Cette année, on est officiellement privé de Nouvel An. Forcément, ça fait un choc parce que la dernière fois que c’est arrivé, tu avais 15 ans et tes parents t’avaient surpris à faire le mur avec un sac à dos qui fait « gling-gling » à cause des 7 bouteilles de vodka qui s’entrechoquent. En 2020, tout le monde est logé à la même enseigne et si tu veux faire la fête pour célébrer le passage en 2021, il va falloir le faire dans l’illégalité. Attention, on parle ici d’un Nouvel An de déglingos réservé aux délinquants qui n’ont pas froid aux yeux.

1. Inviter 7 personnes au lieu de 6

Inviter 6 personnes, déjà, c’est être dans l’illégalité puisqu’on est censé être 6 en tout (et logiquement, tu ne vas pas organiser une soirée pour te barrer en laissant tout le monde s’amuser sans toi). Pour être encore un peu plus dans la provoc, l’idéal est donc d’inviter 7 personnes (des gens que tu connais de préférence). Si tu veux vraiment être dans l’abus, tu peux leur proposer de venir avec un « +1 ».

2. Dire aux invités d'arriver à 20h02

Le couvre-feu, c’est 20h et pas une minute de plus. Mais en même temps, c’est déjà interdit de faire une fête alors autant se la jouer délinquant jusqu’au bout. 20h02, c’est l’horaire parfait pour paraitre un peu bad boy sans payer 135 €.

3. Acheter une bouteille de champagne alors qu'on n'a que 17 ans et demi

Attention les yeux, c’est ici que les problèmes commencent. Acheter de l’alcool quand on est mineur, c’est parfaitement interdit donc chuuuut, ce top ne doit pas tomber entre de mauvaises mains. On vous refile l’idée comme ça : il y a des chances que le caissier ne vérifie pas la carte d’identité. Après, on veut pas avoir de problème nous donc si on vous demande, vous ne l’avez pas lu ici (c’est une combine top secrète).

4. Étaler le foie gras sur les toasts

Tant qu’à faire une soirée clandestine, on peut directement abandonner le politiquement correct. Le vrai truc de voyou à faire en soirée : étaler son foie gras au lieu de le déposer sur du pain. C’est risqué, c’est dangereux, mais c’est un peu ça la vie de truand.

5. Utiliser des serviettes jetables

Quand on est un gredin qui fait la fête sans autorisation, on peut dire fuck à la bien-pensance. Les vrais délinquants n’ont que faire de l’écologie et utilisent des serviettes en papier jetables au lieu des serviettes de table en tissu. Bon par contre, il faut un certain level de truanderie avant de pouvoir utiliser des gobelets en plastique.

6. Faire le décompte une minute en retard

Le décompte du Nouvel An, c’est sacré. Les plus minutieux vont jusqu’à allumer la télé pour être sûr de leur coup mais cette année, on parle d’une soirée de déglingos. Rien ne doit être fait dans les normes et pour être un vrai bandit, tu peux lancer le compte à rebours une minute trop tard. Si tu penses en être capable, tu peux même le faire une heure plus tard.

7. Manger des huîtres déjà ouvertes

Quand on est le roi de la déglingue, on n’a pas peur de mourir et on prend des risques parce qu’ici c’est la rue, la vraie. Alors, on mange les chips à même le paquet alors que c’est pas très Covid et on gobe des huitres qui datent de la veille et parfois même celles qui sont entrouvertes. Hé ouais, c’est ça d’être badass.

8. Fumer du CBD

La délinquance, c’est marrant 5 minutes mais fumer c’est mal. Heureusement, il y a le CBD qui permet de conserver la street cred sans mettre sa santé en danger. Comme quoi, le banditisme est à la portée de tous.

9. Ne pas mettre de mot dans l'ascenseur

Être un bon voisin, c’est tenir la porte de l’ascenseur quand quelqu’un arrive mais c’est aussi prévenir quand on organise une soirée. Un petit mot dans la cage d’escalier, ça ne demande pas beaucoup d’efforts et ça permet d’éviter la venue des flics à 3h du mat. Mais évidemment, on parle ici d’une soirée clandestine placée sous le signe de la thug Life. Alors on n’écrit pas de mot, on ne prévient personne et on s’éclate avec de la musique à un volume raisonnable.

10. Enlever son masque pour dormir

WOWOWO ! On veut bien faire les malins pour amuser la galerie mais y a des limites à ne pas franchir, on est tout de même en période de pandémie nom d’une pipe ! Alors on garde gentiment son masque pour dormir, pour manger et même pour galoche son crush. Un peu de tenue bon sang.

Ça y est, tu es prêt pour ta fête clandestine. Il ne te reste plus qu’à trouver un lieu insolite pour la fête. On te conseille de la faire sous un pont ou dans les escaliers de Gare du Nord pour garder la street cred au max.