Si j’ai bien une passion dans la vie, c’est de me faire des ennemis. Du coup, pour accomplir ce rêve, je travaille chez Topito. Un jour, je critique Breaking Bad pour me faire insulter dans les commentaires. Le lendemain, je critique les Monégasques. Aujourd’hui, je m’attaque à une espèce jamais réalisée auparavant : les Belges. J’aime beaucoup les Belges, ne me méprenez pas, j’ai même 1/8ème de sang Belge (ce qui est l’équivalent de « J’ai un ami noir » pour les racistes). J’aime leurs frites, j’aime Bruges, et j’aime leurs clopes beaucoup moins chères qu’en France, et c’est déjà pas mal. Mais, y’a des trucs que j’aime aussi pas trop trop beaucoup : leurs plats.

1. Les pêches au thon

On en a parlé dans les pires mélanges alimentaires, on les a même testées pour de vrai, les pêches au thon sont clairement un plat sorti tout droit de l’enfer. C’est pas très sorcier à réaliser, y’a vraiment juste à mettre une pêche (mais au sirop hein, pas les bonnes pêches du marché, en plus) et d’y mettre au dessus du thon et de la mayonnaise. Et hop, vous avez gâché la gastronomie. Bravo.

Crédits photo (CC0 1.0) : Oreo Priest

2. L'anguille au vert

Encore un plat que je classerais dans la catégorie des trucs qui me donnent envie de gerber plutôt que dans ceux où je me dis « Hmmm miam miam ». On prend une anguille d’eau douce (beurk) et on la sert dans une sauce aux herbes vertes qui ressemble juste à des algues dégueulasses (double beurk). Vraiment, non merci. Si vous voulez admirer ce massacre :

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : David.Monniaux

3. Le bloempanch

Arrêtez tout, cette fois ça a l’air vraiment succulent ! Non, pas du tout, j’ai menti, un énorme boudin noir avec des cubes de gras dedans, sérieux vous vous attendiez à quoi ?

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Huguespotter

4. Le fromage de tête ou "tête pressée"

Déjà, à partir du moment où tu donnes le nom « tête » à ta bouffe, tu sais qu’il y a un truc de louche qui se passe chez toi. En plus, évidemment, c’est un prank, c’est absolument pas du fromage, c’est bien une tête de porc ou de sanglier cuite avec des morceaux de carottes et du poivre. Oui, vous avez bien lu : du poivre. Les vegan, fermez les yeux.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Danmichaelo

5. La tarte al d'jote

Selon Wikipedia, les ingrédients de cette tarte sont « les bettes (ou poirées), du fromage blanc de ferme maigre (la boulette) et du beurre. » Dans cette phrase, le seul mot que j’ai compris est le mot « beurre ». Je vous laisse faire vos recherches personnelles sur ce que sont ces ingrédients, pour moi c’est trop, vraiment je ne comprends pas, mais tout ce que je sais c’est que si j’avais voulu bouffer l’herbe de mon jardin, j’aurais été un cheval, pas un humain.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Beck

6. Le stoemp

Le stoemp, au début ça commence bien, c’est une pomme de terre avec plein de légumes, puis après ça part en couilles, avec du boudin poêlé, du lard rôti, des saucisses de campagne et même des jambes d’enfants. L’une de ces 4 viandes est fausse, mais franchement les 4 me dégoutent.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Simon Aughton

7. Le sirop de Liège

Le sirop de liège, encore une création de champions ! C’est une sorte de mélasse qu’on obtient en cuisant et réduisant du jus de pommes et du jus de poires et en y ajoutant des dattes. Mais moi, mon jus de pommes Innocent à 3,99€ acheté au Carrefour en bas de chez moi, je l’ai acheté pour le boire directement dans mon verre monsieur, j’ai pas du tout envie de le cuire en fait ?! Laissez-moi.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Guillaume Capron

8. Le rollmops

Là les gars, vraiment les Belges vous avez atteint le summum je pense que vous pouvez pas faire plus dégueu que ça, félicitations vraiment. Ce filet de hareng mariné pendant 3 jours avec de la choucroute me donne clairement envie de quitter mon corps et d’attraper le Covid pour perdre direct le goût et l’odorat. Je dois partir, je vais vomir un coup là.

Crédits photo (CC BY-SA 2.5) : Ra Boe

9. Le piccalilli

Déjà excusez-moi mais le nom est vraiment trop nul : 0/10. Pour ce qui est de la composition, c’est une sauce à base de légumes, de vinaigre, de sucre, de moutarde, de curcuma, de cornichons et de chou-fleurs. Et si vous vous dites : « Tiens, je savais pas que tous ces ingrédients pouvaient être mixés », eh bien vous aviez raison, la réponse est non, ils ne peuvent pas l’être, sinon ça ressemble à du vomi comme ceci :

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Justinc

10. Les pâtes à la cassonade

Alors là, si vous suivez un peu, vous devriez deviner à peu près ce que c’est. Ce sont des pâtes, avec de la cassonade, pour ceux qui n’avaient pas compris. Et il paraît que quand tu meurs et que t’arrives en enfer, t’es accueilli·e avec ce plat :

11. L'oiseau sans tête

François Damiens nous l’avait déjà montré, mais si y’a bien un truc que les Belges kiffent faire, c’est les pranks. Du coup, pour le prouver, ils ont décidé de prendre une viande de boeuf totalement normale, et de l’appeler « oiseau sans tête ». Ce n’est ni un oiseau, ni une tête, ni une « sans-tête », et moi je déteste qu’on me mente ainsi donc si vous continuez j’informe le FBI, ok ?

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Égoïté

12. La mitraillette

Ok, pour une fois les Belges je vous dois des excuses, parce que pour le coup ça a l’air vraiment très bon, c’est vrai. Mais purée, vous savez pas choisir des autres mots pour désigner votre bouffe ?!? Perso, j’adore les sushis, mais si ça s’appelait « AK 47 KALASHNIKOV MK-103 (41,5 cm) cal.7,62×39 », je suis beaucoup moins sûre que j’en mangerais à fond quoi. On va désigner ce p’tit sandwich « Petite demi-baguette avec des frites, de la viande et de la sauce », c’est certes un peu long à prononcer mais croyez-moi, c’est beaucoup plus mignon et ça vous assurera un franc succès.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Evan Johnson

13. Les jets de houblon

On savait déjà que les Belges aimaient beaucoup le houblon sous forme de bonne bière (un peu trop), mais apparemment ils l’aiment aussi sous sa forme d’origine. Ils consomment le houblon comme des légumes tout à fait normaux, et en plus, un kilo de jets peut se vendre jusqu’à 1200€, ce qui en fait le légume le plus cher d’Europe. Je veux pas critiquer hein (si je veux totalement critiquer) mais ça me semble bizarre.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Tourismusverband im Landkreis Kelheim e.V.

14. L'hâte levée

On continue sur le chemin des « WTF qu’est-ce qu’ils branlent ces Belges ? » avec l’hâte levée, ce morceau de porc gras braisé replié sous forme de cylindre, épicé et aromatisé au clou de girofle. Désolée, mais ça ressemble juste à des oreilles, moi je suis totalement contre.

15. Le faisan aux chicons

Tu prends des jeunes faisans, tu mets du beurre, de l’huile d’arachide, des endives (qu’on appelle chicons là-bas), du persil, tu mélanges le tout et tu te dis « Wow ce plat est délicieux ». Non, c’est impossible, je n’arrive pas à y croire, personne ne peut aimer un faisan, un faisan ça s’observe dans la nature à la limite mais ça ne se mange pas. Quand vous aurez créé le Covid-21 et que vous serez tous dégoûtés, faudra vous en souvenir : je vous aurai prévenus. Y’a encore les pattes du truc et tout, qui ose manger ça ?

Désolée si je vous ai beaucoup critiqués les Belges, ma mère m’a toujours dit « Goûte avant de dire que c’est dégueu » mais vu que je suis une sale gosse je l’ai jamais fait. Je vous prie de m’excuser, peut-être que certains de vos plats sont bons quand même.