La littérature, notamment française, est une source d'inspiration sans fin pour le cinéma. Parfois pour le meilleur. Parfois pour le pire. Après une cérémonie des Oscars qui a mis la France à l'honneur, petit panorama des pires transpositions de Belles Lettres en images qui bougent.

  1. Les trois Mousquetaires de Paul W.S. Anderson (2011)
    Le roman d'Alexandre Dumas a été adapté dès 1912. Depuis, il est de bon ton de faire régulièrement subir les derniers outrages à D'Artagnan et ses amis. Paul W.S Anderson pousse le vice jusqu'à filmer sa Milady Ninja et son Buckingham mécano en 3D assez moche: on peut juridiquement parler de viol en réunion. On vous recommandera plutôt les versions pornos des aventures des Mousquetaires.

  2. L'Homme au Masque de Fer de Randall Wallace (1998)
    Ce film au casting prestigieux concentre son histoire sur le mystère de l'homme au masque de fer, un prisonnier légendaire, qui dans le roman Le Vicomte de Bragelonne d'Alexandre Dumas, devient le frère jumeau caché de Louis XIV. Ce qui n'est qu'anecdotique dans la suite des Trois Mousquetaires devient le centre de l'intrigue de ce film historiquement approximatif. Un autre naufrage pour celui qui avait sombré avec le Titanic.

  3. Voyage au centre de la terre d'Eric Brevig (2008)
    Au Panthéon des auteurs qui se retournent dans leurs tombes, Jules Verne est en bonne place. Cette transposition au XXIe siècle s'apparente à tabasser son cadavre avec un poulet mort, filmer le tout et le balancer sur internet.

  4. Le tour du monde en 80 jours de Frank Coraci (2004)
    Rappelez-vous, Jules Verne, exhumation, tabassage avec poulet mort, internet.

  5. Le Bossu de Notre-Dame de Gary Trousdale et Kirk Wise (1996)
    Notre-Dame de Paris de Victor Hugo n'est peut-être pas très approprié pour un public enfantin. Les studios Disney ont donc volontairement omis la violence, et ont fait de Phoebus un gentil capitaine au lieu de la raclure originelle. Heureusement la morale est sauve: les jolies filles veulent bien devenir amies pour la vie avec les moches, mais elles s'en vont avec le beau gosse quand même, faut pas déconner. Ouf.

  6. Sexe Intentions de Robert Kumble (1999)
    A cette version teenagers consanguins, on préfèrera Les Liaisons Dangereuses de Stephen Frears en terme d'adaptation du roman de Choderlos de Laclos.
    http://www.youtube.com/watch?v=pQKlstAGqzU
  7. La Vengeance de Monte-Cristo de Kevin Reynolds (2002)
    Combats ridicules, méchant caricatural: c'est Dumas qu'on assassine. (Encore)
    http://www.youtube.com/watch?v=JG7FDivQLac
  8. Le Chaperon Rouge de Catherine Hardwicke (2011)
    Charles Perrault avait sûrement du talent, mais il lui manquait les idées qui apportent le "petit plus" : Et si on disait que le Loup-Garou était en fait un des villageois? Et si on oubliait ce "petit" chaperon rouge pour donner le rôle à Amanda Seyfried, 25 ans et particulièrement bien achalandée?". Charles Perrault est bien gentil, mais il ne sait pas voir les choses en grand.
  9. La Planète des Singes: Les origines de Rupert Wyatt (2011)
    Bien qu'un film avec de vrais morceaux de James Franco dedans soit forcément un chef-d'oeuvre, force est de constater que ce pré-quel est bien loin du roman originel La Planète des Singes de Pierre Boulle, qui a connu plusieurs adaptations plus ou moins réussies. De toutes façons les singes c'est dégueulasse.

  10. Le Fantôme de l'Opéra de Joel Schumacher (2004)
    Ce film est la transposition à l'écran de la comédie musicale elle-même tirée du roman de Gaston Leroux: musiques grandiloquentes+Gérard Butler plus crédible en slip dans 300 qu'en fantôme "défiguré"+Joel "J'ai tué Batman deux fois" Schumacher: sans être aussi mis à mal que certains de ses confrères, Gaston Leroux n'en sort pas vraiment grandi.

  11. Et vous, vous en connaissez d'autres des bouquins français un peu mis à mal?

    Crédits photo (creative commons) : Notre Cinéma