Généralement, la partie de l’arbre qu’on à tendance à utiliser pour sculpter, c’est plutôt le tronc. Le bois quoi. Mais Lorenzo Duran lui, à choisi de tenter le coup avec les feuilles. A l’aide de petits instruments, d’une loupe et de beaucoup de patience, il taille ses motifs dans des feuilles d’arbres. Des œuvres éphémères, compte tenu de la durée de vie d’une feuille… Son travail de fourmi est impressionnant.