Tout de suite, quand ce sont des stars hollywoodiennes qui adoptent des enfants, tout le monde en parle. Mais vous n’avez donc pas de cœur ? La misère sentimentale au coin de votre rue vous laisse indifférent, c’est ça ? Hein, si y a pas de violons en arrière-fond et de déclarations sur Twitter, ça vous laisse froid ? Et bah pas moi. Moi, je veux en parler de ces couples qui divorcent sans faire la une des gazettes.

1. Sébastien et Muriel

Seb’ et Muriel, c’était du solide. Je vous raconte pas. La nouvelle nous a abasourdis. 17 ans qu’ils étaient ensemble, depuis leur rencontre au bar Oz’ pour une soirée du nouvel an. C’est sûr que depuis la naissance de Matteo, Muriel était toujours fatiguée et Seb’ aidait pas trop. Elle avait prolongé son congé parental et s’emmerdait ferme. Mais, quand même, on en discutait encore l’autre jour avec Cédric, on pensait pas que Sébastien péterait les plombs comme ça. On fait ce qu’on peut pour aider Muriel qui s’est mis à cuisiner des quiches sans discontinuer.

Source photo : Giphy

2. Greg et Christian

Ils attendaient ça depuis tellement longtemps. Pouvoir enfin se marier, officialiser comme disait Christian, qui vient d’une famille assez traditionnelle. Quand Christian avait présenté Greg à sa famille, il y a cinq ans, la pilule était mal passée. Mais à force de charme, de patience et de compréhension, Greg avait fini par conquérir Michel et Chantal, les parents de Christou. Le mariage : quelle fête dans cette immense maison auvergnate ! Jamais j’aurais cru que Greg puisse revenir aux femmes. Il aura suffi d’une rencontre lors d’un tournage au Cambodge pour détruire 4 ans d’amour et d’amitié. A son retour, Greg a tout déballé. Christian a foutu Greg dehors.

Source photo : Giphy

3. Marlène et Thomas

Oui, il picolait trop, mais c’était l’alcoolisme gentil. Bien sûr, les promesses n’étaient pas toujours tenues, mais enfin, il se passait tout de même des choses bien. Il y avait des bons moments. Thomas ne se souvient plus desquels, parce qu’il picole un peu trop, mais c’est sûr, il y en avait. En 10 ans. 9 aurait dit Marlène. En 10 ans, il y en avait, quand même. Et puis, d’accord, il sortait, Thomas, mais il se levait le matin. Ca faisait un moment que Marlène ne croyait plus aux projets d’écriture de Thomas, mais elle l’écoutait en parler puisqu’il fallait bien que quelqu’un le fasse et que ce n’était pas les éditeurs qui allaient s’y coller, manifestement. Depuis que Marlène est partie, Thomas picole un peu trop. Tiens ! Marlène aussi.

Source photo : Giphy

4. Marthe et Fernando

Depuis 80 ans, Fernando collectionnait les exemplaires de El Pais et ne s’informait qu’à la télé espagnole. Depuis son arrivée en France, en 1936, il n’avait jamais accepté de s’intégrer. Quel pays de merde. Quel équipe de foot de merde. Marthe avait dû renoncer à sa carrière musicale pour s’occuper de la bouffe, comme l’aurait fait n’importe quelle femme de franquiste en Espagne. Attention à ce qu’elle dit : Fernando était un réfugié politique, une victime d’un régime autoritaire. Alors pourquoi n’était-il jamais retourné en Espagne lors de la restauration de la République puisqu’il était si malheureux en France, hein ? Pas pour les gosses, manifestement, puisqu’il ne s’occupait jamais. Elle est partie. Les enfants ont essayé de l’en dissuader, mais ils avaient qu’à se mêler de leurs oignons. A 88 ans, elle va devenir pianiste, enfin.

Source photo : Giphy

5. Dimitri et Anastasia

Quand un ex du KGB épouse une sympathisante tchétchène, on peut imaginer que la situation va s’envenimer. Etonnamment, non. Tout roulait. On évitait les sujets politiques. On évitait les questions sur le métier de Dimitri, souvent à l’étranger, souvent taiseux. Ils s’étaient rencontrés en France, à Paris, dans un restaurant Polonais du côté de Goncourt. Anastasia y travaillait. Dimitri avait flashé. Ils s’étaient mariés presque aussitôt. Ils avaient un grand appartement.Elle était tombée enceinte. Elle était heureuse. Un jour, Dimitri est parti pour son travail. Anastasia a reçu un coup de téléphone : une Russe. Elle avait du mal à la comprendre. Elle avait perdu l’habitude. La Russe lui expliquait qu’elle était mariée à Dimitri depuis 15 ans, qu’ils avaient 5 enfants. Elle lui expliquait que Dimitri ne reviendrait jamais.

