En 2020, beaucoup plus de gens sont morts, mais pour ce qui est des naissances, zéro changement : ça continue. Et là on a deux teams qui se créent chez les parents : ceux qui donnent les prénoms les plus courants de 2020, et ceux qui testent l’originalité quitte à donner des prénoms totalement pourris à leur gosse. C’est bien évidemment ceux-là qu’on va mettre en avant aujourd’hui grâce au super taf de la Ligue des Officiers d’Etat Civil qui recensent tous les ans les pires prénoms donnés par des parents sadiques (ou très cons).

1. Jésus Power

L’analyse de Topito : Elu pire prénom de l’année alors que c’est trop stylé. C’est un peu un Jésus/super-héros qui lance des hosties téléguidées pour combattre les démons. Enfin c’est comme ça que je le vois.

2. Mortel Léontine

L’analyse de Topito : Ça sent le couple de parents composé d’une maman bobo chic et d’un papa tueur en série, et ça va donner une gosse trop mignonne qui torture les autres enfants à la crèche. Bravo pour ce combo.

3. X Æ A-12

L’analyse de Topito : C’est le prénom du dernier fils d’Elon Musk, un truc à base de références scientifiques qui font probablement rire le papa mais qui feront pleurer le fils à l’école. On sait même pas comment ça doit se prononcer à l’oral du coup on l’appellera Jean-Pierre.

4. Gwendaulynne

L’analyse de Topito : On avait dit d’arrêter avec les orthographes originales de prénoms. Déjà que Gwendoline c’est pas bien jojo (désolé la Bretagne) alors là en plus personne ne saura jamais comment l’écrire. Cette fille va finir seule et rejetée de tous et personne ne viendra à son anniversaire sur le thème des Anges de la Téléréalité, félicitations les parents.

5. Dextérité

L’analyse de Topito : C’est un coup à finir avec un gosse magicien ce prénom. Et personne ne veut de gosse magicien, parce qu’il va vouloir acheter plein de trucs chers dans les magasins de magie et qu’il ne chopera jamais dans les soirées.

6. Beyoncia

L’analyse de Topito : C’est la version Wish de Beyoncé, celle qui fait des concerts mais devant seulement 8 personnes (sa famille essentiellement). Je lui prédis un bel avenir de merde.

7. Thiamëlyo

L’analyse de Topito : Désolé, vous pouvez répéter parce que j’ai rien compris ? Suffit pas de mettre des lettres au hasard ensemble pour créer un prénom hein.

8. Serge-Moustapha

L’analyse de Topito : Cas typique de prénoms normaux de deux origines différentes qui deviennent totalement ridicules quand ils sont assemblés à deux. Pour 2021 on espère voir un Lucien-Djibril et une Yasmine-Georgette histoire de faire perdurer cette belle tradition.

9. Keren Love Chantal

L’analyse de Topito : « Keren Love » y’avait un truc genre nom d’artiste ou d’actrice porno, mais qu’est-ce que le « Chantal » vient foutre ici ???

10. Kekoa-Cheyenne

L’analyse de Topito : Littéralement ça veut dire « Homme énergique et bon orateur ». Dans les faits, on sent plutôt que ce garçon commettra son premier vol à main armée à 12 ans et sortira un album de rap à 17.

11. Djayrick

L’analyse de Topito : Un mélange entre Derrick et un DJ. Du coup ça va donner un mec qui résout des enquêtes en allemand sur de la grosse Drum’n’bass. Je prépare tout de suite une adaptation de la vie de ce mec en série Netflix.

12. Korona

L’analyse de Topito : C’est comme le coronavirus mais en version qui danse sur de la K-pop. C’est un peu l’ange de la mort de 2020 qui déclenchera l’Apocalypse.

13. Kora-Lee

L’analyse de Topito : Et hop une autre orthographe pourrie. Si « Coralie » c’était pas assez stylé pour vous y’avait plein d’autres prénoms vous savez. Genre Joëlle, Dominique ou Myrtille. Bon ok j’ai peut-être pas choisi les meilleurs mais vous avez compris.

14. Dauphin

L’analyse de Topito : Allez ça part en mode méga flemme, les parents ont juste pris un truc qu’ils avaient sous les yeux et ils en ont fait un prénom. Il se trouve que là ils étaient en train de mater un docu sur les dauphins, mais ça aurait pu être un doc sur le pâté en boîte, et là ça aurait vraiment été terrible.

15. Satanfoune

L’analyse de Topito : Le prénom est d’origine sénégalaise, et ça sonne peut-être très bien en wolof, mais en français c’est quand même un peu compliqué.

Alors, lesquels on ajoute aux pires prénoms de la décennie ?

Merci à la Ligue des Officiers d’Etat Civil