roller derby
Crédits photo (creative commons) : Wikijazz

Attention écartez vous du passage, accrochez vous à votre siège, le Roller Derby débarque. Ce sport proche de la culture punk est en pleine expansion dans l'hexagone. Alors chez Topito, on milite pour voir du Roller Derby aux JO de Rio en 2016. Et voici pourquoi :

  1. C'est un sport aux règles simples sous des apparences complexes
    Le charme du rugby par exemple est de ressembler à une discipline raffinée aux règles subtiles alors que ça consiste à faire passer un ballon de l'autre côté d'une ligne avec des mecs de 120 kilos aux oreilles décollées. Le Roller Derby, c'est pareil : il y a des jammeuses, des blockeuses, des pivots et des distances à retenir, mais grosso modo, on trace en patins pour choper son adversaire sur une piste d'Indy Car. Un sport de bourrin avec des tactiques complexes, c'est l'apanage des grandes disciplines.
  2. C'est un sport qui exige un engagement total, et pas de coup fourré
    Pour dégager son adversaire de la piste, tous les moyens sont bons : mais pas de coups de pied, de poing, d'avant-bras, de tête. Il reste quoi? Juste les épaules et le poids du corps. Pour écarter quelqu'un en patin dans ces conditions, il faut y aller franchement.

    roller derby tampon
    source photo : This is Roller Derby
  3. C'est un sport international, il y a même une coupe du monde
    Si le roller derby reste marginal chez nous, ce sport majoritairement féminin est très populaire outre-Atlantique. Si vous voulez vous y mettre, c'est donc maintenant : vous pourriez très sérieusement envisager d'être championne de France à court terme (quand ça existera) et prendre part à des Championnat du Monde. Vous aurez une autre occasion dans votre vie? Pas sûr.
  4. C'est un sport qui a digéré les codes du catch
    La flamme olympique, les discours interminables, des disciplines pas très sexy, Jacques Rogge ... Les JO c'est un peu has-been quand même. Le Roller Derby c'est un show à chaque présentation d'équipe, de la musique punk entre les Jam et un speaker qui ambiance la salle à la mi-temps. Bon ces vieux messieurs du CIO ont bien accepté le Half Pipe aux JO d'hiver pour attirer les djeuns, mais pour les JO d'été que dalle, nada. Le roller Derby c'est l'avenir.
  5. C'est un sport avec des noms d'équipe qui déchirent
    Bloody Dools, Les broyeuses de chair, The rolling standies, Les Furies, Black Tagadas, les V'hermines ... Tout ça rien que sur le circuit français. Le roller derby, c'est un état d'esprit inspiré de la culture punk, ce qui explique ces noms complètement fous. C'est quand même autre chose que l'entente Evian-Thonon-Gaillard. On a les noms qu'on mérite.
  6. C'est un sport avec des filles en mini-shorts
    "Je connais un anaconda qui serait bien allé embêter cette Cléopâtre canadienne". Le commentaire est signé Philippe Candeloro lors de la compétition de patinage artistique aux JO de Sotchi. On vous laisse imaginer les dégâts lorsque le poète à nuque longue va commenter des femmes en petites tenues qui se crêpent les chignons en patins à roulettes. Un carnage.

    Spanking
    source photo : The Off forum
  7. C'est quand même plus drôle que de voir des vélos tourner
    Des filles sur roues qui tournent autour d'un anneau ça existe déjà. Ça s'appelle du cyclisme sur piste, et on ne va pas se mentir, c'est sacrément chiant à regarder. Alors soit on autorise les cyclistes a se foutre sur la gueule pour pour pimenter un peu les courses (comme Mario Kart), soit on introduit le roller derby aux JO. Il faut choisir les mecs.
  8. on a une chance de médaille
    Et ouais on est loin d'être dégueulasse en roller Derby. La France a terminé septième de la première coupe du monde organisée au Brésil (remportée par les États-Unis). Et comme ce n’est pas en athlétisme qu'on risque de faire une razzia de médailles ben une petite breloque serait la bienvenue. Même en bronze, oui monsieur.
  9. C'est un sport de rebelles
    Une once de punk, une pincée de féminisme dernière génération, pas vraiment de fédération française, ni Dieu ni maître, le roller derby n'obéit à aucune organisation pyramidale et se développe par la seule bonne volonté de ses pratiquantes. Pour faire de l'équitation, vous commencez par acheter une licence à la fédération française d'équitation. Pour faire du roller derby, vous commencez par taxer des patins.

    Roller_Dolls_003
    Crédits photo (creative commons) : Jason Sheats
  10. Le patin à roulettes a toujours surpassé le roller
    Tous les hipsters vous le diront, le roller n'a aucun style. Non, la véritable classe est d'aller au boulot avec des chaussures à 4 roues, une game boy grise dans la poche. Puis si c'est pour avoir le swag de Taig Khris merci.
  11. C'est un sport (tout simplement)
    On entend déjà les détracteurs de Roller Derby. "N'importe quoi, des femmes qui font des tours de gymnase en patins à roulettes ce n'est pas du sport". À ouais c'est vrai que des types qui balancent une pierre sur de la glace avec des balais, ça, c'est un vrai sport. Marche aussi pour le ball-trap, le tir à l'arc ou le short track. Tous des sports olympiques.
  12. (bonus) C'est un sport qui est aussi masculin
    Mais on s'en fout complètement.

Alors, le Roller Derby aux JO ca vous tente ?