L’art sur autoroute est un mouvement à part entière dont les œuvres se distinguent par leur emplacement (sans blague), leur taille imposante, leur clin d’œil bien lourd à la région où elles se situent et leur laideur. Surtout leur laideur. Et leur prix, apparemment.

1. A10 - Les flèches des cathédrales (Saulterre)

Attention, c’est la moins moche.

Crédits photo (creative commons) : Georges Saulterre

2. A13 - Sur la trace des Vikings (Saulterre)

Ici, l’artiste nous invite à réfléchir si on est sûr d’être sur la bonne direction ou pas. Parce que si tu rates la prochaine bretelle, t’es foutu.

Crédits photo (creative commons) : Georges Saulterre

3. 86 Duplex - Allégorie du Château de Versailles

Une magnifique oeuvre signée Cinzia Pasquali qui a été conçue de manière à ce que les automobilistes qui roulent à 70 km/h puissent profiter des œuvres affichées en anamorphoses. Nous sommes malheureusement dénués de photos libres de droits mais allez jeter un œil sur ce lien, vous serez gravement anamorphosés.

4. A34 - Woinic

Une oeuvre de Éric Sléziak pondue en 1993 qui nous délivre ici un message fort : « Nous vous rappelons que des animaux sauvages peuvent traverser la voie à tout moment, restez vigilants. »

Crédits photo (creative commons) : Greger Ravik

5. A89 - La Colonne brisée (Anne et Patrick Poirier)

Cette sculpture ne craint pas le paradoxe, et se joue de l’opinion publique en donnant à voir une ruine indestructible. Une ruine indestructible. Inutile de préciser que cette oeuvre a fait scandale à son époque.

Le Jour ni l’Heure 9925 : Anne & Patrick Poirier, nés en 1942, La Colonne brisée, 1984, aire des Suchères, A 89, Chabreloche, Puy-de-Dôme, Auvergne, mercredi 10 février 2016, 16:01:48

6. A64 - Le Tour de France dans les Pyrénées

Ici l’artiste véhicule à travers son oeuvre un message fort de tolérance à l’égard des sportifs du Tour de France : Ils se dopent peut-être, mais quand on voit ce qu’ils ont à escalader, on comprend mieux.

Jean-Bernard MÉTAIS - "Le Tour de France"

7. Tunnel Puymorens (Josette Rispal)

Une oeuvre qui invite l’usager de la route à se recueillir, et penser aux 3000 copains qui clamsent sur la route chaque année.

Crédits photo (creative commons) : Jack ma

8. A61 - Les chevaliers cathares, Narbonne (Jacques Tissinier)

Les chevaliers, symbole de l’ordre, nous invitent à rester prudents sur les routes. Les radars sont partout.

Crédits photo (creative commons) : Alacoolwiki

9. A7 - Porte du Soleil, Savasse

Équilibre délicat de cette sculpture harmonieuse. C’est laid à gauche, laid à droite, on ne sait plus où donner de la tête.

Crédits photo (creative commons) : MikeLinux

10. A8 - Signal en "V", Aix-en-Provence (Vasarely)

On peut souligner ici l’engagement esthétique de l’artiste, à qui on avait juste demandé un V banal et qui aurait pu nous sortir un vieux truc en béton armé comme les autres. Mais non, messieurs dames, il nous offre un vrai jeu de miroir et une illusion d’optique fondée sur la perspective. Chapeau l’artiste.

sculpture-signal V ©FONDATION VASARELY

11. Le Poulet de Bresse A39 à Dommartin-lès-Cuiseaux

Un autre message subliminal de nos amis les forces de l’ordre. Ils sont partout, on vous le répète. Donc rien ne sert d’accélérer outre mesure. Surtout si, au final, c’est pour aller voir mamie.

Crédits photo (creative commons) : BlueBreezeWiki

12. A9 - La Nef solaire (Odile Mir, Denis Savoie et Robert Queudot)

C’est grand, c’est vaste, et bien sûr comme toute oeuvre d’art qui se respecte, c’est moche. Mais l’autoroute A9 n’a que faire de l’esthétique, elle prend des risques elle brave l’inconnu et se joue du diktat de la beauté.

Crédits photo (creative commons) : RhôneA7