Crédits photo (creative commons) : Ed.ward

En pleines vacances d’hiver, vous ne comptez plus les amis qui vous annoncent tout sourire qu’ils partent « à la neige » avant de vous demander ce que vous avez prévu pour cette semaine. Rien. Tropdeboulot/pasd’argent, et vous l’avez hyper mauvaise. Pourtant, quand on y réfléchit bien, ce n’est pas si terrible de rester à la maison ou au bureau. Il y a même plein de raisons de se réjouir : on vous a fait la liste.

  1. Parce que vous ne savez pas skier
    Et c’est une excellente raison d’aimer son bureau d’un amour démesuré, sachez-le. Car quand on a dépassé un certain âge, expérimenter pour la première fois les joies de la glisse s’apparente purement et simplement à du masochisme.
  2. Parce que vous n’avez pas envie de passer votre vie sur le télésiège
    Avec le temps, seul les bons souvenirs demeurent. À tel point que vous avez encore oublié le ratio en vigueur à la montagne : 2 minutes 30 de descente, 15 minutes à se geler le cul dans une position inconfortable.
  3. Parce que mettre des chaînes à neige est une opération périlleuse
    Qui déclenche généralement une guerre nucléaire au sein du couple parental et les moqueries de tous vos voisins sur l’aire de stationnement.
  4. Parce qu’aller aux toilettes devient une galère sans nom
    Mission 1 : enlever 12 épaisseurs de fringues. Mission 2 : trouver un endroit où les accrocher, faute de quoi elles risquent fort de baigner dans la mare de neige fondue au pied de la cuvette, où s’ébattent joyeusement des colibacilles. Mission 3 : Ne pas laisser ces chaussures déraper dans la mare suscitée. Bref, le café du matin ou la couche, il faut choisir.
  5. Parce que vous allez encore vous entasser dans un appartement minuscule
    Souvenez-vous, cohabiter une semaine dans un 60 mètres carré à huit porteurs de combinaisons grand froid, c’était au moins aussi convivial que de camper sous la flotte.
  6. Parce que vous ne voulez pas cramer du visage
    Il était tellement confortable ce masque que vous l’avez gardé toute la semaine. Et que vous avez passé les deux suivantes à ressembler à une photo de Zorro en négatif.
  7. Parce ça file des courbattures inouïes
    Pleurer en sortant du lit et ramper dans les escaliers n’ont jamais constitué un prélude à une belle journée.
  8. Parce que pas envie de s’enfiler des sandwichs au pâté toute la semaine
    Tant qu’à être à la montagne, autant savourer des tartiflettes plutôt que d’avaler de travers du pain dégueulasse au bord d’une piste. Impossible, « ça va nous faire perdre trop de temps pour le ski ». Boh…
  9. Parce que ça coûte la peau du c**
    Pour le même prix, on peut passer le double de temps au Maroc (et sans faire de sport en plus).
  10. Parce que vos chances de vous blesser sont quand même sensiblement plus élevées qu’au bureau
    Le seul avantage, c’est que vous ne retrouverez pas votre bureau dès lundi.