Comme chaque fin d’année, les classements des meilleurs séries des douze derniers arrivent en tsunami sur la toile. Et comme finalement on est un peu comme tout le monde, y’a pas de raisons qu’on vous partage pas nos petites pépites de l’année. Promis, on va surtout essayer ici de ne pas ressortir les mêmes séries que tout le monde parce OUI CA VA ON A COMPRIS QUE LE JEU DE LA DAME CA AVAIT PAS TROP MAL MARCHE SUR NETFLIX MAIS CA VA MAINTENANT ON PEUT PASSER A AUTRE CHOSE ? Insup’ ces séries qu’on était obligé d’aimer en 2020.

Vouala.

Quand tu as trop regardé le Jeu de la Dame

Vous ne trompez personne...

Posted by Topito on Thursday, December 3, 2020

1. Unorthodox

Normalement vous devriez déjà savoir que cette série est bien puisqu’on vous avait écrit les raisons de regarder Unorthodox. Alors ça suffit maintenant, on va pas se répéter non plus.

Pourquoi tu vas aimer ? Parce que les filles rasées c’est ton dada.

Où tu peux la regarder ? Netflix, fraté.

Crédits photo : Unorthodox

2. Tales from the Loop

OK on se calme tout de suite déjà parce que la musique de la série est signée Philip Glass et Paul Leonard-Morgan ce qui devrait d’emblée pour chauffer les particules. ENSUITE. Dans le genre SF, on est sur un truc plutôt esthétique, chaque épisode se centre sur un personnage, mais tous prennent place dans le même décor : un petit village situé au dessus d’une machine qu’on appelle « The Loop » et qui explore les mystères de l’univers. Et v’la-ti pas que ya des histoires de boucles temporelles et tout le tintouin dans une ambiance retrofuturiste qui n’est pas pour nous déplaire.

Pourquoi tu vas aimer ? Parce qu’il y a un peu de Black Mirror et de Retour vers le futur. Vite fait quoi.

Où tu peux la regarder ? Amazon, cuisse de poulet.

Crédits photo : Tales from the Loop

3. Devs

Cette série n’a rien à voir avec Tales From de Loop mais elle y fait pourtant penser dans son ambiance scientifico-futuriste-minimaliste. Ici, on suit Lily Chan, ingénieure informatique donc le mec vient de se suicider de manière particulièrement violente alors qu’il venait de commencer à travailler pour une société de tech ultra puissante. La question c’est : qu’a découvert son petit ami pour que cela mène à sa mort ?

Pourquoi tu vas aimer ? Parce que ça donne le vertige sur des questions existentielles, la vie, la mort, l’amour, toussa toussa koua.

Où tu peux la regarder ? MyCanal, zouave.

Crédits photo : Devs

4. The Plot Against America

Vous vous êtes déjà demandé à quoi ressemblerait les Etats-Unis dans les années 40 s’ils étaient devenus fascistes ? Voilà la réponse. Charles Lindberg, aviateur et sympathisant nazi devient président des Etats-Unis dans cette réalité alternative et l’on découvre comment une famille juive se trouve touchée par un état en pleine conversion fasciste.

Pourquoi tu vas aimer ? Parce que c’est une série de David Simon. Et on est obligé d’aimer tout ce que fait David Simon. Même si c’est pas sa meilleure série. C’est David Simon. On aime David Simon. David Simon. David Simon. David Simon.

Où tu peux la regarder ? MyCanal, la veine.

Crédits photo : The Plot Against America

5. I May Destroy you

Arabella Essiuedu a tout d’une auteure cool londonienne. Elle sort, elle connaît tout le monde, elle est insouciante et en plus elle a des cheveux roses. Mais un soir après qu’on lui ait collé une drogue dans son verre, un inconnu la viole dans les toilettes. Sympa comme pitch de départ ? Toute la série raconte comment son cerveau va reconstruire progressivement le pire souvenir de sa vie, et comment vivre après une telle horreur. Toutefois la série n’est pas du traitée sur le ton de la tragédie malgré le sujet ultra lourd qu’elle porte, ça reste étrangement drôle et joyeux ce qui la rend d’autant plus brutale.

Pourquoi tu vas aimer ? Parce que l’histoire traite des agressions sexuelles comme on le voit rarement, en explorant les conséquences psychiques sur leurs victimes à travers les rapports sociaux, leur travail, leur vie quoi.

Où tu peux la regarder ? OCS, garnement.

Crédits photo : I May Destroy You

6. Validé

WO les gars, on vous a parlé de cette série génial dans ce top des raisons de regarder Validé. Après c’est à vous de faire le reste du boulot hein moi je peux pas la regarder pour vous.

Pourquoi tu vas aimer ? Parce qu’on t’a dit que c’était bien bon sang, tu le fais exprès ou quoi ?

Où tu peux la regarder ? MyCanal, le sang.

Crédits photo : Validé

7. Raised by wolves

Si avec Ridley Scott on est parfois à la frontière du nanar, cette série parvient à ne jamais sombrer dans le ridicule malgré des parents androïdes qui jouent donc comme des androïdes. En réalité la série traite de l’athéisme presque au même titre qu’une religion et se penche sur les croyances qui construisent la fable humaine. Tout ça enrobé de bestioles cheloues et de vaisseaux spatiaux, et ça fait bien le job.

Pourquoi tu vas aimer ? Parce que contrairement au titre, il n’y a pas vraiment de loups.

Où tu peux la regarder ? MyCanal, maroufle.

Crédits photo : Raised by Wolves

8. The Virtues

Comme beaucoup d’Anglais, Joseph est alcoolique et visiblement il ne va pas très bien. Encore moins bien quand son ex-femme s’envole à l’autre bout du monde s’expatrier avec leur enfant. Joseph profite donc de ce moment de détresse pour retrouver les traces de sa sœur dont il a été séparé enfant. Ces retrouvailles le plongent dans les souvenirs de son enfance dont on pourrait dire qu’elle se situe plutôt vers zéro sur l’échelle du fun. Quatre épisodes pour nous narrer cette odyssée intime très troublante qui évoque l’immonde face cachée des orphelinats.

Pourquoi tu vas aimer ? Parce que tu n’étais pas assez en déprime en confinement, il t’en fallait un peu plus.

Où tu peux la regarder ? Arte, brigand.

Crédits photo : The Virtues

9. Cheyenne & Lola

Dernière trouvaille en date ! Cette série génialissime mérite toute notre attention. D’abord on y trouve une brochette d’actrices et d’acteurs géniaux. Charlotte Lebon bien sûr, Veerle Baetens évidemment, mais aussi Sophie-Marie Larrouy dite SML (bien connue des « A bientôt de te revoir » addictos, et de son nouveau podcast « On est chez nous« ) qui se révèle superbe comédienne. Mettez-moi tout ce joli monde dans une ambiance Haut-de-France du Mordor, rajoutez-y un meurtre et des migrants à faire passer clandestinement sur le ferry menant en Angleterre et vous obtiendrez la nouvelle série de Virginie Brac (scénariste d’Engrenages).

Pourquoi tu vas aimer ? Pour les leggings de Charlotte Lebon qui ont refaçonné ma garde-robe.

Où tu peux la regarder ? OCS, fripon.

Crédits photo : Cheyenne et Lola

10. Mrs. America

Plongée dans le coeur des années 70 américaines à l’heure de l’Equal Rights Amendment censé inscrire l’égalité des droits entre les sexes devant la constitution des Etats-Unis. On y croise donc naturellement les grandes personnalités féministes américaines de Gloria Steinem, Bella Abzug ou Shirley Chisholm mais aussi les figures conservatrices qui se battent bec et ongle pour maintenir les femmes au foyer. Si cette bonne vieille Gloria a dénigré la série la trouvant un peu foireuse (et rejetant absolument le fait que que Phyllis Schlafly ait été considérée comme une menace), nous on n’est pas Gloria Steinem et on a moult bien aimé. Bon après Gloria Steinem est certainement mieux placée que nous ou que la série pour parler de cette période.

Pourquoi tu vas aimer ? Parce que c’est une bonne introduction à l’histoire du féminisme américain. Attention c’est pas suffisant, mais c’est un début.

Où tu peux la regarder ? MyCanal, vermine.

Crédits photo : Mrs. America

11. No Man's land

Après avoir, pense-t-il, vu sa sœur dans un vidéo de Peshmergas, Antoine part à sa recherche alors qu’il la croyait morte dans un attentat en Egypte. Il se retrouve alors en plein cœur de cette guerre larvée entre l’état islamique et les combattantes Kurdes.

Pourquoi tu vas aimer ? Parce c’est ambitieux et ça traite d’un sujet relativement peu abordé dans les séries française et parvient à livrer un subtil mélange entre drame familial et thriller politique.

Où tu peux la regarder ? Arte, gredin.

Crédits photo : No Man's Land

12. Crisis Jung

Vous aimez les séries qui sortent des sentiers battus ? Bon bah là on a une série qui fait du hors piste sur la lave. Cela dit, il y avait des signes. Les créations du studios Bobbypills sont assez dingues (allez donc checker Vermin ou Peepoodoo). Comment vous résumer le bordel ? Jung vit un fol amour avec Maria mais celle-ci a le culot de se faire décapiter par Petit Jésus. Ni une, ni deux, Jung va remuer ciel et terre pour retrouver son amour perdu. 10 épisodes de 7 minutes, ça passe crème fraîche.

Pourquoi tu vas aimer ? Parce que tu as aimé Last Man (et que ce sont les mêmes créateurs), et parce que tu aimes manger du verre pilé dans un bol de lait demi-écrémé pour le petit déjeuner.

Où tu peux la regarder ? Netflix, vipère.

13. The Undoing

Pas étonnant qu’il y ait quelque chose de Big Little Lies dans cette série puisque qu’il s’agit du même scénariste David E. Kelley et qu’on retrouve la bionique Nicole Kidman. Elle joue ici une thérapeute en big love avec son keum menant une vie de luxe à New York. Sauf que tout bascule quand son innocence incarnée de mari Hugh Grant est accusé d’avoir tué une jeune femme. Je vous en dis pas plus mais c’est un bon thriller comme on les aime, qui a le mérite en plus de se limiter à 6 épisodes.

Pourquoi tu vas aimer ? parce que Nicole Kidman parvient à afficher pas moins de 2 émotions différentes sur son visage.

Où tu peux la regarder ? OCS, flibustier.

Crédits photo : The Undoing

14. Parlement

Co-production franco-germano-belge de 10 épisodes, cette série ultra chouette nous dépeint les coulisses du Parlement européen à travers les yeux de Samy (joué par Xavier Lacaille, à retrouver dans le duo Ambroise et Xavier qui est une des plus belles choses que l’humanité ait jamais produit, après les grille-pains), jeune assistant parlementaire qui tentera de mettre en place un projet de loi interdisant la pêche aux ailerons de requin. Et figurez-vous que c’est aussi drôle que loufoque malgré le sujet qui pourrait être franchement rébarbatif pour les novives en parlementations parlementariales. Eh bah non, même pas.

Pourquoi tu vas aimer ? Parce que tu vas enfin comprendre un tout petit peu quelque chose au fonctionnement du parlement européen.

Où tu peux la regarder ? France TV Slash, chacal.

Crédits photo : Parlement

Oui il y a d’autres séries qui auraient leur place dans ce top, oui vous ne pensez peut-être pas que ces séries sont bien mais écoutez finalement quelque part est-ce que la vie n’est pas faite de compromis ? Et sinon partagez vos coups de cœur dans les comm’ les p’tits gars.