Je sais pas si vous avez remarqué mais… il fait un tout petit peu chaud. Une bonne petite canicule comme on les aime. Boah maintenant on n’est plus vraiment surpris puisque les épisodes caniculaires reviennent chaque année. On pourrait presque dire qu’on est rodé à l’exercice. Le problème c’est qu’avec tout ça, il va falloir enrichir quelque peu son vocabulaire pour apprendre à dire qu’on a chaud de différentes façons. Si possible, bien beauf comme il faut. De toute façon on avait déjà les expressions de beauf pour l’apéro, les expressions de beauf pour le sexe et même les expressions de beauf pour dire qu’on va faire pipi, il ne manquait plus que le domaine de la transpiration à explorer sous l’angle de la beaufitude. Vous êtes prêts ?

1. Suinter

Dites le plein de fois de suite : c’est vraiment très laid. Si vous aimez varier, mais que vous tenez à rester classe, vous pouvez également opter pour « couler » ou « dégouliner ».

2. Etre en nage

Sous entendu vous perdez tellement de flotte que vous pourriez remplir une petite piscine. Puis la boire.

3. Avoir le rideau qui colle aux fenêtres

Si vous n’êtes pas expert dans l’art du parler chic, le rideau en questions c’est la petite culotte qui nous colle un poil au derrière quand il fait chaud ou que l’on reste un peu trop longtemps en contact avec un siège en cuir.

4. Avoir les patates au fond du filet

Faut-il VRAIMENT vous expliquer.

5. Avoir les bonbons qui collent au papier

Grosso modo même chose que le « rideau qui colle aux fenêtres » sauf que nous nous adressons ici principalement à un public masculin. A éviter lorsque vous connaissez peu votre interlocuteur.

6. Perdre les eaux

Toujours la même notion de « se vider par tous les pores » qui donne vraiment très très envie d’avoir un contact physique avec vous.

7. Avoir la raie qui sert de gouttière

Parce que quand il fait chaud on sue beaucoup du sillon inter-fessier – et du sillon inter-boobs pour vous mesdames. Dans les deux cas ce n’est pas exactement ce qui se fait de plus agréable au monde.

8. Transpirer des carottes

Non j’déconne. Mais quelque part, je déconne pas vraiment.

9. Les mains moites et les pieds poites

Les coudes coites.

Non je vois pas d’autres mots.

Non, non.

Je vous dis que non.

C’EST NON.

10. Transpirer comme une pute dans une église

Une bien belle expression que l’on doit à L’agence tout risques. Légèrement moins utilisable aujourd’hui parce que c’est pas gentil pour nos potes qui font un noble métier. Toutefois la formule peut muter en plein de version : « transpirer comme un pédophile à disneyland », « transpirer comme un candidat de téléréalité devant un dictionnaire », « transpirer comme un étudiant en école de commerce devant un concert de Tryo », « transpirer comme un oignon dans un casserole »… Bref je vous laisse faire votre tambouille.

Merci pour vos contributions cocasses, insolites et sans crème solaire

11. Cuire dans son jus

12. Avoir la raie en sauce

13. Avoir les olives qui baignent dans l'huile

14. Avoir des rillettes sous les bras

15. Avoir la raie qui mousse

16. Suer comme une glande

17. Avoir la chipolata au bain-marie

18. Ne plus avoir un poil de sec

19. Couler comme le Titanic

20. Avoir les bigorneaux qui collent aux rochers

21. Suer des croquettes

22. J'ai la raie du cul qui fait cheneau

23. J'ai la piscine municipale sous les cuisses

24. Je flaque des pores

25. Je goutte du sif

26. Je sens comme une chamelle amoureuse dans le désert

27. Je fouette comme un martinet

28. J'suis en susu

29. Je transgoutte à grossepire

30. Je coule de moi

Si vous aimez la bonne grosse verve on a aussi pour vous les expressions de beauf à réhabiliter ou encore les blagues de beauf pour rire en toutes circonstances.

Si vous voyez encore d’autres expressions qui nous auraient échappé, vos nouvelles contributions sont les bienvenues. Ce top vise à rentrer au panthéon des listes les plus complètes pour dire autrement qu’on se liquéfie du derche.