L’être humain adore se plaindre, c’est dans sa nature. À chaque petit changement dans son quotidien, il râle pour la forme avant de se résigner. En général, on râle pour les mises à jour (et on finit par les trouver pas si mal), pour les changements d’acteurs dans les séries (alors qu’on a vu le personnage 3 fois) et pour les changements de packaging de notre enfance, ceux qu’on aimait de tout notre cœur.

1. L'arrivée des stories sur Insta

En 2013, Instagram vole le concept de Stories inventé par Snapchat et le décline sur son réseau social. A l’époque, absolument tout le monde utilisait Snapchat et les utilisateurs outrés ont juré de rester fidèle à l’App au logo fantôme. Sauf qu’en fait non, parce que c’est tout de même plus pratique de tout avoir au même endroit. On a bien vite laissé tomber nos principes pour passer nos journées sur Insta.

2. Les smileys Messenger

Depuis sa création, Messenger a changé de nombreuses fois le style de ses emojis. Certains d’utilisateurs s’en tamponnaient le coquillard parce que ces emojis n’étaient disponibles que sous Android, mais ça fait quand même un bon paquet de personnes concernées. A chaque mise à jour, tout le monde gueulait et finissait par s’habituer 3 jours plus tard.

3. Le passage aux 280 caractères sur Twitter

Quand Twitter a décidé de passer de 140 à 280 caractères pour un tweet, les gens n’étaient pas contents mais alors pas du tout. Déjà que la disparition de l’étoile au profit du cœur pour le symbole du like avait fait pleurer les foules, personne n’était prêt à voir des tweets trop longs apparaitre dans sa TL. La plus grande peur des utilisateurs ? Voir apparaitre des tweets de 10 pages d’adolescentes qui parlent de leurs chevaux, comme sur Facebook.

4. iOS 7 et le logo Instagram

En 2013 sortait iOS 7, un nouvel OS pour les iPhone avec un style très différent car beaucoup plus épuré. Sur le moment, ça n’a pas du tout plu aux utilisateurs qui étaient habitués à leurs logos d’applications et qui on fait un scandale. Trois ans plus tard, c’est le logo d’Instagram qui change complètement de style et les fans manifestent leur mécontentement sur les réseaux sociaux avant de s’habituer très rapidement.

5. Les placements de produits sur YouTube

Il y a quelques années, la question de l’argent sur YouTube était taboue et les placements de produits étaient très mal vus. Aujourd’hui, ça ne dérange plus personne que deux minutes de vidéo soient consacrées à la présentation de Raid Shadow Legends (lien dans la description) (non c’est une blague).

6. Le changement des VF de Friends

Je n’ai jamais regardé Friends en VF mais de nombreuses personnes m’ont dit avoir été choquées du changement des voix françaises, en particulier celle de Chandler. Et puis finalement, ils se sont très vite habitués parce qu’on s’en fiche un peu. Moi, j’avais été très déçue de la version raccourcie du générique à partir de la saison 3.

7. La tailles XXL des téléphones

Avant l’invention des smartphones et des écrans tactiles, le but ultime était d’avoir le téléphone le plus petit du monde (mais d’y accrocher tout de même tout un tas de breloques inutiles). Depuis l’iPhone 4, les téléphones portables n’ont cessé de grandir et on était très agacé au début. « Anh mais ça tient pas dans ma poche », « Mais c’est compliqué pour toucher le côté opposé de l’écran avec le doigt », on s’est beaucoup plaint mais on a vite accepté d’avoir des téléphones avec des grands écrans (parce que c’est mieux, en fait).

8. Le changement de bouchon des bouteilles de Cristaline

En 2018, Cristaline équipe ses bouteilles d’1,5 L de bouchons baptisés « snap clic ». Ces bouchons sont attachés aux bouteilles, ce qui permet « d’éviter qu’ils soient perdus dans la nature et ingérés par des animaux » selon la marque. En vérité, c’est assez relou à utiliser et on s’en met facilement partout en ouvrant la bouteille mais, comme pour le reste, on s’est habitué.

9. Les AirPods

Dès leur sortie, les AirPods (et autres copies) ont été immédiatement critiqués. « Mais c’est ridicule, ils coupent les fils pour nous faire payer plus cher ?? ». Aujourd’hui, les écouteurs filaires ont disparu et tout le monde a des AirPods ou un casque Bluetooth.

10. La tour Montparnasse et le Centre Pompidou

« Quelle horreur, ces bâtiments ignobles vont gâcher le panorama parisien ! ». 100 ans plus tôt, on disait la même chose de la Tour Eiffel qui est aujourd’hui le monument le plus connu du monde.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Steven Strehl

11. Les données personnelles revendues

Il y a quelques années, le grand scandale technologique était la récolte des données personnelles à des fins commerciales. Ca a gueulé dans les chaumières en accusant les GAFA de tous les maux du monde (ce qui n’était pas foncièrement faux) et beaucoup ont même désactivé la géolocalisation et refusé tous les cookies. Et puis, on s’est rendu compte que c’était tout de même bien pratique d’avoir le remplissage des données automatique et la géoloc. Et surtout, on a capitulé en se disant qu’on avait rien à cacher, c’est triste mais c’est la vie.

12. L'interdiction de fumer dans les bars

Depuis 2007, il est interdit de fumer dans tous les lieux fermés et couverts accueillant du public. Quand la loi est passée, personne n’était vraiment content et certains ont même voulu résister (comme pour le port du masque). Aujourd’hui, c’est juste devenu normal.

13. Le prélèvement à la source

Si je vous dis impots.gouv.fr, ça vous évoque des bonnes vibes ? Depuis 2019, le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu est devenu obligatoire et ça n’a pas plu à un bon paquet de gens. Forcément, certaines informations sont devenues disponibles pour les employeurs et blablabla, c’était vachement compliqué. Et puis un an plus tard, on n’en parle plus du tout.

14. Les compteurs Linky

Les mots « compteurs Linky » sont toujours très présents dans les phrases de complotistes. « Vous saviez qu’ils diffusaient le covid via les compteurs Linky ? Et la 5G aussi ! ». De toute façon, dès qu’on ajoute le mot « connecté » à un objet du quotidien, les gens paniquent. À quand les couverts connectés ?

15. Le passage à l'Euro

Entre le bug de l’an 2000 et le passage à l’Euro, les français ont vécu de nombreuses angoisses au début des années 2000. Après le 17 février 2002, les commerçants n’ont plus le droit d’accepter les paiements en francs et je peux vous dire que ça n’a pas trop plu à ma grande-tante. Et puis, comme tout le monde, elle s’est habituée.

Si tu refuses d’obtempérer et d’accepter le changement, on peut te donner plein d’astuces pour bien faire la gueule et montrer à tous et toutes que tu ne comptes pas te laisser faire.