Pas évident de trouver un nom quand on monte un groupe de musique. Et si certains se sont vraiment creusés les méninges, d’autres ont trouvé l’inspiration sur une mappemonde, nous invitant ainsi à voyager en leur compagnie tout autour du globe…

1. Europe

Tout le monde connaît leur tube The Final Countdown et ses nappes de synthétiseur plus ou moins digestes. Un titre exploité à outrance pour un oui ou pour un non qui a fait de l’ombre aux autres compositions de ce groupe de hard FM qui, rappelons-le, est suédois. La Suède qui ne faisait d’ailleurs pas partie de l’Union Européenne quand le groupe est né, en 1978.

2. Suede

On reste en Suède avec Suede, le groupe de rock alternatif anglais qui a largement participé au revival de la brit pop au début des années 90 avec Pulp et Oasis. Pas grand chose de suédois chez ces dandys par ailleurs de retour en 2016 après une carrière marquée par quelques bouleversements.

3. America

Imaginez que vous montiez un groupe et que vous l’appeliez France… Bon, en fait, America est aussi un peu anglais mais au fond, force est de reconnaître que les mecs ne se sont pas foulés, préférant certainement se concentrer sur les tubes, qu’il enfilèrent comme des perles au début de leur carrière dans les années 70. Parmi eux, Horse With No Name, que vous avez forcément entendu…

4. Japan

Quand ils forment leur groupe, les mecs de Japan ne savent pas vraiment comme l’appeler. Ils optent pour le nom provisoire, qui rend hommage au pays du soleil levant puis décident de le conserver, quand bien même leur musique new wave, qualifiée de néoromantique (ou de terriblement kitsch c’est selon) n’a rien de japonais.

5. Jamaica

Poney Poney est français et a commencé en 2006. En 2010, le groupe a changé de nom pour devenir Jamaica. Et non, ce n’est pas pour se mettre au reggae. Le rock teinté d’électro est toujours à l’ordre du jour.

6. Spain

Les membres de Spain ressemblent à des ingénieurs informaticiens et pas vraiment à des rock stars. Originaires de Los Angeles, ils jouent du rock indépendant et leurs chansons ne parlent pas de chorizo, de polenta ou de paella. C’est dommage. Mais comme y’a Josh Haden, le fils de Charlie Haden, on passe l’éponge.

7. Asia

Asia est ce qu’on appelle un supergroupe. Dedans, on retrouve plein de gens connus, comme Geoff Downes et Steve Howe de Yes ou encore John Wetton de King Crimson. Enfin, connus mais pas trop non plus. Quoi qu’il en soit, Asia est britannique et joue du rock progressif. On leur doit une flopée de pochettes un peu barrées et des morceaux bien ancrés dans les années 80 comme le tube Heat Of The Moment.

8. North America

Un groupe qui n’a pas voulu brouiller les pistes et qui est bien originaire d’Amérique du Nord. Du Canada plus exactement, où il a emballé un paquet d’albums d’un rock qui évoque un peu les Strokes.

9. Antarctica

Direction New York avec ce combo givré qui fut seulement en activité de 1995 à 1999. Le temps de mettre en boite une poignée de morceaux et de se voir comparé à The Cure. Sa musique, plutôt sympa au demeurant n’ayant ironiquement rien de glacial.

10. Brazil

Les musiciens de Brazil sont du genre indécis à tendance « rien à foutre ». Originaire de l’Indiana aux États-Unis, le groupe s’est d’abord appelé London, avant de s’apercevoir que c’était déjà pris (London fut notamment formé par Nikki Sixx de Mötley Crüe en Californie). Du coup, les gars ont pris un pays au hasard et c’est le Brésil qui fut choisi.

11. Canada

Les plus anciens se souviennent sûrement de ce tube du groupe français porté par le chanteur Gildas Arzel (plus breton comme nom, ça paraît impossible) né en Alsace, élevé au Pakistan, débutant sa carrière musicale à Parseille pour triompher à Paris. Pas une once de Canada là dedans (mais de la cornemuse dans le morceau).

Sans oublier les groupes aux noms de villes comme Boston, Chicago, Phoenix, Baton Rouge…

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Sokodo qu'il te faut.