On vous en avait parlé il y a fort longtemps, Inventing Anna était une des séries les plus attendues de 2021. Finalement, le programme sur l’une des plus grandes arnaqueuses de l’Histoire n’a pointé le bout de son nez qu’en 2022, mais c’est quand même le carton attendu. Alors je ne m’attarderai pas sur la réalisation (qui ne casse pas trois pattes à un canard), mais je ne peux que vous conseiller de foncer voir ça si vous voulez découvrir une histoire à la fois vraie et complètement dingue. Maintenant, pour ceux qui l’ont vue, j’ai bien envie de vous parler de plein de trucs oufs que la série ne mentionne pas sur Anna Sorokin/Delvey. Parce que oui, il reste encore pas mal de détails croustillants à dévoiler sur cette affaire. Bien entendu, ne faites pas ça chez vous.

1. Anna Delvey a fait croire que son comptable était mort

Anna Delvey traitait avec un avocat censé vérifier son capital pour lui permettre d’obtenir un prêt de plusieurs millions de dollars. Elle l’avait mis en contact avec un certain Peter W. Hennecke, censé être son comptable en Allemagne. Peter W. Hennecke était une invention d’Anna : elle utilisait un numéro allemand en ligne et modifiait sa voix pour se faire passer pour son propre conseiller. Tout ça est vrai et montré dans la série, mais ce qu’on ne voit pas dans Inventing Anna, c’est que l’arnaqueuse a fait croire que Peter W. Hennecke était mort quand elle s’est retrouvée au pied du mur et que de forts soupçons planaient sur l’existence de sa fortune en Allemagne. Elle a préféré « tuer » le personnage du comptable plutôt que de dire la vérité à ses interlocuteurs.

2. Après la (fausse) mort de Peter Hennecke, Anna s'est inventée une autre comptable

Cette fois-ci, c’était une certaine Bettina Wagner, aussi fictive que Peter Hennecke. Pour éviter de se faire chopper, Anna Delvey aurait fait des recherches Google du type : « envoyer de faux e-mails introuvables ». Comme quoi même les grands escrocs se retrouvent comme des cons à googler pour trouver des solutions.

3. Le procureur qui a envoyé le Loup de Wall Street en prison est le même mec qui a mis Anna Delvey et Andy Lance en contact

Bon, j’ai peur de vous perdre, alors on y va par étapes :

– Andy Lance, c’est celui qu’on connaît sous le nom d’Alan Reed dans la série. C’est l’avocat qui a cru qu’Anna Delvey avait du fric en Allemagne. Il l’a aidée à faire son dossier pour obtenir des millions de dollars de la banque Fortress Investment Group (qu’elle n’a finalement jamais eus).

– Joel Cohen, c’était le procureur qui avait poursuivi Jordan Belfort, le « Loup de Wall Street » incarné par DiCaprio dans le film de Scorsese. Après il avait quitté son job de procureur pour bosser chez Gibson Dunn, le cabinet d’avocat spécialisé dans l’immobilier où travaillait Andy Lance.

– Joel Cohen et Andy Lance sont donc devenus potes, et c’est Joel Cohen qui a un jour conseillé à Anna Delvey de se tourner vers Andy Lance pour faire sa demande de prêt. Sans le savoir, le mec qui avait poursuivi un des plus grands escrocs de la finance a finalement aidé une autre arnaqueuse. C’est con.

4. Andy Lance écrivait ses mails en Comic Sans

Comme si cette histoire n’était pas assez ridicule, Andy Lance (renommé Alan Reed dans la série) a envoyé des mails écrits en Comic Sans à la banque Fortress Investment Group pour leur dire qu’Anna Delvey avait bien les fonds nécessaires en Allemagne pour obtenir un gros prêt. Comic Sans, c’est probablement la typographie la moins professionnelle de toutes les typographies, et pourtant le mec, qui était un gros avocat de l’immobilier, l’utilisait. C’est incroyable.

