Si vous suivez un peu l’actualité vous avez peut-être remarqué qu’on venait de découvrir début 2022 un tout nouveau récif corallien du côté de Tahiti. Bon, dit comme ça on pourrait s’en foutre mais non, c’est une super nouvelle puisque quand on en découvre un nouveau en général on le défonce très rapidement, comme la grande barrière de corail ainsi que les autres plus beaux récifs coralliens du monde. On va donc passer en revue les meilleures méthodes pour bien niquer un récif corallien, parce que ça sert clairement à que dalle ces trucs.

1. Le forer pour y trouver du pétrole

Quand on a pas trop de race comme les compagnies pétrolières, on se fout de savoir si un endroit naturel est protégé ou mérite de rester intact s’il y a une chance infime d’y trouver quelques litres de pétrole. La méthode a fait ses preuves à plusieurs reprises donc on peut toujours aller lui forer sa petite gueule pour voir s’il cache du pétrole, il n’en restera plus grand chose après coup.

2. Faire un tournage à proximité

Quoi de mieux pour bien polluer et ruiner un endroit naturel que d’y organiser un tournage ? Peu de choses, comme on vous l’avait montré avec les tournages qui ont bien foutu la merde ça pollue pas mal ce genre de manifestations. Des véhicules en pagaille, des stars qui se déplacent en yacht et des équipes qui laissent tomber leurs gobelets de café au fond de la mer, du classique.

3. Faire échouer un paquebot dessus

Bon on va pas se mentir, le meilleur moyen de polluer un truc c’est d’y faire couler un paquebot ou un tanker qui transporte du pétrole. D’abord le poids du navire va bien déformer le terrain et faire crever les plantes aquatiques mais en plus avec un peu de chances le réservoir de carburant va se déverser et bien niquer tout ce qui avait survécu. Ça ajoutera des trucs flippants au fond des océans en plus.

4. L'ouvrir aux instagrameurs

Il y a pas mal d’endroits naturels menacés à cause des instagrameurs et un récif corallien coche toutes les cases : c’est beau, coloré, plein de vie et ça se trouve à proximité d’une destination paradisiaque. Bref, ça fait de jolies photos pour les réseaux et en quelques mois nul doute que le récif sera bien défoncé comme il le mérite.

5. Enterrer les déchets nucléaires dedans

C’est toujours la grosse galère pour décider de ce qu’on doit faire des déchets nucléaires, on a par exemple pensé à les envoyer dans l’espace mais ça coute cher. Un nouveau récif corallien c’est une aubaine pour ENFIN régler ce problème on peut tout enterrer dessous et se dire que si c’est assez profond ça ne nous reviendra jamais dans la gueule. Une technique qui ne nous a jamais fait défaut.

6. Ouvrir une location de jet-ski juste à côté

Le jet-ski c’est super fun, et ça pollue pas mal. Ajoutez à ça des locations de bateaux à moteur pour faire du ski nautique et du wake-board et vous obtenez un bon moyen de tuer à petit feu les fonds marins. Bon ce sera pas la technique la plus rapide je vous l’accorde, mais avec un peu de patience on obtiendra le résultat escompté.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Isiwal

7. Construire le plus gros parking de yachts du monde

Vous voyez toutes ces stars américaines qui donnent des leçons aux oscars pour préserver la planète mais passent leur temps dans des yachts ? Eh bien c’est pour eux qu’on pourrait fabriquer un immense parking pour yachts (un port si vous préférez). En plus ça ramène du beau monde dans le coin, c’est sympa.

8. Y balancer des litres de crème solaire

Un bon classique qui pollue comme il faut et qu’on laisse passer tout tranquillement : la crème solaire. Parce que ce serait dommage de cramer quand on lézarde son gros cul sur une plage toute la journée, autant s’enduire de ce produit avant d’aller se rincer dans l’eau et faire crever tout l’écosystème.

9. Creuser une annexe du canal de Suez dedans

Ok géographiquement c’est pas du tout le même coin, mais on s’en fout, le but c’est juste de défoncer le récif. Creuser une annexe du canal de Suez directement dans le récif corallien de Tahiti est probablement la meilleure idée jamais proposée dans un top, quoi qu’en disent les experts et les géographes.

10. Y organiser la prochaine coupe du monde

En deux mots : tout péter pour faire des stades et des parkings, potentiellement en laissant crever les ouvriers qui travaillent dessus dans l’indifférence la plus totale. Si c’est passé pour le Qatar y’a pas de raisons que ça passe pas ici.

Vous pensez qu’on va le garder intact combien de temps ce récif avec ces techniques ? Et si vous aimez tout ce qui touche à la mer de manière générale vous pouvez aller voir les endroits sous marins les plus profonds et les images effrayantes des profondeurs.