Quand on décide de l’identité de sa marque on passe par une variété de moments décisifs et de choix lourds de conséquences : logo, nom, charte graphique, type de cafetière utilisée en open-space, choix du surnom du stagiaire qui s’appelle Claude… Aujourd’hui on va s’attarder sur le choix des noms avec les marques qui ont failli s’appeler autrement et croyez-nous, le monde aurait été vraiment différent.

1. Google = Backrub

Peut-être qu’on aurait acheté des Backrub glass et qu’on aurait eu des adresses Bmail. À part ça tout aurait été pareil probablement. Sinon vous connaissez les outils Google qui sont utiles ?

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : The Pancake of Heaven!

2. Tinder = Matchbox

Matchbox c’est une boîte d’allumettes en anglais, donc le nom est franchement pas mal parce qu’en plus un « match » ça veut dire qu’on se plait dans le milieu du dating et une boîte à match ça veut dire que c’est « the place to match ». C’était malin, du coup Tinder c’est nul.

Crédits photo (Domaine Public) : Tinder

3. Apple = Apple Computer

Nul, pourri, à chier. Si Apple s’était vraiment appelé comme ça, on aurait jamais eu d’iPhone ou d’iWatch vu que c’est pas des ordinateurs. Heureusement qu’ils ont fait ce choix sinon on aurait jamais eu les astuces iPhone.

Crédits photo (Domaine Public) : Original : Rob Janoff

4. Snapchat = Pictaboo

C’est un peu pour ça que le fantôme est resté leur logo, vu que « boo » c’est le bruit que sont censé faire les fantômes. Mais bon, au dernier moment on a décidé d’utiliser Snapchat, contraction de Snapshot (photo) et chat (dialogue). Pas con.

Crédits photo : Snapchat

5. Pepsi = Brad's Drink

Qui est Brad ? Pourquoi c’est SA boisson ? Aucune idée. Le problème c’est que ça induisait un peu que c’était sa propriété et ça donnait pas forcément envie d’en boire vu qu’on se disait qu’il allait probablement s’en rendre compte et nous péter la gueule le fameux Brad. Du coup Pepsi. Je sais pas si c’est la vraie raison, je vous donne juste mon hypothèse.

Crédits photo (Domaine Public) : PepsiCo

6. Ebay = AuctionWeb

Littéralement « vente aux enchères web » ce qui reste assez clair comme nom même si c’est pas incroyable en terme d’image de marque et c’est surtout pas du tout original. Ebay c’est vachement plus classe, ça claque.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Coolcaesar

7. Zara = Zorba

C’est proche, y’a une lettre en plus et pourtant tout change. Du coup il y a eu une grosse réunion de crise pour décider quoi faire parce que c’était compliqué de se décider et hop, c’était signé pour « Zaro ». Mais une faute de frappe de la stagiaire a changé le « o » en « a » et le destin de cette marque.

Crédits photo (Domaine Public) : Inditex S.A.

8. Nike = Blue Ribbon Sports

À la toute base, l’immense marque de sportswear s’appelait « ruban bleu sport » ce qui est vraiment merdique en terme de nom. Quand les affaires ont commencé à devenir un poil plus sérieuses, on a décidé de prendre le nom de « Nike » parce que c’était la déesse grecque de la victoire et que c’est beaucoup plus vendeur en terme de message.

Crédits photo : Carolyn Davidson pour Nike

9. Sony = Tokyo Tsushin Kogyo

À la base c’était une toute petite boutique qui a créé la première radio transistor du japon et qui portait ce nom. Deux ans avant d’inventer le premier téléviseur à transistor le nom a été changé en Sony et c’est super classe.

Crédits photo (Domaine Public) : Hautala

10. M&M's = Treets / Bonitos

Les bonbons Treets (avec la cacahuète) et Bonitos (juste au chocolat) des années 70 ont tout simplement changé de nom pour devenir les M&M’s, même si des gens y ont vu un complot en pensant que c’était pas la même marque et que c’était des somnifères. Mais en fait non.

Crédits photo : inconnu

11. Nintendo = Marufuku Company

Nintendo c’est une vieille boîte, très vieille même vu qu’elle date de 1889. À la base la société travaillait dans les jouets et jeux pour enfants, principalement dans les jeux de cartes. C’est dans les années 60 qu’on a changé le nom en Nintendo parce qu’il ne faut pas déconner, ça va bien cinq minutes les conneries, personne n’aurait acheté une « Marufuku Company 64 ».

Crédits photo (Domaine Public) : Original téléversé par Trisreed sur Wikipédia anglais.

12. Yahoo = Jerry’s Guide to the World Wide Web

Le World Wide Web (le « www » sur vos URL) est un nom qui est resté mais est un poil long, du coup le nom « le guide de Jerry sur le world wide web » c’était également beaucoup trop long et trop chiant à dire, du coup les deux créateurs ont choisi « Yet Another Hierarchical Officious Oracle » comme nouveau nom. C’était encore trop long donc ils n’ont gardé que les premières lettres et hop, voici Yahoo.

Crédits photo (Domaine Public) : Verizon Media - Pentagram

Dans un autre genre mais dans la même idée vous pouvez aller voir les personnages de fiction qui auraient dû s’appeler autrement.

Sources : VoxSpace, LaListe, Pause Cafein.