Parce qu’il est aussi possible de skier en juillet ou en août, on est tout à fait en droit de trouver que le ski d’été possède plus d’avantages que le ski d’hiver. Eh oui parce que l’été, quand on veut glisser, les possibilités sont en fait plutôt nombreuses !

1. La neige est plus souple

En France, on peut notamment skier l’été, sur de la neige, sur le glacier du Pissaillas à Val d’Isère, sur le glacier de la Grande Motte à Tignes ou encore aux 2 Alpes et sur le glacier du Pic Blanc à l’Alpe D’Huez. Les grandes vacances étant le moment idéal pour glisser sur une neige plus accueillante. Notamment quand on entend perfectionner sa technique, si on fait par exemple du freestyle.

2. Il y a moins de monde

En été, les stations de ski ouvertes sont beaucoup moins plébiscitées qu’en plein hiver. Car généralement, les gens, quand il fait chaud, ils vont à la mer ou à l’océan. Du coup, y a de la place.

3. On ne fait pas la queue au télésiège

Enfin ça peut arriver mais c’est quand même beaucoup plus rare qu’en janvier pendant les fêtes.

4. On respire

Skier l’été sur de la neige signifie logiquement skier en altitude. Alors qu’en hiver, on peut skier sur des pistes parfois beaucoup moins perchées. Une expérience galvanisante qui permet de se ressourcer sur les sommets, bien loin des mouvements de foule étouffants.

5. On a moins chaud

Étrange non ? Oui parce que même au plus fort de l’hiver, quand on skie avec quatre couches de fringues, un bonnet et des gants épais, on finit par avoir salement chaud. L’été, on peut se permettre d’alléger la tenue et on profite ainsi plus largement d’un climat plus doux et rafraîchissant.

6. C'est moins cher

En règle générale, les stations qui accueillent des skieurs l’été, proposent des forfaits moins chers qu’en hiver. Certaines incluant les forfaits descentes au cœur de formules tout compris avec d’autres activités proposées, comme le VTT, l’escalade, etc. Il en va de même pour les hébergements.

7. On découvre de nouvelles sensations

Et on parle cette fois-ci du ski sur gazon ou du ski sur pistes synthétiques. Un bon moyen de s’ouvrir à une pratique certes proche du ski classique mais néanmoins assez différente. Parfait pour ne pas perdre la main pendant l’été tout en élargissant le champs de ses compétences. D’où le point suivant…

8. On progresse plus vite

Plusieurs skieurs alpins pratiquent le ski sur herbe en été car celui-ci leur permet de travailler leur équilibre ainsi que d’autres compétences qui plus tard, leur servent sur de la véritable neige. Un peu comme quand, faute de glace, on troque ses patins pour des rollers, pour jouer au hockey.

9. Des conditions constantes

Il est toujours question du ski sur herbe ou sur piste synthétique. Des alternatives qui permettent d’être beaucoup moins tributaires du temps. Alors que l’hiver, la qualité de la neige est parfois aléatoire.

10. Parce qu'en été aussi, on peut boire du vin chaud !

Y a pas de raison de s’en priver !