On entend souvent parler des vagues de rêve des somptueuses plages d’Indonésie, d’Hawaï ou d’Australie, qui constituent incontestablement les meilleurs spots de surf du monde. Pour autant, en Europe, on n’est pas si pouilleux qu’on pourrait le croire. On a même de vrais arguments à faire valoir dans le domaine, grâce à quelques plages d’exception, dans toutes sortes de coins. Y compris à des endroits auxquels on n’aurait pas forcément pensé. 10 des meilleurs spots d’Europe pour ceux qui veulent aller titiller la houle aux 4 coins du vieux continent.

1. Peniche, PORTUGAL

Sans doute l’un des tout meilleurs spots d’Europe : ça n’est pas pour rien qu’on surnomme ce petit village de pêcheurs « Supertubos ». Et pas pour rien non plus qu’il est l’une des deux seules villes européennes à accueillir les championnats du monde de surf. Si on ajoute à cela que c’est à moins de 100 km de la superbe ville de Lisbonne, on se demande ce qu’on attend pour aller « tâter de sa superbe ».

2. Hossegor, FRANCE

Cocorico, c’est bien en France que se situe ce spot de rêve pour tous les surfeurs du monde. Puisant sa légitimité dans le fait qu’Igor d’Hossegor y réside (on a les références qu’on mérite), Hossegor est aussi (et surtout) la deuxième ville européenne (après Peniche), qui accueille le gratin mondiale chaque année, pour une des épreuves du World Tour. Ce qui nous laisse penser que ses vagues ne sont pas trop trop dégueues.

3. Vizacaya, ESPAGNE

En plein cœur de la réserve de la biosphère d’Urdabai, la plage de Mundaka a de quoi charmer les aquaplanchistes : naturelle à souhait, petite par la taille, et grande par la qualité de ses vagues. Les surfeurs du monde en entier s’y pressent pour surfer sa fameuse « gauche » réputée comme l’une des toute meilleures d’Europe. Faut dire qu’elle peut atteindre 4 mètres de haut et jusqu’à 400 mètres de long, la mignonne…

4. Saint-Sébastien, ESPAGNE

Particulièrement réputée en période hivernale, où les vagues sont plus importantes, la cité basque espagnole (« Donostia ») se paie également le luxe d’être une des plus jolies villes d’Europe. Sa plage la plus fameuse, la « Zurriola », voit s’agglutiner les surfeurs du monde entier, pratiquement toute l’année. La Californie à 2 pas de chez vous, les pintxos et les cidreries en plus.

5. Biarritz, FRANCE

On reste dans le même coin, parce qu’ils s’y connaissent aussi bien en vagues qu’en patxaran nos amis basques. Sans conteste la ville la plus cossue de ce top, Biarritz n’en vaut pas moins le détour, aussi bien pour ses vagues que pour le cadre superbe qu’elle offrira aux surfeurs qui feront le déplacement. Autoproclamée capitale européenne du surf, c’est là que les illustres Tontons Surfeurs ont écrit les premières lignes de l’histoire du surf français. Un véritable lieu de pèlerinage pour les puristes.

https://www.instagram.com/p/BH4AigGhRmu/


6. Bundoran beach, IRLANDE

Aller surfer en Irlande, vraiment…? Oui, vraiment. Pour les sceptiques qui grognent au fond, juste une question : une plage sur laquelle ont eu lieu les championnats d’Europe de surf en 2011, c’est de la merde peut-être ? Si on ajoute à cela des vagues « gauches » franchement sympathiques, on achève de vous convaincre venir y poser votre planche, et d’y descendre quelques Guinness.

7. Sennen Cove, ANGLETERRE

Surfer en Cornouailles, ça a le mérite d’être original, presqu’insolite même. Attention tout de même, ce spot, qui vous offrira sans conteste les meilleures vagues du littoral anglais, n’est pas destiné au premier venu : 1) avec des vagues de premiers plans, il est plutôt réservé aux surfeurs expérimentés, et 2) il va vraiment falloir que vous ayez la foi pour vous baigner en Angleterre.

8. Thurso East, ECOSSE

Selon Surfer Magazine (oui oui, ce magazine existe vraiment), c’est là qu’on trouverait la 80ème meilleure vague de la planète, ce qui peut clairement justifier d’aller se peler le jonc dans le coin. De 2006 à 2012, ce spot a même accueilli une étape des « O’Neill Coldwater Classic ». Alors certes, dans « Coldwater Classic », y’a « Coldwater ». Mais y’a aussi « Classic » ! Et ça, ça veut dire que ça vaut le détour.

9. Oristano, ITALIE

Voici le tableau : une succession de petites plages isolées, exposées à tous les vents, particulièrement au mistral, une côte rocheuse superbe comme la Sardaigne en a le secret, des vagues jusqu’à 4 mètres de haut, et puis vous, votre planche à la main, sous le soleil italien… Vous êtes sur la plage de Capo Mannu, à 30 km au Nord-Ouest de Oristano. Et vous risquez de kiffer un max.

10. Cascais, PORTUGAL

C’est le Portugal qui ouvre et qui ferme ce tour d’horizon. Et force est de reconnaître qu’ils ont de quoi faire les bougres. Là, avec la plage de Guincho, on a affaire à un sacré spot, réputé pour le surf, mais aussi pour les autres sports de glisse, tels que la planche à voile (les vrais savent), et qui accueille chaque année le championnat national de surf. A 2 pas de Lisbonne également : on aurait tort de s’en priver.

7 pays au total, c’est pas beau ça ? (On a essayé de varier un peu, sinon on aurait mis que des plages basques, et portugaises, ça aurait été moins marrant…)

Sources :

http://blog.europcar.fr/

http://www.edreams.fr/

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Sokodo qu'il te faut.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :