« Que c’est triste Venise », « Capri, c’est fini », « J’aime plus Paris », « Suicide is painless ». Oui mais c’est rien, tout ça, à côté du spleen qu’inspire la nécessité de se rendre au Comité d’entreprise de quelque société cotée par temps de pluie à la Défense. A se demander si Baudelaire était pas rédacteur de CE, si Chateaubriand s’occupait pas du service compta de Croquettas, si Woody Allen n’avait pas la pêche avant de devoir acheter un cadeau d’anniversaire en dernière minute aux Quatre Temps.

1. La Défense, c'est moche

Commencez pas à ergoter. Cette arche est AFFREUSE, les tours sont immondes, c’est hyper mal foutu, les sculptures de la dalle donnent la migraine, tout ça est inhumain et faussement futuriste, et si le quartier d’affaires n’avait pas marché, vous pouvez être sûrs qu’on se serait démerdé pour fourrer dès les années 70 des familles immigrées entières dans ces tours de merde et que l’endroit se serait transformé en cité.

2. La Défense, c'est inaccessible à pied

Je mets quiconque au défi d’essayer de rejoindre Paris sans prendre ni transport ni bagnole depuis la Défense. C’est aussi compliqué que de traverser la Porte de la Chapelle sans traverser l’autoroute.

Source photo : Giphy

3. La Défense, c'est au carrefour de quatre villes d'une énorme tristesse

Puteaux, Courbevoie, La Garenne-Colombes et Nanterre. Si l’enfer est censé avoir 9 cercles, la tristesse, elle, en a 4.

4. Passer une heure aux Quatre Temps, c'est perdre douze points de vie

Je vous promets : j’ai vu un jour Ryu faire un street fight dans la galerie commerciale et il a perdu avant même le début du combat par KO faute de points de vie.

Source photo : Giphy

5. Ce mini-documentaire

6. A la Défense, il y a de la moquette au mur partout et des métiers que personne ne comprend

Peut-être pas partout, mais dans pas mal d’endroits. On se donne rendez-vous dans des salles qui ont des noms de vents (zéphyr, sirocco) pour discuter d’enjeux sans intérêts propres à une communauté réunie autour d’une finalité sans but sinon celle d’exister, tout ça pour structurer l’espace social. La Défense est donc ce qui se rapproche le plus de la matrice.

Source photo : Giphy

7. Tout le monde est habillé pareil et les chefs ont mauvaise haleine

Ah non, pardon, Alain Connardo a mis un costume gris, pas bleu aujourd’hui. Et Micheline Relou porte un tailleur fantaisie. Et Claude Tristou a décidé de mâcher un chewing-gum.

8. Habiter à la Défense, c'est comme travailler chez soi, sauf qu'en fait c'est pas cool, contrairement à travailler chez soi

Y’a-t-il vraiment besoin de développer cet argument ?

Source photo : Giphy

9. Manger seul au MacDo de la Défense, c'est une expérience de petite mort

Le temps moyen pour manger un MacChicken à la Défense seul est de 12 secondes. Mais de toute façon, quitte à être à La Défense, autant jouer tapis et prendre un Filet O’Fish histoire de cumuler tous les puntos suicidaires possibles.

10. La Défense, c'est loin

Sauf bien sûr quand on habite dans l’un des quatre cercles de la tristesse.

Source photo : Giphy

11. La Défense, c'est cher

Les boîtes se plaignent de n’avoir pas assez d’argent et que la France nianianianianiania, mais elles dépensent des sommes inconsidérées dans des Sièges sociaux clinquants moches qui leur servent soi-disant de vitrine à l’international alors que personne, PERSONNE, aucun investisseur étranger, PERSONNE dis-je n’a envie de venir voir leurs locaux de merde.

12. Sur l'esplanade de la Défense, il y a des gens qui font des bolas, parfois, et ça fait mal à la tête

Pourtant, il n’y a rien d’autre à faire que de les regarder en se demandant dans quelles circonstances ils se sont convaincus que La Défense était le meilleur endroit pour faire des bolas.

Source photo : Giphy

13. Sous la dalle, il y a une sous-dalle, vide, grande comme trois cathédrales

Métaphore du vide dans le vide.

14. A la Défense, des gens font de l'humour d'entreprise en toute impunité et en réunion.

Moments volés à l’année 2016 :

« Dîtes, Monique, vous connaissez le féminin de Denis Baupin… ? Denise Bellepine ! BELLEPINE AHAHAHAHAHAHAH ».

Source photo : Giphy

15. La Défense est le seul endroit de Paris où on peut aller par deux moyens différents qui n'ont pas le même tarif

Et où il y a toujours des contrôleurs, conscients de cette anomalie et tout à fait disposés à vous verbaliser pour l’avoir subie.

16. C'est quand même une idée poussée par Pompidou, qui était pas jojo

Tant qu’à faire, je suis pas sûr que j’inviterais Georges à mon anniv’ pour foutre l’ambiance.

Source photo : Giphy

17. Jean Sarkozy voulait la présidence de l'EPAD

Or une personne profondément triste ne peut aspirer à diriger qu’un établissement profondément triste. Il suffit parfois de relier les points

18. Il y a 180.000 salariés pour 25.000 habitants

Un truc à peu près équivalent à la différence entre le nombre d’habitants et de touristes cons à Saint-Tropez en été, en encore plus triste.

Source photo : Giphy

19. L'établissement de gestion de l'espace public à la défense s'appelle DEF ACTO

Ca me fait penser à TIF’ANNIE pour un salon de coiffure.

20. La Défense essaie d'attirer les financiers de la City après le Brexit avec des campagnes à pleurer de tristesse

Bored od the fog ? Try the frog ! 

Le bruit que vous avez entendu était celui de mon cadavre tombant sur le plancher après avoir reçu une balle dans la bouche.

Source photo : Giphy

Défense d’entrer.


Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :