Le problème quand on passe son temps à se reluquer le nombril, c’est qu’on ne fait pas forcément attention à l’endroit où l’on met les pieds. Les nôtres, on a décidé de les mettre dans le plat, avec ces lieux victimes de leur notoriété sur Instagram. Bon, vous me direz en ce moment il y a un peu moins de monde là-bas.

1. La rue Crémieux à Paris

Cette petite rue aux façades colorées voit défiler jusqu’à 3000 curieux qui viennent quotidiennement prendre la pose telles des stars d’un énième navet romantique. Un enfer pour les riverains qui pensaient vivre dans un petit bout de province niché en plein milieu de Paris, et qui se retrouve figurants de mises en scène égocentriques. Un compte instagram a même été créé avec une sélection des clichés les plus improbables pris rue Crémieux.

2. Lake Elsinore en Californie

Les influenceurs d’Instagram, c’est un peu comme un pote qui débarque à l’improviste à ta soirée. Au début, tu trouves ça sympa… Ca l’est beaucoup moins lorsque tu te rends compte qu’il est venu avec sa horde habituelle de pic-assiettes qui ne manquera pas de retourner tout ton appart ! Un phénomène que connaît trop bien la localité californienne de Lake Elsinore réputée pour ses champs de coquelicots. Une notoriété locale jusqu’à ce qu’une influenceuse poste une photo d’elle gambadant parmi les fleurs. Résultat, quelques semaines plus tard, c’est une meute de fans qui rappliqua, telle une invasion de criquets, et qui laissa les champs dans un sale état. Depuis, les lieux se sont transformés en parc d’attraction narcissique malgré les mise en garde des autorités.

3. La plage d’El Hierro à Fuerteventura

Immortalisée par des influenceurs sur Instagram, cette plage a vu déferler des hordes de touristes venues fouler son sol recouvert d’algues calcaires . Une particularité qui la fait ressembler à un immense champs de pop-corn. De jolies photos en perspective donc avec la tentation de repartir avec un échantillon de cette curiosité géologique. Chaque année, ce sont en effet plus de 100 kilos d’algues calcaires qui disparaissent ainsi de la plage de pop-corn beach El Hierro.

4. Les sources de l’Huveaune dans le Var

Dans la forêt située à proximité du village de Nans-les-Pins se cach(ai)ent des vasques de calcaire dans laquelle se déversent les sources de l’Huveaune. Un lieu longtemps connu uniquement des habitants de la région jusqu’à ce qu’une influenceuse s’en serve de décor pour mettre en scène son égocentrisme. Résultat, les jours qui suivirent la mise en ligne de ses photos, des centaines de personnes se pointèrent pour y trouver eux-aussi leur moment de gloire, certains allant jusqu’à y barboter en maillot de bain, en mode jacuzzi ! Man versus Wild… mais cette fois c’est la nature qui a morflé !

5. L’île de Santorin en Grèce

Avec ses toits bleu, ses façades recouvertes de tipex, et la mer en guise d’horizon, l’île des Cyclades se transforme chaque été en miroir des vanités pour des centaines de milliers de touristes. A cette période de l’année, le # santorini dépasse régulièrement les 6 millions de posts sur Instagram, saturant les réseaux internet au grand désespoir des locaux qui renouent chaque été avec le modem 56k.

6. Pura Lempuyang à Bali

La photo miroir avec le reflet du paysage dans une étendue d’eau située au premier plan, est à la photo Instagram, ce que la roue est à l’épreuve de gymnastique en EPS : un mouvement imposé qu’on foire à tous les coups mais qui nous rend quand même hyper fier ! L’office du tourisme de la province balinaise de Kapubaten Karangasem l’a bien compris et a photoshopé une photo du temple de Lempuyang pour attirer les touristes en quête du cliché ultime. Problème, il n’y a pas suffisamment d’eau devant le monument pour espérer reproduire l’effet miroir escompté. Un détail qui n’empêche pas des milliers de curieux de se presser sur les lieux chaque année… et d’en repartir bredouilles !

7. Le quartier de Choi Hung à Hong Kong

Les barres d’immeubles colorées de ce quartier ont tout pour finir encadrées dans les boutiques YellowKorner. L’autre possibilité consiste à faire comme ces dizaines de milliers de Chinois qui se pressent régulièrement sur les lieux pour shooter leurs propres clichés. Et tant pis si tout le monde se retrouve avec les mêmes photos prises depuis les mêmes endroits, notamment le terrain de basket situé au pied des immeubles qui accueille plus de touristes que de sportifs. Cette notoriété s’accompagne de nuisances comme celle de croiser fréquemment des curieux qui se baladent dans les étages des immeubles comme s’ils visitaient le Louvre.

8. Angkor Watt au Cambodge

Temple hindou dédié au dieu Vishnu avant de virer bouddhiste au 12ème siècle, Angkor a vu sa spiritualité sacrifiée sur l’autel touristique. Il faut y jouer des coudes pour espérer décrocher la photo qui va bien, enfin presque puisqu’on ne pourra s’empêcher d’y ajouter un superbe filtre avant de la poster sur les réseaux sociaux. Parce que le vrai artiste ici, c’est bibi !

9. Le rocher de Trolltunga en Norvège

Cette pointe rocheuse suspendue 700m au-dessus du lac Ringedalsvatnet est un lieu de pèlerinage pour les touristes de passage en Norvège, avec à la clé des mises en scène vertigineuses destinées à buzzer sur Instagram. Problème, 100 000 personnes ont chaque année la même idée… avec forcément des embouteillages aux heures de pointe !

10. La médina de Chefchaouen au Maroc

Si le bleu sur les murs est réputé pour repousser les moustiques, les habitants de cette petite ville au nord du Maroc ont découvert que cette couleur attirait à contrario les touristes et adeptes d’Instagram. L’affluence y est telle que chaque jour, il faut faire la queue pour poser sur les marches de cet escalier de la vieille ville.

Conclusion : faîtes pas les cons, restez chez vous !

Source

Sinon pour continuer avec Instagram, on a le top de la meuf qui dit la vérité sur Instagram, les mecs qui prennent en photo leur meuf sur Instagram, et Instagram VS Réalité.