Généralement, quand vous vivez dans un film d’horreur, il est de bon ton d’éviter de couper par le cimetière de nuit pour rentrer chez vous sans quoi il y a toutes les chances qu’un affreux serial killer vous tombe dessus avec l’ambition bien légitime de vous trucider. Mais dans la vie aussi il faut parfois se tenir éloigné des cimetières si on a peur des fantômes ou de mourir un peu trop tôt.

1. Quand un gosse prend le fantôme d'un soldat de la Première guerre mondiale en photo

Mitch Glover, un adolescent de 14 ans, a été emmené par son école en France et a, à cette occasion, visité des cimetières de soldats écossais morts durant la Première guerre mondiale. Il devait probablement déconner avec ses copains à la cool tout en prenant des photos avec son iPhone histoire de montrer à ses parents comment il se cultivait. Et puis sur une de ces photos, il y avait un truc bizarre, très très bizarre même, tout à fait semblable à un fantôme de soldat écossais en kilt. Autant dire qu’il a flippé.

2. Ah et sinon ça vous dirait de revoir Jim Morrison ?

Brett Meisner est un historien du rock assez célèbre. En 1997, il se rend au Père Lachaise pour faire un petit coucou à Jim Morrison, ex chanteur des Doors très très mort et depuis un moment. Il se fait photographier devant la tombe, comme tout le monde. Et puis il fait développer les clichés. Et puis là, il a une surprise. Parce que sur son cliché, on voit tout simplement Jim Morrison en train de se déhancher. A ce jour, on n’a pas pu prouver le photomontage.

3. Encore une histoire de fantôme

Moins connue, ce coup-ci, et plus vieille. En 1946, une Australienne bien sous tout rapport va visiter la tombe de sa fille (oui, elle est morte, ce n’est pas que la mère est ultra prévoyante). Puis elle prend une photo souvenir, sans doute parce que ça devait faire chaud au coeur, en Australie dans les années 40 de mater la photo de la tombe de sa fille. La mère, Mrs. Andrews, était seule devant la tombe. Pourtant, sur la photo, on voit très très clairement une petite fille. Très très très clairement.

4. Quand un mec tue au Père Lachaise

Le 7 mai 2014, au Père Lachaise, Eric se promène. Eric n’a pas eu une vie facile, battu et violé par son père et la DDASS ne l’a pas aidé aidé à s’en remettre. Mais voilà, le 7 mai 2014, il décide sans AUCUNE raison de tabasser à mort un passionné d’histoire qui servait de guide bénévole aux touristes. Enfin, sans aucune raison : le guide en question se rendait régulièrement dans un lieu de rencontres gay du cimetière, de même qu’Eric qui n’acceptait pas son homosexualité mais avait une attraction répulsion pour son orientation sexuelle refoulée.

5. Tuer en circuit court

En novembre 2011, des passants trouvent le cadavre d’une jeune femme de 23 ans affalé sur une tombe, dans le Val d’Oise. Cette tombe, c’est celle d’un de ses amis, assassiné à coups de battes de base-ball deux ans plus tôt. La jeune femme a également subi d’énormes violences et son assassinat a évidemment eu lieu au sein du cimetière.

Bonne ambiance.

6. Quand des gardiens de cimetière découvrent un meurtre

Un utilisateur de Reddit raconte avoir travaillé dans les années 70 aux côtés d’un de ses amis dans un cimetière pour payer ses études. Entre autres statues vaudou, poupées inquiétantes brûlées, animaux empaillés et autres choses étranges trouvées près des tombes, il a un jour découvert le cadavre nu d’une femme étranglée près d’une tombe et installée, bras croisés, comme si elle se trouvait déjà dans un cercueil. La femme avait été abusée sexuellement et défigurée à coups de poings. Ses fringues n’ont jamais été retrouvées, pas plus que son meurtrier. Autant dire que l’étudiant a rapidement démissionné du boulot.

7. Quand tu retrouves le cadavre d'une femme assise

Au petit matin, en se rendant au cimetière où il travaillait, un autre utilisateur de Reddit affirme avoir vu une bagnole mal garée devant l’entrée principale. Après avoir franchi la porte, il a aperçu la silhouette d’une femme assise contre un arbre : rapidement, il se rend compte que cette femme porte un foulard qui l’a étranglé et qu’elle est entourée de sang ; surtout, son cadavre est vraiment parfaitement assis, comme s’il avait été placé dans cette position.

Après enquête, les policiers ont retrouvé une lettre de suicide dans la voiture : la femme venait de perdre sa fille. La position de son corps n’est pas explicable.

8. La femme qui meurt à l'enterrement de son ami

Un jour, une femme meurt. On s’organise. Parmi les organisateurs de la cérémonie, on compte deux amies de la défunte, deux soeurs très proches qui ont vécu toute leur vie ensemble comme dans un bon vieux Lucky Luke. Une fois la cérémonie achevée, l’employé des pompes funèbres s’étonne que les deux soeurs demeurent assises l’une contre l’autre alors même que tout le monde a regagné sa bagnole. Il s’enquiert de la situation : l’une des soeurs lui apprend que l’autre est morte pendant la cérémonie et qu’elle n’a rien dit pour ne pas gâcher les funérailles de son amie.

9. Les fleurs éternelles

L’un des travaux de gardien de cimetière consiste à rouvrir les caveaux pour permettre aux nouveaux morts de rejoindre leurs aînés. En général, avant que l’on en scelle l’entrée, les caveaux sont garnis par les proches de fleurs ou d’objets personnels. Or, récemment, un utilisateur de Reddit raconte avoir ouvert la crypte abritant un couple mort dans les années 90 pour y faire de la place pour leurs enfants : or, des fleurs qui avaient été placées là à cette occasion étaient parfaitement fraîches. Pas du tout fanées, pas du tout flétries. Et après examen, il s’est avéré qu’il s’agissait bel et bien de vraies fleurs.

Bouhouhou.

Sources : Dailyrecord, Documystère , Ranker, Reddit