On pensait pas que les remarques sexistes serait un puits infini de compilations et franchement on préférerait avoir moins de tops à faire sur ce sujet. Mais pour ça il faudrait qu’on entende moins de remarques de merde. Alors s’il vous plaît faites un effort, si vous lisez ce top arrêtez de dire des immondices ça nous fera gagner beaucoup de temps.

Et on remercie le compte @Payetontransport pour sa sagacité.

2.

View this post on Instagram

"J’étais dans le tram un après midi, le tram n’était pas désert mais il n’était pas bondé non plus. Comme il n’y avait pas de place je reste debout, appuyée contre la porte opposée à l’ouverture. Un homme (environ 35 ans, j’en avais 20 ou 21) vient se mettre à côté de moi. Jusque là pas de soucis. . Le tram se met en marche et, dans sa course normale, ralentit de temps à autre. Je précise qu’il ne freinait pas, juste ralentissait. Je sens que l’homme à côté de moi a visiblement du mal à se tenir de bout vu qu’à chaque ralentissement il vient se coller à moi. . À chaque nouveau ralentissement il se colle un peu plus, jusqu’à finalement m’entourer complètement de ses bras et mettre tout le poids de son corps, il me poussait vers le coin. . Là c’est trop et je sais que ce n’est pas parce qu’il est maladroit. Je le pousse violemment et lui demande s’il veut pas de l’aide pour tomber sur moi. . Il me rétorque que c’est pas de sa faute si le tram bouge.. . Je me déplace donc et regarde pour voir si quelqu’un allait m’aider. Je vois deux policières qui étaient là à côté de moi et qui ont assisté à la scène. Je tente de croiser leur regard, espérant de l’aide mais non, elles ont préféré baisser les yeux et faire comme s’il ne s’était rien passé, comme tout le reste de la rame d’ailleurs. . Bizarrement le gars est sorti avec empressement pile à la station d’après.Je suis ressortie troublée de voir que même des femmes qui plus est, policières, ne peuvent nous venir en aide.. . Déjà que je n’étais pas a l’aise dans les transports à cause d’autres faits de ce genre, depuis c’est encore pire." . #stopharcelementderue #shdr #stophdr #premierharcèlement #firstharassed #plutotsympa #harcelementtransport #payetontransport #metoo #balancetonporc #leurhistoiremonhistoire

A post shared by Paye ton transport (@payetontransport) on

6.

View this post on Instagram

BIG UP! ? . "Hello, merci pour cette page. En lisant les témoignages je me suis souvenue d'un épisode plutôt traumatique pour moi. Je précise que cela est un peu floue car ça doit faire 3 ans et que mon cerveau à tendance à supprimer tout traumatisme de ma mémoire. . Enfin bref, j'étais dans la gare de ma ville et là 3 mecs qui devaient avoir 20-25ans m'aborde. Ils étaient étrangés et je ne comprenais pas trop leur accent. . Au début je n'y prète pas attention mais ils insistent. Ils me demandent mon âge, je leur dit 14ans (surtout que je paraissait plus jeune) et ça ne les a pas du tout dérangé apparament. . Ils continuent à me poser des questions personnelles avec des "t'es charmante" ou "bella". . J'ai ensuite pris l'assenceur (très mauvais réflexe mais surement que je devait avoir une grosse valise puis je n'avait qu'un étage et il était en verre) et là les gas me suivent dedans. . Heureusement une femme qui devait avoir 60ans avec ses petits enfants le prennait aussi. . Les mecs continuent à être de plus en plus lourd et se rapprochaient de moi, et moi, tétanisé, j'étais figé et je ne disais rien. . Et là, la femme comprenant la situation me prend dans les bras et leur cris "vous touchez pas à ma fille". . L'assenceur s'arrête, les mecs sortent en 1e en me disant une dernière réflexion que je n'ai pas comprise. La femme m'a escorté jusqu'à la sortie de la gare. Ma sauveuse !" . #stopharcelementderue #shdr #stophdr #premierharcèlement #firstharassed #plutotsympa #harcelementtransport #payetontransport #metoo #balancetonporc #leurhistoiremonhistoire

A post shared by Paye ton transport (@payetontransport) on

7.

