Autant à peu près tout le monde est capable d’expliquer la différence entre un Bordeaux et un Bourgogne, autant différencier les bières est encore un art assez délicat dans un pays dont la tradition alcoolique lorgne plutôt du côté de la vigne. Du coup, on commande des trucs sans toujours savoir ce que c’est. Heureusement, Topito est là pour mettre les points sur les i de demi et de pinte.

1. La Pilsner

La Pilsner est une bière blonde, claire, de fermentation basse. Elle titre à 5 degrés et son amertume est légère. Elle se boit fraîche, entre 10 et 12 degrés.

Exemples : La 1664, la Kro, la Stella, sont des Pils.

Crédits photo (creative commons) : https://www.flickr.com/photos/martavasco

2. L'IPA

L’India Pale Ale, ou IPA est une bière à fermentation haute originaire du Royaume-Uni. Elle s’appelle comme ça car elle était au départ, lors de sa conception au XVIII° siècle, destinée à alimenter les colonies britanniques aux Indes. Les IPA sont fortes en alcool et contiennent beaucoup de houblon. Elles ont une couleur orangée.

Exemples : La Chouffe IPA ou la Brooklyn IPA.

Lagunitas IPA (India Pale Ale)

3. La triple

Les dénominations simple, double ou triple font référence à des bières d’abbaye. La double et la triple sont plus corsées en raison de l’ajout de malt à la mixture initiale.

Exemples : La triple Karmeliet, la Chouffe, la Duvel.

Crédits photo (creative commons) : Ludovic Péron

4. La lager

Les lager sont des bières de basse fermentation. Elles peuvent être blondes, ambrées ou brunes. Les lagers sont des bières légères qui se conservent longtemps. Leur origine est à chercher du côté de la Bavière, où elles ont vu le jour au XV° siècle. Les Pilsner sont des types de lager blondes.

Exemples : La Heineken, la Kro, la Stella…

Crédits photo (creative commons) : Wusel007

5. La Porter

Ces bières à fermentation haute sont originaires d’Angleterre. Les porter ont donné naissance aux stouts. Il s’agit de bières brunes, un peu caramélisées, qui se boivent tièdes.

Exemple : La Burton porter.

Crédits photo (creative commons) : Henryk Kotowski

6. La Stout

Les bières stout sont brassées à partir d’un moût où l’on retrouve une forte teneur en grains très torréfiés. Elles ont de ce fait un goût un peu fumé, grillé, proche des arômes du café et une couleur très foncée. Les stouts sont originaires d’Irlande. Ce sont des bières fortes, qui se boivent tièdes et sont assez liquoreuses.

Exemple : la Guinness.

Crédits photo (creative commons) : Harald Bischoff

7. Le Lambic

Le lambic désigne une bière dont la fermentation est spontanée. Ces bières sont principalement produites en Belgique, dans la vallée de la Senne. La bière ne pétille pas et ne présente pas de mousse. Elle titre à 5 degrés. Elle sert parfois de base pour la préparation de bières aromatisées, comme la kriek.

Exemple : La mort subite.

Faro lambic

8. La bière d'abbaye

Les bières d’abbaye étaient autrefois brassées directement par les moines où bien par un brasseur diligenté par des moines. Les moines trappistes continuent encore aujourd’hui à brasser leur propre bière. C’est une dénomination désignant des bières souvent un peu sucrées, fortes, avec peu d’amertume et de belles couleurs or.

Exemple : La Leffe.

On y voit plus clair. Même dans la Stout pourtant trouble.

Sources : Wikipédia, Guide des bières

Tu es un-e adorateur-rice de la bière ? On a déniché les gadgets les plus cool :