une saucisson
Crédits photo (creative commons) : catrionasavage

En France, on ne déconne pas avec la bouffe. Qu'on parle de fromage, de barbecue, ou, puisque c'est le sujet du top d'aujourd'hui, de saucisson. Les amateurs aiment s'écharper entre eux afin de répondre à quelques questions existentielles qui continuent à faire débat aujourd'hui. Le saucisson, c'est avant tout l'amitié, mais si jamais une de ces questions vient s'infiltrer au milieu de la conversation, la soirée "entre potes" peut vite tourner au pugilat. Tentons d'énumérer ces discordes et de leur donner des éléments de réponses :

  1. Est-ce que le vrai amateur de saucisson mange la peau ?
    Si on est d'accord pour dire que celui qui pèle entièrement le saucisson est un enfant de salaud, tant la tronche d'un saucisson entier à nu fait penser à un chihuahua tondu. On n'exclut pas qu'on puisse à l'aide de ses dents, enlever la peau de la tranchette de sausback' avant de se la mettre dans le gosier. On ajouterait même que pour certains saucissons la peau fait partie intégrante de l'expérience et que l'enlever revient à dénaturer le produit. Bref, plus le saucisson est de qualité moins on vous conseille d'ôter la peau (qui n'est que du boyau, finalement...)
  2. Le saucisson se conserve-t-il au frigo, au sec, ou franchement ça dépend ?
    Vaste débat... En général on voit que l'aficionado, le pro, le jobard du saucisson préfère toujours un endroit sec comme le placard, pour conserver son saucisson. On le comprend, la charcuterie affinée est faite pour les endroits secs, relativement frais (entre 14 et 18 degrés) et ventilés. D'après le site j'aimelesaucisson.fr, si vraiment vous devez le mettre au frigo, préférez le bac à légumes, et surtout, n'oubliez pas de sortir la bête au moins une heure avant dégustation.
  3. Tolère-t-on les saucissons dits "aromatisés" ?
    La popularité aidant, le saucisson a étendu sa gamme de produits de manière exponentielle jusqu'à nous proposer un panel de produits plus douteux les uns que les autres. Si les amateurs tolèrent en règle général les saucissons aux noix, quid de ceux aux piments, tomates, olives voire ceux, plus barbares, aux fromages ? Sachez que si en cas de beuverie un saucisson au bleu est toléré, il peut rapidement devenir gerbant, et un VRAI saucisonnos ne saurait le considérer comme un véritable membre de la famille. La fantaisie ça va bien cinq minutes...
    roquefort
    Crédits photo (creative commons) : Digitalyeti
  4. Est-ce que boire autre chose que du vin rouge avec est un crime ?
    OUI !!!!!!!!!!! Enfin... essayons d'être diplomates et admettons qu'on peut savourer disons une bonne bibi, une bonne binouze avec un saucisson dit de "merde" si on nous en sert dans un troquet ou dans un pot à la mairie. Mais à part ces quelques exceptions, le sausback' c'est avec du rougeot, du rouquin, un point c'est tout ! Demandez du blanc et vous vous ferez sortir de la fête à coups de pompes dans le derche... On vous aura prévenus.
  5. Petites tranches de gourmet ou grosses tranches de poney ?
    Là franchement c'est un des débats qui provoque le moins de remous, puisque chacun son école. Nous soulignerons simplement le fait que peu importe la taille de la tranche, l'important réside dans la régularité de celles-ci. Rien de plus agaçant en effet que de contempler une planche parsemée de demi-tranchettes ratées, de mastodontes et de lamelles. Si vous êtes découpeur, choisissez votre camp, mais restez-y bon sang...

    guillotine saucisson
    Crédits photo (creative commons) : Youtube/Flocons Des Alpages
  6. L'arrivée massive du mini saucisson dans nos rayons est-elle une marque de la dégénérescence mercantile que subit malgré lui le monde du saucisson depuis de nombreuses années ?
    Trop de peau, trop cher, trop marketé pour les enfants... Qu'est ce qu'on n'a pas entendu sur le pauvre mini sifflard qui n'en méritait pas tant. Oui, il est loin de faire l'unanimité chez les amateurs et oui il n'est pas toujours de très bonne qualité. Ce format de saucisson dit d'"autoroute" est pourtant de plus en plus apprécié par les vrais petits producteurs. Bref, il y a de tout désormais dans le mini sifflard, et s'il fallait vraiment le défendre, on monterait au créneau.
  7. La rosette, saucisson ordinaire et acceptable, ou truc amer dégueulasse qui reste toujours en dernier sur le plateau de la raclette ?
    Vu l'intitulé vous vous doutez bien de notre position. Mais ne nous sommes pas des dictateurs de la pensée, et nous sommes prêts à accepter les requêtes des quelques Lyonnais récalcitrants qui voient dans la rosette plus qu'un ersatz de salami mal digéré. On admettra qu'elle se prête plus à la raclette, mais à l'apéro elle ne semble pas apte à remplacer le sacré saint saucisson qui semble indétrônable.

    rosette-de-lyon-grand-jury-10-tranches-100-grs-saucisses---saucissons
    Source photo : proxilivre.
  8. Pour ou contre le sieur Bridou Justin, son béret, et son saucisson aux noix ?
    L'ami Justin est au saucisson ce que TF1 est à la télévision : populaire auprès des masses car très commercial, il attise la haine des aficionados qui ne voient en lui qu'un produit bas de gamme. Pourtant il faut bien dire qu'il peut dépanner en cas de disette totale et que souvent il vaut mieux se rabattre sur lui que sur un saucisson de montagne de supermarché souvent trop gras, trop gros et surtout, surtout trop mou. Bref, comme TF1 : on critique tous, mais on regarde tous de temps en temps.
    Crédits photo (creative commons) : Mickael Denet

    Animation_Justin_Bridou_-_Auchan_La_Défense
  9. Peut-on vraiment faire partie de la team saucisson si au fond on a toujours été team fromage ?
    Oui, les saucissonos font parfois preuve d'ostracisme envers les gens qui ne partagent pas exactement leurs coutumes. Certes, on peut avoir le cœur (bouché) assez grand pour le fromage et la charcuterie, mais au final pour eux, on ne peut pas vraiment être des deux bords, il faut choisir. Alors si vous voulez vraiment faire partie de la famille il vous faudra renoncer aux phrases telles que "pas mal mais ça vaut pas un bon clacos" ou "le fromage c'est quand même meilleur pour la santé non ?". C'est comme ça...
  10. Au final c'est quoi un "bon" saucisson ?
    C'est difficile d'être catégorique, mais ce qu'on peut dire à coups sur c'est qu'un "bon" saucisson ne peut pas être trop mou, contenir au moins 2/3 de viande par rapport au gras (qui doit être bien blanc) et être de couleur blanche ou grise (signe de vieillissement, attention cependant aux saucisson sur farinés qui sont de l'esbroufe). Vous pouvez aussi vous pencher sur les notions "pur porc" et "qualité supérieure" qui trompent rarement.

Voilà, on sait ça fait beaucoup de questions et beaucoup de débats houleux en perspective, mais fallait bien que quelqu'un s'y colle...

Et pour les amateurs, on ne pourrait que vous conseiller l'excellent blog saucisson.

Sources : J'aimelesaucisson, Comparateur saucisson, Saucissons-secs

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :