Nous sommes pour la plupart, les enfants de quelqu’un, et ce quelqu’un (même s’il nous dit le contraire aujourd’hui) nous a un jour détesté parce qu’on était des petits merdeux bien relous. Et si à l’époque ces gens avaient eu Twitter, eh bien ils auraient sans doute écrit l’un de ces merveilleux tweets.

1.

2.

3.

4.

5.

6.

7.

8.

9.

10.

11.

12.

13.

14.

15.

16.

NE FAITES PAS DE CONNERIES LES AMIS.