Sur Twitter, Hazukashi a créé le buzz en détaillant l’ensemble des trucs que les restos de sushis en France ne font pas correctement, ou du moins conformément à l’orthodoxie japonaise. Et c’est vrai que, mis bout à bout, ça fait beaucoup de raisons de penser qu’on n’a jamais bouffé de vrais sushis en France. Il serait temps de corriger le tir.

1. On n'est pas censé manger des sushis et teriyaki en même temps

Cela dit, le menu moules raclette, pourquoi pas quand on y pense. Il faut pas être borné non plus.

2. Le wasabi, on n'est pas censé en mettre partout

De la même manière, tremper entièrement sa côte de boeuf dans la moutarde, c’est un peu con en général.

3. Le goût du poisson doit être préservé

Après, offenser le chef, on s’en fout, en soi. Par contre, verser une vinaigrette sur une salade déjà assaisonnée ça a tendance à faire disparaître la salade.

4. IL FAUT BANNIR LA SAUCE SUCREE

Aucune information sur la compatibilité du sushi avec ladite chantilly, en revanche.

5. Il faut faire gaffe à ce qu'on fait avec ses baguettes

Cela dit, c’est pratique si on ne trouve pas les mots pour dire à quelqu’un qu’on souhaite sa mort, ou que cette personne ne parle pas notre langue.

6. Un sushi s'avale en une fois

« Et le camembert, qu’on mange à la petite cuiller ». Boris Vian, c’est le précurseur du menu M3.

7. La sauce sucrée, c'est pas non plus dans le riz

C’est une image, dans la mesure où la purée de pommes de terre n’est pas faite à base de riz. J’ai vérifié.

8. L'avocat dans les sushis, c'est NEIN

C’est vrai que le Mexique est assez peu réputé, niveau sushis.

9. Il faut toujours terminer son bol de riz

Maki la faute ?

10. Et arrête de mélanger le gingembre à la sauce bordel

C’est un peu du Parodontax, mais sans fluor.

Et soy sauce, ça veut pas dire je suis la sauce.

Source : Hazukashi