6. Fred et Valérie

Au mariage, les amis du village de Valérie avaient changé les paroles de Belle&Sebastien par Fred&Valérie. « Fred et Valérie, c’est une histoire d’amour ». Ils avaient emménagé dans l’Essonne. Ils se connaissaient depuis 8 mois. Fred aimait les bagnoles. Il s’était associé à un garage déjà installé, y plaçant ses économies, et Valérie bossait comme secrétaire dans une association sportive. Ça roulait entre eux, mais, malgré leurs tentatives, ils n’arrivaient pas à avoir d’enfants. Valérie approchait des 35 ans, elle voulait vraiment offrir un petit-fils ou une petite-fille à sa mère, qui n’attendait que ça. Et puis Valérie s’est rendu compte qu’elle s’en foutait en fait d’avoir des enfants, qu’elle en avait ras-le-bol de faire la secrétaire et qu’elle détestait la mécanique. Valérie est partie. D’un coup. Elle s’est installée à Montpellier.

Source photo : Giphy

7. Samantha et John

C’était leur running-joke : « vous vous êtes rencontrés aux States ? » Non, Samantha et John s’étaient rencontrés au lycée, à Villefranche. Parents branchés sur la culture américaine. Enfants du début des années 90. Ils s’étaient mariés sur un coup de tête, à Vegas, justement. Samantha avait payé le voyage juste après ses études grâce à un petit héritage de sa grand-mère. Ils avaient vécu la grande vie l’espace de quelques jours : hôtel, casino, spectacles. Ce monde-là les fascinait. Puis il avait fallu retourner au réel. John voulait monter à Paris, mais Samantha ne pouvait pas le suivre. Elle devait s’occuper de sa petite sœur, car son père enchaînait les petits boulots et n’était jamais à la maison. A Paris, John a joué les séducteurs. Samantha n’est jamais montée. Hier, elle lui a laisse un message sur son portable pour évoquer le divorce.

Source photo : Giphy

8. Xi-Ping Wei et Anthony

Anthony était tellement heureux lorsqu’il avait reçu une réponse de Xi-Ping Wei à sa première approche, rédigée conjointement avec Véronique Bertillon de Rencontres-rurales-internationales.com. Il avait tout de suite flashé sur les photos de Xi-Ping. Anthony se sentait seul, dans son exploitation agricole. Les chances de rencontrer des femmes en milieu rural étaient faibles. La première fois qu’elle était venue en France, elle avait été surprise de la faible densité de population. Mais Anthony s’était montré si gentil… Pour elle, il avait appris l’anglais – le chinois demandait trop d’effort.

Xi-Ping ne s’est jamais vraiment acclimatée à la vie de village à la Française. Leur voyage à Paris était toujours reporté en raison des mauvaises saisons. Malgré l’affection qu’elle porte à Anthony, elle a pris la décision de retourner chez elle, à Canton.

Source photo : Giphy

9. Alice et Paul

La décision n’était pas définitive. Paul voulait simplement prendre le temps de réfléchir. De voir autre chose. Il était terrifié à l’idée que cette relation qu’il chérissait ne devienne peu à peu toxique, qu’ils ne finissent pas se faire du mal, par ne plus se supporter. Paul a pris ses affaires et est parti chez des amis. Pendant cette période, il est beaucoup sorti pour échapper à son mal-être. Alice, de son côté, ne supportait plus la vie dans ce qui, autrefois, avait été leur appartement. Elle avait changé de travail et s’épanouissait pour la toute première fois dans son environnement professionnel. Elle rencontra Gontrand – son nom la faisait hurler de rire, mais son humour plus encore. Peu à peu, le visage de Paul s’effaça. Tant mieux, car Paul avait rencontré Marianne dans un bar. Ils ne se quittaient plus. Paul et Alice ne se donnèrent plus de nouvelles.

Source photo : Giphy

10. Jean-François et Marie-Armelle

Depuis combien de temps étaient-ils restés ensemble sans s’aimer ? Depuis combien de temps « les enfants » demeurait la seule réponse valable à la question de savoir pourquoi ils continuaient de cohabiter ? Quand Marie-Armelle voulut aborder la question avec Jean-François, quelques semaines après le départ de Marion pour Toulouse où elle devait poursuivre ses études, il se braqua. C’était vraiment des questions de bonne-femmes. Marie-Armelle se cacha pour pleurer. Il essaya de la raisonner, mais son état dépassait le cadre de la logique. La situation lui échappait, à lui qui aimait tout contrôler. Il se servit un verre de whisky. Marie-Armelle lui toucha l’épaule et alla vers la chambre. Il s’allongea sur le canapé. Pendant des semaines, ils firent chambre à part. Enfin, Marie-Armelle fit sa valise. C’était il y a 5 mois.

Source photo : Giphy

Voilà voilà. Cool, hein, pour un début d’automne ? Grosse ambiance. Super journée. Bisous.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :