Au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, la hype de cette année, c'est la poutine. Elle a envahi nos vies au plus profond de notre intimité. Alors voilà, on voulait partager avec vous notre passion, histoire qu'on finisse tous perfusés à la sauce brune dans l'amour et le partage. Et la bonne nouvelle c'est que la poutine ça se mange toute l'année ! La Maison de la Poutine en a d'ailleurs fait sa spécialité, et ils ont lancé une carte d'été ! Au menu : une poutine d'été, des salades généreuses et des glaces. Il y a même des recettes spéciales pour nos amis végétariens !

Top partenaire [?]

1. C’est un plat qui tient au corps

Et franchement c’est pas en mangeant des tomates mozza que tu vas courir un marathon. Soyons sérieux deux minutes, si on veut un peu d’énergie, c’est la poutine qu’il faut élire comme plat incontournable à tous les repas.

Source photo : Giphy

2. Le fromage skouik-skouik c’est beaucoup trop drôle comme nom

C’est un fromage en grain qui produit le même son que son nom quand on le mâchouille, ou même quand on marche dans la neige. C’est non seulement délicieux mais en plus c’est rigolo à dire. D’ailleurs si on laisse bien fondre le fromage sous la sauce on peut faire du cheese-pulling : avec sa fourchette il faut tremper sa frite dans le fromage (littéralement) et l’étirer jusqu’au ciel (ou jusqu’où vous pouvez) !

3. C'est genre SUPER équilibré

Viande, légumes, fromage, patates… Je vois pas ce que vous voulez de plus. Tous les éléments sont réunis pour nous forger une solide constitution vaillante et insubmersible. En même temps c’est logique, si les québécois ne jurent que par la poutine, on peut leur faire confiance, ils en ont besoin pour affronter les températures hivernales. En plus, la sauce gravy garantit une hydratation optimale du corps.

4. C'est comme des frites mais en mieux

Jusque là on avait les frites mayo (ou ketchup, pour les faibles). Notre vie était fade. Triste. Sans goût. Sans vie. Sans âme. Et puis la poutine est arrivée et a donné une seconde vie aux frites.

5. Quand un truc est bon, y'a pas de saison pour le manger

Pas de chichi. Fini les histoires de plats qu’on préfère manger en hiver, parce que c’est gras parce que ceci parce que cela. Quand on aime la poutine, aucune raison de s’en priver en été plus qu’en hiver. Il n’y a pas de période limitée pour le bonheur.

Source photo : Giphy

6. La sauce gravy est un mélange de trucs vachement chouettes

Des tas de bonnes choses mélangées et servies dans les règles de l’art, ça donne une sauce brune qui a comme un goût de reviens-y. Leur association ingénieuse mariée aux frites et au fromage suffisent à nous donner un avant-goût du paradis.

7. C'est le remède ultime à la gueule de bois

Au Québec, tout le monde le sait depuis la nuit des temps : la poutine, c’est le MEILLEUR plat de fin et de lendemain de soirée. C’est un fait avéré, un savoir transmis à travers les générations. Ça éponge, c’est roboratif… bref, ça fait du bien. Et n’oubliez pas de boire avec modération !

8. C'est un plat qui est né à la demande de clients

Si son origine a plusieurs provenances hypothétiques, il semblerait globalement que la recette soit née à la demande de clients qui voulaient des frites et du frometon, sorte de fourre-tout inspiré du pudding. Et petit à petit, c’est devenu une recette à part entière.

9. C'est un plat qui a été injustement méprisé et auquel il faut rendre enfin ses lettres de noblesse

Plat populaire des années 50, ce n’est que depuis quelques années que la jeunesse québécoise s’est à nouveau emparée de ce mets délectable.

10. C'est un bon moyen de te faire des potes

Certes la poutine n’est pas forcément faite pour se partager mais c’est tout de même plus simple de picorer des frites dans l’assiette de ton voisin que des feuilles de salade. Et puis vous savez ce qu’on dit : l’amour au premier regard de la première poutine. Si, si, on dit ça.

Source photo : Giphy

Un jour, je me marierai avec une poutine pour pouvoir la manger toute l'année. En attendant rendez-vous chez la Maison de la Poutine pour découvrir leur carte d'été ! Vous pourrez déguster les meilleures poutines adaptées à la saison estivale et cuisinées avec des bons légumes et produits frais, des salades généreuses et même des glaces ! Les végétariens ne sont pas en reste, des poutines et salades spéciales sont aussi à la carte. Bonne nouvelle pour les toulousains : en plus de ses trois adresses parisiennes, la Maison de la Poutine a ouvert une nouvelle poutinerie à Toulouse !