top sans en parler. En Russie, c'est la nourriture qui accompagne la vodka et non l'inverse. Vodka signifie "petite eau" en slave et est faite à base de céréales, de seigle ou de pomme de terre. C'est 14 L de vodka par russe qui sont consommés chaque année.

    vodka van russian

  18. Thé
    Le samovar, ce joli ustensile, est un des symboles de l'art de recevoir russe. Arrivé au cours du XIXe siècle, le samovar permet de faire infuser le thé directement dans le salon et on sert la boisson à l'aide du robinet.

    Nice samovar

Comme une envie de manger russe nous...

Source : Routard.com, Biba, Giostar, Lacuisinerusse, Petrossian, Russia Beyond the Headlines