View this post on Instagram

"C'était le soir de la fête de la musique. J'étais toute contente de porter une belle combinaison avec un décolleté qui me met super bien en valeur jusqu'à ce que je monte dans le tram. . J'étais censée rejoindre un pote et je vois qu'il est assis à un carré avec une autre fille qu'on connaissait et un gars bourré qu'on croise souvent dans le coin. La seule place de libre était devant ce fameux gars donc je m'y installe. . Au début c'était drôle, il racontait n'importe quoi comme d'habitude. Mais au bout d'un arrêt ou deux il me sort "Tu me donnes envie avec tes gros nibards". . Je prends quelques secondes avant de lui répondre calmement et poliment, pour éviter que la situation se retourne contre moi (je sais c'est triste de réfléchir comme ça sachant que je ne suis aucunement fautive...) : "Vous savez que c'est inapproprié ce que vous dites là ?" . Ce à quoi il répond sans pression "Oui oui je sais mais si tu savais le nombre de meufs que j'ai baisé...". Je lui dis que je ne veux pas savoir et lui demande d'arrêter. . Heureusement mon ami a aussi réagi et lui a demandé d'arrêter (merci à lui). Il est sorti à l'arrêt suivant. . On pourrait se dire que tout s'est bien terminé mais au fond pas vraiment, parce que ça ne devrait pas arriver du tout, bourré ou pas. . En plus, pendant qu'il me parlait je cherchais désesperemment le regard des autres voyageurs qui se contentaient de me regard d'un air désolé. . Il y a que moi que ça choque que personne n'ait réagi ? Peut être justement que ces gens là se disaient que "c'est pas bien grave, il la touche pas". . Eh bien figurez vous que si, c'est grave, parce que j'ai encore du mal à porter cette combinaison sans un tshirt en dessous pour cacher mon décolleté dont j'étais si fière" . #stopharcelementderue #shdr #stophdr #premierharcèlement #firstharassed #plutotsympa #harcelementtransport #payetontransport #metoo #balancetonporc #leurhistoiremonhistoire

A post shared by Paye ton transport (@payetontransport) on

8.

View this post on Instagram

"Bonjour, je viens de tomber sur votre compte et le trouve extrêmement intéressant. J'aimerai également témoigner un peu sur quelque chose qui m'est arrivé cette année. . Tous les matins je prends le bus et le tram pour me rendre à mon lycée, et c'est souvent bondé. Donc quand je vois quelqu'un s'assoir à côté de moi du coin de l'oeil je suis pas surprise, et il ne me dérange pas vu que j'ai ma musique avec des écouteurs. . Au bout d'un moment, cet homme d'au moins 50 ans (soit l'âge de mon père) se met à me tapoter l'épaule et à me parler. Je lui réponds de manière très fermée, mal à l'aise. (Il faut savoir que je fais 15 ans tout au plus d'après tous mes proches). . Il finit par me demander si je veux un bisou, ce à quoi je réponds "non", très sérieusement. Il me demande si je suis lesbienne et je lui dis simplement que je supporte pas les contacts physiques avec les gens, surtout des inconnus. . C'est après ça qu'il me demande mon âge, comme si c'était secondaire et oubliable ! . Il continue d'essayer de me parler et je regarde dans le bus cherchant de l'aide. . Heureusement, je vois une maman avec sa poussette qui me fait signe de venir la rejoindre d'un air inquiet, ce que je fais en la remerciant mille fois. . Quand je descends à mon arrêt, mon premier réflexe c'est de courir vers ma correspondance une fois que je vois que cet homme descend aussi. . Je me suis mise à pleurer sans me contrôler après ça, j'ai eu la peur de ma vie, jamais un inconnu ne m'avait touchée ou parlé aussi familièrement. . Heureusement, ma mère et ma meilleure amie m'ont rassurées quand je les ai eues au téléphone." . #stopharcelementderue #shdr #stophdr #premierharcèlement #firstharassed #plutotsympa #harcelementtransport #payetontransport #metoo #balancetonporc #leurhistoiremonhistoire

A post shared by Paye ton transport (@payetontransport) on

Un top qui donne de la joie et du baume au cœur.