On dit que c'est le plus vieux métier du monde. Elle a inspiré nombre d'artistes à travers les siècles et continue, encore aujourd'hui, d'alimenter l'imagination de quelques chanteurs. Voici 15 superbes chansons qui traitent chacune à leur façon du sujet délicat qu'est la prostitution.

  1. Roxanne - The Police : titre emblématique du trio anglais, "Roxanne" raconte l'histoire d'un homme qui est tombé amoureux d'une prostituée et, ne supportant plus de la voir avec d'autres hommes, lui demande d'éteindre la lumière rouge.
  2. The Whores Hustle And The Hustles Whore - PJ Harvey : ou les affres d'une vie nocturne faite de désespoir et de drogue, de syphilis et de violence, perdu dans l'immensité anonyme de New York City.
    http://youtu.be/XT5AjPyxaPI
  3. Christmas Card From A Hooker In Minneapolis - Tom Waits : une prostituée de Minneapolis écrit à un dénommé Charlie. Elle lui explique qu'elle va mieux, qu'elle a arrêté la drogue et a trouvé un homme qui l'aime et qui élèvera l'enfant dont elle enceinte. Jusqu'au dernier couplet où elle craque : elle a menti. Elle n'a pas de mari, elle est actuellement en prison, et sera éligible à la liberté conditionnelle pour la Saint-Valentin...
    http://youtu.be/tE5NLpZC6r0
  4. Lorelei Sebasto Cha - Hubert-Félix Thiéfaine : sur un rythme de cha-cha-cha, HFT nous livre sans doute ici l'une des descriptions les plus poétiques qui puissent être de la chose, en se mettant dans la peau d'un habitué de Sebastopol.
  5. Walk On The Wild Side - Lou Reed : Bowery dans les années 70 : le quartier est l'un des plus mal famés de New York. Rien à voir, rien à faire hormis quelques clubs où se réunit la faune locale : junkies, trans et punks en tout genre,... Drogues et racolage à chaque coin de rue. C'est à cet endroit que l'on trouve les travestis qui inspirent à Lou Reed l'un de ses titres les plus emblématiques.
  6. La complainte des filles de joie - Georges Brassens : comme à son habitude défenseur des marginaux contre les bourgeois biens-pensants, le poète libertaire livre ici un hommage sincère au courage de ces travailleuses des rues dont la vie est loin d'être drôle.
    http://youtu.be/d9dWmijny2U
  7. House Of The Rising Sun - The Animals : inspiré d'une chanson folk traditionnelle (The Rising Sun Blues), ce morceau connaîtra nombre de versions, mais la plus marquante reste celle d'Eric Burdon et ses Animals. Au début du siècle dernier, "Rising Sun" était un euphémisme pour désigner un bordel. Dans cette version, l'endroit y est décrit comme un lieu de perdition contre lequel le narrateur met en garde les auditeurs, à moins de ne vouloir finir comme lui...
    http://youtu.be/mmdPQp6Jcdk
  8. 53rd & 3rd - The Ramones : comme évoqué précédemment, le Lower East Side dans les année 70 était un lieu où se croisaient artistes, junkies et prostituées. Et certains, à l'image de Dee Dee Ramone, étaient tout cela à la fois. Ce qui lui a inspiré ce morceau qui narre l'histoire d'un jeune tapineur qui est recherché par les flics après avoir commis un meurtre.
  9. X-Offender - Blondie : la prostitution est décidément une source d'inspiration chère à la scène new-yorkaise des 70's. "X-Offender", initialement nommé "Sex Offender" mais renommée par le label (on se demande bien pourquoi) est le premier single du groupe et il voit la magnifique Debbie Harry se mettre dans la peau d'une prostituée qui tombe sous le charme de l'officier de police qui l'arrête.
    http://youtu.be/2EOsAariFFY
  10. When The Sun Goes Down - Arctic Monkeys : chronique d'un observateur des nuits de Sheffield. Car là bas, tout change une fois le soleil couché...
    http://youtu.be/qBbk9IjRdO0
  11. Sweet Painted Lady - Elton John : en anglais, le terme "Sweet Painted Lady" désigne une femme de petite vertu. Dans cette chanson, Elton John raconte l'histoire d'un marin qui vient d'accoster et qui cherche un réconfort d'une nuit auprès d'une douce dame maquillée, celle qui n'a pas de nom.
  12. Lady Marmalade - Patti LaBelle : en faisant d'une chanson sur un thème aussi dur un véritable hymne à la fête, Patti LaBelle donne l'une des premières représentations "glamour" de la prostitution et s'attira ainsi à la fois les foudres des conservateurs, et la reconnaissance du public gay. Et désormais, le monde entier connaît au moins une phrase en français...
  13. Killer Queen - Queen : elle boit du champagne et mange du caviar, mais ça ne l'empêche pas de mettre un prix (élevé) sur son corps. En écrivant une chanson sur une call-girl de luxe, Freddie Mercury voulait démontrer que la prostitution n'était pas l'apanage des classes sociales inférieures.
    http://youtu.be/BAf2S6ij2gk
  14. Bad Girls - Donna Summer : parue sur l'album du même nom, "Bad Girls" fut le plus grand hit de Donna Summer et l'aida à gagner son titre de reine du Disco. Donna Summer y décrit la vie nocturne des "bad girls" à travers le regard à la fois méprisant et fasciné d'une "sad girl" . Mais au fond, est-elle vraiment si différente de ces filles ?
  15. Salt-N-Pepa - None Of Your Business : parce qu'elles ont été parmi les premières rappeuses à parler ouvertement de sexe (comme l'indique leur tube de 1991 "Let's Talk About Sex") et de respect de la femme dans un milieu particulièrement macho, le trio composé Salt, Pepa et Spinderella méritait une place dans ce classement. Même si la prostitution n'est pas forcément le sujet principal de la chanson, celle-ci est évoquée à plusieurs reprises. Ce que je fais de mon corps ? "It's None Of Your Business !!!"
  16. (bonus) Les ptites femmes de Pigalle - Serge Lama : what else ?
    http://www.youtube.com/watch?v=4VX6DMZjTtw

Et vous, vous en voyez d'autres ?

Crédits photo : Sr. Samolo