C'est l'été, il fait beau, il fait chaud, tu vas prendre des coups de soleil sur les pieds et, comme chaque année, tu vas enchaîner les conneries. C'est pour cette raison - et parce que nous avons un grand cœur - que nous te prodiguerons dans le Guide de l'Eté durant toute la période estivale quelques conseils pour éviter de rentrer à la maison avec un bras en moins et un enfant en plus. La bise et bon été !

Top partenaire [?]

C’est l’été, c’est la plage, c’est le sable, c’est les petites meufs et les petits mecs, et c’est bien sûr les parties endiablées de raquettes. Sauf qu’on ne peut nier l’évidence que tu es une grosse brelle quand il s’agit de synchroniser ton corps et ton cerveau afin de renvoyer la balle. Voici donc quelques conseils pour gagner à tous les coups face à ce fdp de Jules.

1. Joue dos au soleil

Première astuce et non des moindres puisqu’elle consiste à te positionner dos au soleil afin que ton adversaire (Jules) sois face aux rayons ultraviolets. Ainsi cette enflure de Jules voit ses rétines brûler. Pendant qu’il souffre atrocement au sol, profite-en pour lui asséner quelques smashs dans sa petite gueule.

2. Observe les points faibles de ton adversaire, fais des services courts, joue sur son revers, replace toi bien, tape le long de la ligne et accélère le rythme vers 15h40

C’est l’astuce la plus facile à mettre en place. Dès 15h41, mets-toi à jouer près du sol en insistant sur ses appuis et n’hésite pas à slicer tes coups droits tout en feintant sur son côté gauche. En finissant par des revers mystères de la tranche de la raquette, tu es sûr d’atteindre la victoire tant espérée.

3. Joue avec une raquette de 14m de diamètre

Parfois la difficulté c’est de toucher la balle avec la raquette qui ne fait que 27cm de large. Alors qu’avec un objet de 14m de diamètre, tu ne peux plus louper cette balle que ce fragile de Jules t’envoie avec un effet de fragile comme la fragilité de son bras de fragile de Jules le fragile sale fragile.

4. Envoie la balle très loin dans l'eau et pars en pleurant

Ce top te propose de gagner, mais pas forcément de marquer des points. Ainsi tu peux jouer la carte du mauvais joueur en envoyant la balle très loin dans les eaux internationales. Pleurer peut apporter un plus afin que ce débile de Jules te laisse la victoire. Winston Churchill a dit un jour : « Vous avez eu à choisir entre la guerre et le déshonneur ; vous avez choisi le déshonneur, vous aurez la guerre. » À méditer.

5. Joue contre un enfant de 6 mois

Si ce fdp de Jules, qui doit avoir des parents frères et soeurs, te met toujours la misère, change d’adversaire. Choisis un enfant en bas âge, doté de la même capacité à mouvoir son corps que toi. Ainsi avec un peu de chance, tu peux remporter le match par deux points d’écarts.

J’ai de l’herpès au genou.