Certaines célébrités ont beau être des bons coups, d’autres sont surtout très tyranniques sur les tournages et dans la vie en général. Des gens pas vraiment trop exemplaires… Heureusement, on peut compter sur des personnes soucieuses de la bonne évolution de l’espèce humaine pour dénoncer les comportements toxiques de ces stars qui se croient tout permis. Bien sûr, on ne parle pas ici des stars qui ont commis des meurtres, des violences conjugales ou des agressions sexuelles, parce que ça, c’est surtout illégal.

1. Kim Kardashian et son régime draconien pour enfiler la robe de Marylin Monroe au MET Gala

Alors oui, le MET Gala américain qui a lieu tous les ans, c’est très rigolo. On voit des stars plus ou moins bien fringuées, on critique leur mise en beauté et on se tape des barres quand certaines tombent dans les escaliers. Mais le MET Gala, c’est aussi des gens comme Kim Kardashian qui font des régimes draconiens pour rentrer dans leur robe (celle portée Marylin Monroe au moment de l’anniversaire de JFK, non retouchable en l’occurrence).

Au MET 2022, Kim K s’est vantée au micro de Vogue d’avoir perdu sept kilos en trois semaines pour pouvoir porter la fameuse robe. Un comportement assez irresponsable qu’a dénoncé l’actrice de Riverdale Lili Reinhart, elle-même atteinte de dysmorphie corporelle : « Admettre ouvertement que vous vous êtes affamée pour le bien du Met Gala alors que vous savez très bien que des millions de jeunes hommes et femmes vous admirent et écoutent chacun de vos mots. Cette ignorance est dégoûtante à l’extrême. »

2. Maeva Ghennam et son vagin de 12 ans

On vous parlait déjà des frasques de la célèbre influenceuse des Marseillais dans les pires placements de produits de la télé-réalité. En septembre 2021, Maeva Ghennam s’est en effet illustrée en faisant la promotion sur Instagram d’un chirurgien esthétique censé rajeunir le vagin grâce à des injections et de la radio-fréquence. Pour appuyer ses arguments, elle a alors balancé que cela lui avait permis d’avoir « un vagin comme si j’avais douze ans ». Ses propos ont suscité de fortes critiques et Maeva Ghennam a été accusée d’encourager l’hypersexualisation des jeunes filles et la culture du viol. Apprendre à la fermer en une leçon : exemple.

3. Justin Timberlake et ses fausses rumeurs sur Britney Spears

Note à moi-même : ne jamais sortir avec Justin Timberlake. La sortie du documentaire Framing Britney Spears en 2021 a permis de mettre en évidence à quel point la chanteuse avait été victime des tabloïds, mais aussi des fausses rumeurs lancées par son ex, Justin Timberlake, qui avait pris un malin plaisir, à leur séparation en 2002, à répandre la rumeur d’une infidélité de la part de la chanteuse et à encourager les attaques envers Britney. Ce qui s’est avéré totalement gratuit et très malsain. Depuis, le chanteur s’est excusé suite aux critiques engendrées par les révélations de ses agissements, mais bon C’EST UN PEU TARD JUSTIN !

4. Sarah Fraisou et ses pilules pour resserrer le vagin

Encore une belle perf venue tout droit de la télé-réalité. Celle-ci, on la doit à Sarah Fraisou qui, en février 2022, a fait, en story Instagram, la promotion de pilules pour resserrer le vagin. Son discours était d’autant plus problématique qu’il culpabilisait les femmes ayant accouché, leur faisant croire que c’était à cause de leur vagin distendu que leur mari les trompait. Parce que c’est bien connu que quand on a la chatte un peu trop large, on mérite de se faire tromper, car franchement, on cherche de ouf. Des propos bien évidemment dénoncés par beaucoup de monde comme l’humoriste Tristan Lopin. Y a du progrès à faire mes aïeux…

5. Ellen DeGeneres et son comportement horrible envers ses collègues et ses invités

L’animatrice star des talk-shows américains est une habituée des humiliations publiques avec ses invités. En 2010, elle avait par exemple craché à la figure des relations amoureuses de Taylor Swift en faisant jouer la chanteuse à un jeu où elle devait dire devant les caméras avec quel homme d’un diaporama photos elle était sortie ou non. Bien traumatisant déjà. Mais sa toxicité ne s’est pas limitée aux stars qu’elle recevait. À l’été 2020, d’anciens employés du Ellen DeGeneres Show ont dénoncé le harcèlement qu’elle leur faisait subir et l’environnement très malsain de leur lieu de travail. Est-ce que ça serait pas un peu le retour du karma par exemple ?

