C’est bien connu : en cuisine, plus ça mijote longtemps, meilleur c’est ! Une recette qui fonctionne aussi pour les clients qui souhaitent s’asseoir à la table de certains restaurants et qui doivent parfois s’armer de patience. Voici donc 10 bonnes adresses dans le monde qui risquent le plus de vous faire mijoter !

1. Le Damon Baehrel à New York

Ce petit restaurant new-yorkais de 16 couverts ne désemplit pas depuis son ouverture en 2014, au point qu’il faille compter minimum 5 ans pour pouvoir y réserver une table ! Il doit notamment son succès à son concept qui veut que la majorité des ingrédients utilisés en cuisine proviennent de la propriété du chef qui s’étend sur 5 hectares (48000m2). En plus de cultiver ses propres légumes, Damon Baehrel est aussi connu pour préparer et servir lui-même les plats à ses convives. Compter environ 400€ pour vous offrir cette popote faite maison.

2. Le De Librije à Zwolle aux Pays-Bas

C’est sans doute parce que la lecture est l’aliment de l’esprit (disait l’autre), que le chef Jonnie Boer a ouvert son restaurant dans l’ancienne bibliothèque d’une abbaye dominicaine du XVème siècle. Ses 3 étoiles au Guide Michelin lui valent aujourd’hui une liste d’attente de plus de 6 mois. D’ailleurs, pendant que vous y êtes, profitez de votre séjour pour y passer la nuit, l’hôtel est une prison dont les cellules ont été réhabilitées en chambre de luxe.

3. El Celler à Gironne (Espagne)

Réserver une table dans ce restaurant 3 étoiles de Gironne ressemble à la ruée en ligne pour gratter un billet à Rock en Seine, ou tout autre festival un peu hypé. Les réservations ne sont ouvertes que le 1er jour de chaque mois à minuit et se font en ligne. Avec seulement 45 couverts, les places sont chères et partent vite. Mieux vaut donc être patient et prévoir son coup à l’avance. Le temps moyen pour obtenir une table est de 4 à 5 mois !

4. L’Ultraviolet by Paul Pairet à Shanghai

4 mois, c’est l’attente minimum pour espérer obtenir une place à cette table de 10 couverts et vivre l’expérience concoctée par le chef Paul Pairet (l’homme à la casquette de Top Chef 2020). Les 20 plats servis sont tous ici accompagnés d’une mise en scène et d’une atmosphère particulières avec des jeux de lumière, des odeurs subtiles, des projections murales et des ambiances sonores qui mettent en alerte chaque sens. Un trip à 500 euros la dose.

5. L’Osteria Francescana à Modène (Italie)

Élu meilleur restaurant gastronomique au monde en 2016 et 2018, l’Osteria Francescana se mérite. Il faut en effet s’y prendre au moins quatre mois à l’avance pour espérer goûter à la cuisine du chef Massimo Bottura, élève d’Alain Ducasse entre autres. Et si ça fait un peu loin pour vous, il est possible d’avoir un avant-goût de son talent dans son nouveau restaurant solidaire : le Refettorio situé dans la crypte de l’église de la Madeleine à Paris.

6. Le Maaemo à Oslo (Norvège)

Seul restaurant 3 étoiles Michelin de Norvège, une chose est sûre, ici vous allez déguster, en prendre plein la gueule, la bouche et les yeux grands ouverts ! La cuisine parle couramment le scandinave avec un fort accent norvégien, même si son chef Esben Holmboe Bang est danois. Pour goûter à la vingtaine de voyages culinaires préparés dans la cuisine perchée au-dessus de votre tête, il faudra vous y prendre au moins 3 mois à l’avance en vous inscrivant sur la loooooongue liste d’attente en ligne.

7. Le Dinner (oui avec 2 « n ») à Londres

Ce restaurant 2 étoiles est l’aboutissement de la fascination du chef Heston Blumenthal pour les crèmes glacées savoureuses de la fin du XIXe siècle, les repas du théâtre des Tudor et les plats figurant dans le livre Alice au pays des merveilles de Lewis Caroll… Ça envoie du pâté hein ? Plus en tout cas que si on résumait sa cuisine à de la gastronomie britannique traditionnelle ! Bref, si l’expérience vous tente, mieux s’y prendre longtemps à l’avance pour réserver : comptez 3 mois minimum.

8. Le Clos des Sens à Annecy-le-Vieux

Fils de boucher-charcutier, le chef 3 étoiles Laurent Petit a légèrement dévié de l’héritage familial, préférant cuisiner dans son restaurant, le poisson et les écrevisses délaissant son adn de viandard ! Pour ne rien arranger, tous les ingrédients travaillés au Clos des Sens sont locaux, notamment issus du jardin de permaculture de 1500m2, au coeur duquel, se niche l’établissement. Réservations 3 bons mois à l’avance. Petit mais cuisto !

10. La Mesita de Almanza à Almanza en Argentine

Ce restaurant est limite hors catégorie puisque, en plus d’être situé dans la partie habitée la plus australe de la Planète (à 1h30 d’Ushuaïa), il ne dispose que de 18 couverts, n’ouvre que le samedi (à vérifier), et qu’il n’est pas possible de réserver très longtemps à l’avance. Par contre, c’est super bon (surtout si vous aimez les produits de la mer), pas cher, et la cuisinière parle français !

Et si vous vivez à Paris vous pouvez plutôt tester l’un des restaurants insolites à Paris. Y’a moins d’attente, promis.

Sources : finedininglovers.fr et lovefood.com