Avant qu'on décide de faire l'Europe et de mettre en place l'espace Schengen, nos petits territoires nationaux était cernés de postes-frontières qui faisaient le boulot pour réguler les échanges entre des pays qui s'entendaient relativement bien. Combien de cartouches de clopes ? Rien d'autre à déclarer ? Bonne route messieurs-dames, circulez. Le photographe allemand Josef Schultz est parti photographier ces vestiges de l'Europe des nations, et constitue une collection de monuments à l'inutilité assez fascinante.

Rien à déclarer ?

Source : Josef Schultz via Feature Shoot