Sur When’s it hometime, un prof de primaire américain documente sa vie en dessins. Une vie principalement marquée par la langueur avec laquelle les élèves disent le mot « maîîîîîîître » pour s’adresser à lui et par des histoires d’enfants à qui il faut bien apprendre des trucs. C’est pas évident d’être prof.

1.

« Je me demande ce que le maître fait en ce moment… Ouais, c’est sûr. »

2.

Les profs à l’école : « Alors est-ce que l’un d’entre vous sait quel jour on est ? »

Les profs en vacances : « Quel jour on est, déjà ? »

3.

Les profs en septembre / Les profs en juin.

4.

Dernier semestre. « On est sur la bonne voie. Presque arrivé. On peut le faire ! » / Notes de l’année / Arrivée.

5.

Maaaaaaaaaaaaîîîîître ! Je trouve pas mon stylo !

6.

« Maîîîîître ! Je vois pas le tableau ! » « Ah bon ? Comment ça se fait ? » « C’est à cause de Sarah qui est devant moi ! »

7.

« Farce ou bonbons ? » « Oh c’est le prof ! Mais vous vivez ici ? Je pensais que vous viviez à l’école ! »

8.

Le seul truc qu’on apprend pas à la formation de prof : réparer une photocopieuse.

9.

« Paaaaaaaapaaaaaaaaaaaaaaaaa ? Paaaaaaaaaaaapaaaaaaaaaaaaaaaa ? Paaaaaaaaaaaaapaaaaaaaaa ? Ah pardon : Maîîîîîîîîîîîîîître ? »

10.

Monsieur, c’est quand qu’on rentre à la maison ?

Dure vie. Et attendant la rentrée, bonnes vacances à nos amis profs !

Source : Bored Panda