Comme l’urgence climatique devient de plus en plus présente au sein de notre société, tout le monde y va de son grain de sel pour proposer des solutions contre ce problème qui nous concerne tous et nous propulse dans un ravin dont nous ne reviendrons jamais et qui en plus pue un peu le vieux cul. S’il y a de bonnes idées de proposées, certaines sont plus étranges et discutables et d’autres sont carrément stupides. On vous propose de voir un petit mix de tout ça, pour vous prouver que c’est toujours pas gagné et que ça ne présage clairement rien de bon pour la suite si on ne s’entoure pas de gens un peu plus réfléchis.

1. Bloquer les rayons du soleil avec des miroirs

Les rayons du soleil ne sont plus assez bloqués par la couche d’ozone ? Pas de soucis, il suffit de balancer des milliers de miroirs dans l’espace pour les réfléchir pour rafraichir la surface de la planète. Bon, même si on parvenait à mettre en place un tel procédé (ce qui serait complètement stupide sans parler du prix), cela ne réfléchirait que 1 % du rayonnement solaire donc c’est pas super effectif. Sans compter que si jamais les miroirs se cassent la gueule on risque de s’en prendre directement sur la tronche et ça c’est pas un projet qu’on veut voir arriver.

2. Faire caca un jour sur deux

Cette idée de génie vient du président brésilien Jair Bolsonaro, un homme qui parvient toujours à surprendre avec la seule constante de le faire toujours en mal. L’homme avait proposé de manger moins et de faire caca un jour sur deux pour économiser l’eau. Qu’est-ce que vous voulez ajouter à ça, le mec est meilleur en vannes que moi j’ai rien pour y rebondir sur ce point, si ce n’est une bonne dose de consternation.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Palácio do Planalto

3. Mettre une couverture sur les glaciers pour les empêcher de fondre

Cette idée vient à la base de la Suisse qui voulait empêcher la fuite des glaciers, pas spécialement par amour de la nature mais pour protéger ses stations de ski, un bon paradoxe écologique. L’idée est simple et peut se résumer à foutre des grosses couvertures blanches qui n’absorbent pas la chaleur sur les étendues de neige. Ça peut sembler débile mais ça marche plutôt bien comme idée puisqu’on a calculé que ça avait réduit de 80% la fonte de neige à ces endroits. Mais une fois de plus on traite les symptômes et pas la maladie si on n’essaie pas de bloquer la source du problème.

4. Attacher une laisse à un astéroïde pour le dévier...

Dans l’optique de l’arrivée d’un astéroïde en direction de la planète certains scientifiques ont proposé un plan assez loufoque pour le dévier : lui accrocher une laisse longue de plusieurs milliers de kilomètres pour créer un effet balancier et renvoyer cette saloperie de là où il vient. Ça veut dire qu’il faut déjà fabriquer cette « corde » super résistante, trouver un moyen d’aller l’accrocher solidement à l’astéroïde et ensuite prier pour que ça fonctionne. Beaucoup d’incertitudes alors qu’il suffit d’envoyer l’équipe de Armaggeddon pour régler le problème.

5. ... Ou dévier un astéroïde en direction de la Russie

Toujours dans l’optique de l’arrivée d’un astéroïde en direction de la planète, des scientifiques américains ont proposé un plan de déviation pour l’envoyer vers des destinations qui provoqueraient « le moins de dommages ». Et ces deux destinations sont le Venezuela et la Russie, ce qui (vous l’imaginez assez aisément) serait assez mal accepté par ces deux pays et leurs dirigeants. Pas impossible que ça fasse éclater une guerre, surtout si la Russie est choisie, ce qui en fait donc une bonne idée de merde.

6. Influer sur la météo en balançant des produits dans les nuages

Figurez-vous qu’il existe en Chine le Bureau des modifications météorologiques de Pékin. Une véritable division qui s’occupe comme son nom l’indique de changer la météo. Un programme qui coûte 168 millions de dollars et qui consiste à balancer dans les nuages des fusées chargées d’iodures d’argent afin qu’il pleuve avant d’arriver au dessus de la ville. Une solution qui était très pratique pour gérer les JO de 2008 mais en ce qui concerne la gestion du climat sur le long terme, on est moins convaincus.

7. Balancer des produits chimiques sur les pôles pour les refroidir

Les pôles se réchauffent et nous vouent à un futur apocalyptique ? Pas de panique : on va blinder des avions militaires de produits chimiques et les envoyer survoler les pôles pour les recouvrir de cette solution miracle (13 millions de tonnes) qui devrait les refroidir. C’est une idée réalisable mais particulièrement controversée et contestée par de nombreux scientifiques. Déjà il faudrait 175 000 vols d’avion par an pour réaliser le projet, ce qui n’est pas du tout génial pour réduire la pollution mais en plus on n’a aucune idée des effets indésirables que pourrait provoquer une telle quantité de ces produits.

8. Installer les usines polluantes directement dans l'espace

L’idée nous vient de Jeff Bezos, un homme qui sait ce qu’il veut et l’obtient grâce à des caprices de milliardaire. Son idée (plutôt que de réduire son empreinte carbone personnelle ou changer les méthodes polluantes d’Amazon) est d’aller directement installer les usines les plus polluantes dans l’espace, parce que finalement ce serait mieux d’aller polluer là-haut que sur Terre, ou que d’arrêter de polluer à outrance par exemple. Ça fait peur.

Encore de beaux projets pourris pour sauver la planète, de quoi faire arriver de nombreux tweets sur l’écologie qui nous aident à avaler la pilule.

Sources : 20 minutes, L’express, Cracked, L’adn, Reader’s Digest, Trust My Science.