5. La coach Kacy Duke travaille avec de très gros clients

Dans la série, on sait que Kacy Duke, une des amies d’Anna Delvey, est une coach sportive pour clients fortunés, mais on ne connaît pas leur identité. Eh bien figurez-vous que, dans la vraie vie, Kacy Duke a entraîné des stars comme Lenny Kravitz, Gwen Stefani, Dakota Johnson, Julianne Moore ou encore Denzel Washington. C’est vraiment pas n’importe qui. Au passage, bien joué à elle de ne pas trop s’être fait avoir par Anna Delvey, c’est une vraie pro.

6. Anna Delvey a proposé de donner le véritable nom de son ex pour au moins 10.000$

Depuis qu’elle est sortie de prison, Anna Sorokin a repris sa vie d’Anna Delvey, notamment à travers Instagram. Il y a quelques jours, elle a même utilisé son compte pour proposer de donner au plus offrant le nom de son ex, nommé « Chase » dans la série. Les enchères commençaient à 10.000$, mais il est peu probable que quiconque ait filé du fric à Anna puisque…

7. ...on connaitrait la vraie identité de "Chase", qui serait en fait un certain Hunter Lee Soik

Dans la série, Chase, qui est sorti un ou deux ans avec Anna, est un entrepreneur qui fait des TED-Talks pour tenter de vendre une appli futuriste. S’il n’existe pas, on sait pourtant que le personnage est basé sur une vraie personne. Et plusieurs sources auraient révélé que cette personne n’était autre qu’Hunter Lee Soik, un vrai entrepreneur qui travaillait lui aussi sur une appli autour des rêves et qui a finalement abandonné pour aller travailler dans les Emirats. Anna et lui se seraient côtoyés entre 2015 et 2016 et il l’aurait présentée à tout un tas de gens de la haute société.

8. Billy McFarland du Fyre Festival voulait qu'Anna Delvey arrête de squatter chez lui

Toujours dans la série, on voit qu’Anna Delvey a dormi un moment chez Billy McFarland, connu pour avoir créé le Fyre Festival, ce festival qui a mal tourné et qui l’a conduit en prison. Dans la réalité, cette rencontre a effectivement eu lieu. Anna avait demandé à Billy si elle pouvait squatter quelques nuits dans le siège social de son entreprise de cartes de paiement, ce qu’il avait accepté. Sauf qu’Anna s’était très bien installée et que Billy n’arrivait plus à la faire partir. Elle s’en est finalement allée quand Billy a fait déménager tout son siège social. Selon lui, c’était la seule manière de la faire partir. Un vrai pot de colle la meuf.

9. Anna a fait la gueule à Neff au sujet de l'album de Lil Wayne

Rappelez-vous de cette scène de la série (qui a réellement existé) : Anna avait convié son amie Neff, concierge de l’hôtel 11 Howard, à un dîner où était présent Martin Shkreli. L’homme le plus détesté du monde avait alors fait écouter aux convives l’album Tha Carter V de Lil Wayne qui n’était pas encore sorti. Ce que la série ne mentionne pas, c’est que, suite à cette soirée, Neff n’a pas pu s’empêcher de tweeter qu’elle avait entendu l’album de Lil Wayne en soirée. Anna lui a fait la gueule pendant 3 jours pour ça.

10. La vraie styliste qui a habillé Anna pendant son procès a habillé des grandes stars

Anna Delvey a vraiment eu recours aux services d’une styliste pour l’habiller pendant son procès, mais, contrairement à ce que dit la série, il ne s’agissait pas d’une amie de Neff. La vraie styliste, c’était Anastasia Walker, qui s’est occupée entre autres de Madonna, Courtney Love, Zoey Deutch ou encore Sydney Sweeney, l’actrice d’Euphoria. Encore une fois, elle n’a pas fait appel à n’importe qui la bougre.

Maintenant, il faut trouver un autre truc à mater. Du coup, voilà les meilleures séries Netflix, ça vous aidera.

Sources : The focus, Forbes, Faits-réels, Marie-Claire, Page Six, Time,