6. Will Smith et sa claque à Chris Rock

Vous vous souvenez de ce récent esclandre qui a remis les Oscar sur le devant de la scène ? Lors de la cérémonie 2022, Will Smith s’est rendu sur scène pour donner une claque à Chris Rock, l’animateur de la soirée, car il n’avait pas apprécié la blague de Rock à sa femme au sujet de son alopécie. Si le geste en lui-même en dit déjà beaucoup sur la toxicité de Will Smith, beaucoup ont aussi décrié le fait que Jada Pinkett Smith était tout à fait capable de se défendre toute seule, mais surtout que le couple, deux minutes auparavant, riaient avec entrain aux blagues de l’humoriste.

7. Chrissy Teigen et sa cyber-intimidation

Qui aurait pu penser que le mannequin et présentatrice télé aurait pu être auteur de cyberharcèlement. C’est pourtant ce que bon nombre de célébrités, dont Courtney Stodden, ont dénoncé en mai 2021, accusant Chrissy Teigen d’intimidation et d’humiliation à leur encontre via les réseaux sociaux. Le mannequin a d’ailleurs reconnu avoir été « un troll » envers bon nombre de ses collègues célébrités et a dit regretter ses actes. M’enfin, un peu facile quand on sait que Courtney Stodden avait des pensées suicidaires à cause de ce harcèlement.

8. Lea Michelle et ses caprices horribles sur le tournage de Glee

Si Lea Michelle apparaît dans tous nos tops sur les pires stars en tournage, c’est parce que c’était un vrai monstre sur les plateaux. En plus d’appeler les figurants « les cafards » et de leur demander de ne pas la regarder dans les yeux, elle menaçait les autres acteurs, notamment ceux qu’elle jalousait, se servait de l’équipe de tournage comme esclave et n’hésitait à piquer des crises à tout va pour que le tournage se déroule comme elle le souhaitait. Beaucoup de gens ayant travaillé à ses côtés ont heureusement dénoncé son comportement horrible, ce qui a mis un gros frein à la carrière de l’actrice. Fallait pas chercher en même temps.

9. Naomi Campbell et ses violences envers ses employés

En 2006, le mannequin Naomi Campbell a été interpellé par la police pour avoir blessé une de ses employés en lui jetant un téléphone à la figure. En 1998, la star avait déjà plaidé coupable devant un tribunal pour avoir agressé à la gorge et frappé, également avec un téléphone, une autre de ses employés. Naomi Campbell aurait d’ailleurs fait un tour en clinique spécialisée pour apprendre à gérer ses problèmes de contrôle de colère. Apparemment, ça n’a pas trop trop porté ses fruits…

10. Joss Wheldon et son comportement horrible sur plein de tournages

Tout un tas d’acteurs ont dénoncé les abus de pouvoir du réalisateur Joss Wheldon sur différents tournages : d’abord Ray Fisher, Jason Momoa et Kiersey Clemons, sur les plateaux DC, puis Gal Gadot dans Justice League ou encore Charisma Carpenter, Amber Benson, Michelle Trachtenberg et Sarah Michelle Gellar dans Buffy contre les vampires… Ça commence à faire beaucoup quand même. Le réalisateur a été accusé, entre autres, d’être l’auteur de menaces, d’attaques verbales, et de manipulation. Tous ces acteurs et plusieurs scénaristes ayant bossé avec Wheldon ont dénoncé l’environnement très toxique dans lequel ils avaient dû travailler. Et franchement, ça fait pas rêver.

La liste officielle des symptômes des comportements toxiques est dispo ici avec les red flags qui prouvent que tu ne dois jamais sortir avec cette personne. On l’imprime et on la lit tous les soirs avant de se coucher.

Sources : Cosmopolitan, Madmoizelle, Le Huffpost.